Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Épervière à grosse barbe

Hieracium pteropogon Arv.-Touv., 1879

H. lanatum subsp. phlomidifolium (Arv.-Touv.) Arv.-Touv., 1894

Asteraceae
(† Composées)
Description

   d'après Jérémie Van Es et Jean-Marc Tison
• 15-60 cm. Ressemble à H. tomentosum mais plus élancé et plus verdâtre.
• Poils à barbes nettement plus courtes (2-4 fois le diamètre du rachis), tantôt frisés et emmêlés comme chez ce dernier, tantôt peu flexueux et peu intriqués, formant un tomentum moins dense mais généralement plus haut (souvent > 2 mm à la marge, vs < 1,5 mm chez H. tomentosum).
• Feuilles de forme extrêmement variable, étroitement lancéolées à presque rondes, les basales obtuses, les caulinaires aiguës mais non acuminées.


   Groupe J (section Andryaloidea Monnier).

  • Indigène. Juillet-août. hémicryptophyte. Endémique alpin.
  • Première citation connue : Saverio Belli (époque inconnue, Val-d'Oronaye).
  • De 1200 à 2000 m : étages supraméditerranéen à subalpin. Héliophile, mésothermophile, mésoxérophile, saxicline, calcicline. Fruticées à amélanchier, landines à genévrier, rochers, éboulis.
  • 1 observation retenue/5 - 1/198 communes - 1/341 mailles. Cette épervière n'est confirmée qu'à Uvernet-Fours. Ubaye.

   Jérémie Van Es et Jean-Marc Tison :"Chorologie mal connue. Attesté en zone intra-alpine de la Tinée à la Maurienne mais distribution précise et fréquence à définir. Possible plus au nord car il existe dans le Jura suisse et le Valais.
   Remarque : une petite population de haute Ubaye diffère de H. pteropogon par ses feuilles oblancéolées assez étroites, denticulées, les caulinaires plus nombreuses. Il s’agit probablement en fait d’un intermédiaire entre H. burnatii et H. tomentosum. Si d’autres stations étaient découvertes elle serait à considérer comme une nouvelle agamo-espèce : à rechercher."
.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Cartographie Hieracium pteropogon
 Cité après 1999
 Cité avant 2000 seulement
 À confirmer/infirmer
 Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v17
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 11/03/2024