Recherche rapide (aide ?)

Nouvelles neuves ...

Le : 04/ 05/ 2024
Météo Saint-Auban avril 2024

Le : 29/ 01/ 2024
Synonymes

Le : 24/ 01/ 2024
Mise à jour

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par genre

Plantes du genre Crepis

Crepis L., 1753
Crépide ( Asteraceae)

   (tribu Cichoriaceae) C'est un genre nord-tempéré et africain de ± 200 espèces dont une petite quinzaine sont connues dans les Alpes-de-Haute-Provence.

   d’après Flora Gallica
1. Majorité d’involucres à 7-9 bractées internes. Feuilles caulinaires rudimentaires ou nulles : C. bursifolia.
1'. Majorité d’involucres à 11-14 bractées internes. Feuilles caulinaires souvent développées, plus rarement rudimentaires ou nulles. Voir 2.
2. Bractées involucrales internes munies de poils apprimés à la face interne. Voir 3.
2'. Bractées involucrales internes glabres à la face interne. Voir 9.
3. Plante à forte odeur d’iode ou de goudron par froissement (perceptible même sur exsiccata après réhydratation). Akènes mûrs fortement dimorphes, les externes sans bec, les autres à bec ≥ corps. Boutons dressés ou pendants : C. foetida.
3'. Plante sans odeur particulière par froissement. Akènes mûrs peu ou pas dimorphes. Boutons toujours dressés. Voir 4.
4. Bractées involucrales internes ≤ 1,2 mm de large. Plante hérissée de longues soies raides (jusqu’à 2-3 mm), au moins dans la synflorescence : C. setosa.
4'. Bractées involucrales internes ≥ 1,4 mm de large. Plante dépourvue de longues soies raides. Voir 5.
5. Involucre à poils simples > 1 mm, à aspect laineux. Pédoncule > 4 mm de diamètre sous l’involucre (rétrécissant par la dessiccation). Ligules externes 13-20 mm, réfractées à l’anthèse et se desséchant dans cette position. Normalement 1 capitule : C. pontana.
5'. Involucre à poils simples < 1 mm ou sans poils simples (mais parfois à poils glanduleux > 1 mm), sans aspect laineux. édoncule < 4 mm de diamètre sous l’involucre. Ligules externes 6-14 mm, étalées à l’anthèse et se redressant à la dessiccation. Souvent plusieurs capitules, au moins chez les plantes robustes. Voir 6.
6. Involucre à 2-3 rangs de bractées externes > 3 mm de large, régulièrement croissantes et imbriquées comme des tuiles. Ligules jaune soufre : C. albida.
6'. Involucre à 1 rang de bractées externes < 3 mm de large (sauf taxon occasionnel), non imbriquées. Ligules normalement jaune d’or à jaune citrin vif. Voir 7.
7. Bractées involucrales internes densément glanduleuses sur toute leur surface. Bractées externes apprimées aux internes à l’état vivant. Tige et feuilles nettement glanduleuses : C. conyzifolia.
7'. Bractées involucrales internes non glanduleuses, ou à poils glanduleux peu denses à la base et/ou au voisinage de la nervure médiane. Bractées externes décollées des internes à l’état vivant. Tige et feuilles non ou indistinctement glanduleuses. Voir 8.
8. Akènes à environ 13 côtes, tous sans bec. Ligules périphériques concolores ou faiblement lavées de rouge au revers (rougissant parfois par la dessiccation). Plante mésophile à hygrophile, liée aux biotopes herbeux. Rosette basale généralement ± flétrie à l’anthèse. Feuilles caulinaires inférieures et médianes aussi grandes que les basales : C. biennis.
8'. Akènes à environ 10 côtes, les centraux à bec net. Ligules périphériques généralement striées de rouge au revers. Plante mésoxérophile à xérophile, préférentiellement pionnière, auquel cas la rosette basale persiste à l’anthèse et les feuilles caulinaires sont nettement plus petites ou rudimentaires : C. vesicaria.
9. Feuilles caulinaires nulles ou non embrassantes. Voir 10.
9'. Feuilles caulinaires toujours présentes et embrassantes. Voir 11.
10. Bractées involucrales internes à tomentum aranéeux dense, donnant un aspect blanchâtre (parfois clairsemé à la fructification). Feuilles lyrées, alternes ou en fausses rosettes sur des tiges souterraines, à limbe seul émergeant à l’air libre : C. pygmaea.
10'. Bractées involucrales internes à tomentum aranéeux nul ou épars, sans aspect blanchâtre. Feuilles entières à pennatipartites, toutes ou presque toutes en rosette basale aérienne : C. sancta.
11. Plante glanduleuse-visqueuse inférieurement. Involucre vivant à L/l > 1,5, glabre : C. pulchra.
11'. Plante non ou discrètement glanduleuse inférieurement. Involucre vivant à L/l < 1,5, non glabre. Voir 12.
12. Bractées involucrales densément hérissées de longs poils simples (> 1,5 mm), non glanduleuses. Bractées externes toutes ou presque toutes > 2/3 des internes. Synflorescence racémiforme à bractées semblables aux feuilles : C. pyrenaica.
12'. Bractées involucrales à longs poils simples épars ou manquants, mais parfois densément glanduleuses. Bractées externes toutes ou presque toutes < 2/3 des internes. Synflorescence paniculée ou corymbiforme à bractées majoritairement squamiformes. Voir 13.
13. Boutons pendants. Akènes mûrs brun-rouge vif, les centraux à apex atténué en bec court : C. suffreniana.
13'. Boutons dressés. Akènes mûrs brun terne à grisâtres. Voir 14.
14. Pappus blanc-jaunâtre. Feuilles caulinaires médianes parfaitement glabres. Certains involucres > 10 mm de long : C. paludosa.
14'. Pappus blanc pur (jaunissant sur les exsiccata anciens). Feuilles caulinaires médianes souvent ± poilues. Si feuilles parfaitement glabres, alors involucres tous < 10 mm de long. Voir 15.
15. Pappus brièvement soudé en anneau à la base, se détachant d’une pièce par traction à maturité. Involucres adultes tous ≤ 6 mm de long, souvent parsemés de soies raides et étalées de 1,5-2,5 mm. Feuilles toutes subentières à dentées : C. micrantha.
15'. Pappus non soudé en anneau, se brisant par traction à maturité. Involucres adultes souvent > 6 mm de long (au moins les terminaux), sans soies. Souvent certaines feuilles pennatilobées à pennatipartites : C. nicaeensis.

25  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Crepis

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Crepis L., 1753

Crépide

Famille : Asteraceae

Genre

Crepis albida Vill., 1779

Crépide blanchâtre

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis albida Vill. subsp. albida

Crépide blanchâtre

Famille : Asteraceae

Subsp.

Crepis aurea (L.) Tausch, 1828

Crépide doré

Famille : Asteraceae

Taxon absent !

Espèce

Crepis biennis L., 1753

Crépide bisannuelle

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis bursifolia L., 1753

Crépide à feuilles de capselle

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis capillaris (L.) Wallr., 1840

Crépide à tiges capillaires

Famille : Asteraceae

Taxon absent !

Espèce

Crepis conyzifolia (Gouan) A.Kern., 1872

Crépide à grandes fleurs

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis foetida L., 1753

Crépide fétide

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis foetida L. subsp. foetida

Crépide fétide

Famille : Asteraceae

Subsp.

Crepis foetida subsp. rhoeadifolia (M.Bieb.) Celak., 1871

Crépide à feuilles de pavot

Famille : Asteraceae

Subsp.

Crepis micrantha Czerep., 1964

Crépide à petites fleurs

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis nicaeensis Balb., 1807

Crépide de Nice

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis paludosa (L.) Moench, 1794

Crépide des marais

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis pontana Dalla Torre, 1882

Crépide de Boccone

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis pulchra L., 1753

Crépide jolie

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis pygmaea L., 1753

Crépide naine

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis pyrenaica (L.) Greuter, 1970

Crépide des Pyrénées

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis sancta (L.) Bornm., 1913

Crépide de Nîmes

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis setosa Haller f., 1797

Crépide hérissée

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis suffreniana (DC.) J.Lloyd, 1844

Crépide de Suffren

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis tectorum L., 1753

Crépide des toits

Famille : Asteraceae

Taxon absent !

Espèce

Crepis vesicaria L., 1753

Crépide à feuilles de pissenlit

Famille : Asteraceae

Espèce

Crepis vesicaria subsp. taraxacifolia (Thuill.) Thell., 1914

Crépide à feuilles de pissenlit

Famille : Asteraceae

Subsp.

Crepis vesicaria L. subsp. vesicaria

Crépide à vésicules

Famille : Asteraceae

Taxon absent !

Subsp.
25  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Crepis