Recherche rapide (aide ?)

Nouvelles neuves ...

Le : 04/ 05/ 2024
Météo Saint-Auban avril 2024

Le : 29/ 01/ 2024
Synonymes

Le : 24/ 01/ 2024
Mise à jour

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par genre

Plantes du genre Ophrys

Ophrys L., 1753
Ophrys ( Orchidaceae)

   C'est un genre européen complexe où sont reconnues de 30 à 200 espèces selon les auteurs.
Flora Gallica : "Le genre Ophrys est difficile à traiter d’un point de vue taxonomique. Il suit un modèle d’évolution réticulée qui rend difficile l’utilisation de la génétique pour résoudre non seulement la phylogénie des taxons mais leur délimitation. Il est doublé d’une capacité d’évolution rapide basée sur une grande variabilité intrinsèque sur laquelle s’appliquent les processus d’attraction spécifique d’insectes pollinisateurs par leurre sexuel. Ceci a conduit, au sein de plusieurs sections (Pseudophrys, Araniferae et Fuciflorae), à une radiation évolutive récente (Holocène ?) qui se traduit par un très grand nombre d’entités évolutives, souvent très localisées et probablement fugaces à une échelle de temps multiséculaire. La conséquence est que ces « écotypes », sélectionnés par un seul ou un petit nombre de pollinisateurs, ont des caractères morphologiques, phénologiques et géographiques corrélés. Les barrières génétiques étant faibles d’une manière générale au sein du genre, et même nulles au sein des sections, les événements d’hybridation ne sont pas rares lorsqu’il y a syntopie et synchronie, confirmant la relativité de la relation insecte-orchidée. Lorsque ces événements se répètent et trouvent une fenêtre éthologique vacante, un nouveau taxon apparaît. Lorsque ces événements se produisent sans que l’attractivité envers le pollinisateur ne soit modifiée, l’hybride est réabsorbé par introgression dans le patrimoine génétique du parent dominant. De fait le mode de « spéciation » est souvent de type parapatrique, ce qui rend difficile l’application du concept de l’espèce phylogénétique. Le plus souvent la méconnaissance de l’histoire évolutive de chaque taxon ne permet pas un classement hiérarchique de ces phénomènes, par exemple en utilisant les rangs de sous-espèce et variété."
   Suivant TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels nous retenons treize espèces pour les Alpes-de-Haute-Provence.
   Cités par erreur : Ophrys aegirtica P.Delforge, O. arachnitiformis Gren. & Philippe, O. conradiae Melki & Deschâtres, O. incubacea Bianca.

   d’après Flora Gallica
1. Gynostème sans bec. Feuilles à nervures apparentes 2 fois plus nombreuses sur la face inférieure que sur la supérieure (caractère peu marqué chez O. insectifera). Voir 2.
1'. Gynostème nettement terminé en bec. Feuilles à nervures apparentes en nombre égal sur les 2 faces. Voir 4.
2. Sépale dorsal rabattu en capuchon sur le gynostème. Gynostème ≥ 4 mm de longueur. Voir 3.
2'. Sépale dorsal dressé à la floraison. Gynostème ≤ 4 mm de longueur : O. insectifera.
3. Labelle brusquement élargi à la base (angle > 60°), à marge jaune très large, au moins 1/2 de la partie centrale sombre : O. lutea.
3'. Labelle progressivement élargi à la base (angle < 45°), à marge jaune nulle ou étroite (moins de 1/4 de la partie centrale sombre) : O. fusca.
4. Bec sinueux dépassant 1,5 mm de longueur. Appendice généralement recourbé en dessous, sauf rares formes dégénératives : O. apifera.
4'. Bec du gynostème droit, généralement < 1,5 mm de long. Appendice du labelle, si présent, étalé ou recourbé vers le haut. Voir 5.
5. Pétales à pilosité hérissée, à marges non ondulées et progressivement convergentes en pointe au sommet, atteignant rarement 1/2 de la longueur des sépales. Appendice du labelle majoritairement > 2 mm de long, souvent ± tridenté. Voir 6.
5'. Pétales glabrescents ou à pilosité rase et veloutée, à marges normalement ondulées et parallèles presque jusqu’au sommet, dépassant 1/2 de la longueur des sépales. Appendice du labelle généralement vestigial ou nul. Voir 9.
6. Labelle profondément trilobé, à lobes enroulés paraissant étroits, cassants si on tente de les dérouler. Pétales à L/l ≥ 2,3 : O. scolopax.
6'. Labelle entier à profondément trilobé, non enroulé ou à lobes ± enroulés, mais, dans ce dernier cas, peu cassants si on tente de les dérouler. Pétales à L/l ≤ 2,2. Voir 7.
7. Pétales à L/l = 1,6-2,2. Labelle le plus souvent ± trilobé et/ou convexe. Voir 8.
7'. Pétales à L/l = 1,3-1,8. Labelle le plus souvent entier à bords droits ou étalés : O. fuciflora.
8. Labelle long de 10-13 mm. Floraison centrée sur mai : O. vetula.
8'. Labelle long de 7-11 mm. Floraison centrée sur juin ou juillet selon les régions : O. fuciflora.
9. Labelle ± concave dans le sens de la longueur et révoluté latéralement, d’où forme « en selle ». Macule en écusson central, rarement reliée à la base par des ramifications. Appendice charnu > 1 mm de largeur, courbé vers le haut. Voir 10.
9'. Labelle convexe dans le sens de la longueur. Macule généralement complexe et ceinturant la cavité stigmatique, délimitant un champ basal. Appendice non charnu < 1 mm de largeur, porrigé, ou manquant. Voir 11.
10. Labelle long de (12,5)13-18 mm : O. bertolonii.
10'. Labelle long de 9-12(12,5) mm : O. saratoi.
11. Labelle 6-9(10) mm, sans gibbosités. Pétales 4-8 mm : O. virescens.
11'. Labelle 9-14 mm, ou parfois plus petit (7-11 mm) mais alors muni de gibbosités nettes. Pétales 6-11 mm. Voir 12.
12. Gynostème à angle droit ou faiblement aigu (70-90°) avec le labelle (mesurer l’angle entre l’axe dorsal du gynostème et le plan de la macule du labelle). Cavité stigmatique moins de 2 fois aussi large que haute : O. provincialis.
12'. Au moins un des caractères suivants : champ basal à L/l < 1, brun terne à brun-orangé. Appendice < 0,5 mm ou manquant. Sépales non verts. Voir 13.
13. Gynostème à angle droit ou faiblement aigu (70-90°) avec le labelle (mesurer l’angle entre l’axe dorsal du gynostème et le plan de la macule du labelle). Cavité stigmatique moins de 2 fois aussi large que haute : O. exaltata.
13'. Gynostème à angle nettement aigu (45-70°) avec le labelle. Cavité stigmatique plus de 2 fois aussi large que haute. Voir 14.
14. Labelle brun foncé, à champ basal généralement plus clair. Gibbosités bien marquées, au moins chez la majorité des exemplaires : O. aranifera.
14'. Labelle sombre ou à nuance noir-pourpré (couleur tendant vers O. incubacea), à champ basal aussi sombre que le fond. Gibbosités souvent nulles ou très émoussées : O. passionis.

30  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Ophrys

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Ophrys L., 1753

Ophrys

Famille : Orchidaceae

Genre

Ophrys aegirtica P.Delforge, 1996

Ophrys du Gers

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Espèce

Ophrys apifera Huds., 1762

Ophrys abeille

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys arachnitiformis Gren. & M.Philippe, 1860

Ophrys araignée

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys aranifera Huds., 1778

Ophrys guêpe

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys aranifera Huds. subsp. aranifera

Ophrys araignée

Famille : Orchidaceae

Taxon à confirmer/infirmer

Subsp.

Ophrys bertolonii Moretti, 1823

Ophrys de Bertoloni

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys bertolonii Moretti subsp. bertolonii

Ophrys de Bertoloni

Famille : Orchidaceae

Subsp.

Ophrys bilunulata Risso, 1844

Ophrys à deux lunules

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Espèce

Ophrys conradiae Melki & Deschâtres, 1993

Ophrys de Conrad

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Espèce

Ophrys exaltata Ten., 1819

Ophrys

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys fuciflora (F.W.Schmidt) Moench, 1802

Ophrys bourdon

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys fuciflora subsp. elatior (Gumpr. ex Paulus) R.Engel & Quentin, 1997

Ophrys élevé

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Subsp.

Ophrys fuciflora (F.W.Schmidt) Moench subsp. fuciflora

Ophrys bourdon

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Subsp.

Ophrys fuciflora subsp. montiliensis Aubenas & Scappat., 2012

Ophrys

Famille : Orchidaceae

Taxon à confirmer/infirmer

Subsp.

Ophrys fuciflora subsp. souchei R.Martin & Véla, 2012

Ophrys de Souche

Famille : Orchidaceae

Subsp.

Ophrys funerea Viv., 1824

Ophrys funèbre

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Espèce

Ophrys fusca Link, 1800

Ophrys brun

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys incubacea Bianca, 1842

Ophrys noirâtre

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Espèce

Ophrys insectifera L., 1753

Ophrys mouche

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys lutea Cav., 1793

Ophrys jaune

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys passionis Sennen, 1926

Ophrys de la passion

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys provincialis (H.Baumann & Künkele) Paulus, 1988

Ophrys de Provence

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys saratoi E.G.Camus, 1893

Ophrys de la Drôme

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys scolopax Cav., 1793

Ophrys bécasse

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys scolopax subsp. apiformis (Desf.) Maire & Weiller, 1959

Ophrys peint

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Subsp.

Ophrys scolopax Cav. subsp. scolopax

Ophrys bécasse

Famille : Orchidaceae

Subsp.

Ophrys vetula Risso, 1844

Ophrys "vieille"

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys virescens Philippe, 1859

Ophrys verdissant

Famille : Orchidaceae

Espèce

Ophrys x vicina Duffort, 1902

Ophrys voisin

Famille : Orchidaceae

Taxon absent !

Hybride
30  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Ophrys