Recherche rapide (aide ?)

Nouvelles neuves ...

Le : 04/ 06/ 2024
Météo Saint-Auban mai 2024

Le : 28/ 05/ 2024
Mise à jour

Le : 04/ 05/ 2024
Météo Saint-Auban avril 2024

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par genre

Plantes du genre Aquilegia

Aquilegia L., 1753
Ancolie ( Ranunculaceae)

   Les ancolies regroupent une petite centaine d'espèces de l'hémisphère nord. Quatre sont présentes dans les Alpes-de-Haute-Provence : Aquilegia vulgaris L., A. atrata W.D.J.Koch, A. alpina L. et A. reuteri Boiss.
Cités par erreur : Aquilegia bertolonii Schott (A. bertolonii auct.), A. viscosa Gouan.

   d’après Flora Gallica
Les caractères ne sont pas toujours bien tranchés. Il sera plus sûr, si possible, de les apprécier sur plusieurs individus.

1. Staminodes obtus. Étamines normalement plus longues que les pétales (elles dépassent de la corolle quand on regarde la fleur de profil). Fleurs d’un bleu ± foncé, souvent violettes ou rougeâtres. Éperons crochus à l’extrémité au complet épanouissement. Voir 2.
1'. Staminodes aigus. Étamines normalement plus courtes que les pétales. Fleurs bleu pur (bleu “Gauloises”) ou plus pâles. Voir 3.
2. Étamines normalement supérieures à 1,5 fois les pétales. Fleurs de teinte rougeâtre, souvent très sombres (pourpre-noir) : Aquilegia atrata.
2'. Étamines normalement moins de 1,5 fois aussi longues que les pétales. Fleurs de teinte bleue ou violette, plus ou moins sombres : Aquilegia vulgaris.
3. Extrémité des éperons crochue sur les fleurs épanouies. Segments des feuilles basales lobés. 0-1 feuille caulinaire, moins découpée, quand elle est présente, que les feuilles basales : Aquilegia reuteri.
3'. Extrémité des éperons pratiquement droite sur les fleurs épanouies. Segments des feuilles basales nettement découpés. Normalement plusieurs feuilles caulinaires, l’inférieure à limbe plus ou moins semblable aux basales : Aquilegia alpina.

9  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Aquilegia

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Aquilegia L., 1753

Ancolie

Famille : Ranunculaceae

Genre

Aquilegia alpina L., 1753

Ancolie des Alpes

Famille : Ranunculaceae

Espèce

Aquilegia atrata W.D.J.Koch, 1830

Ancolie noirâtre

Famille : Ranunculaceae

Espèce

Aquilegia bertolonii Schott, 1853

Ancolie de Bertoloni

Famille : Ranunculaceae

Taxon absent !

Espèce

Aquilegia reuteri Boiss., 1854

Ancolie de Reuter

Famille : Ranunculaceae

Espèce

Aquilegia viscosa Gouan, 1764

Ancolie des Causses

Famille : Ranunculaceae

Taxon absent !

Espèce

Aquilegia vulgaris L., 1753

Ancolie commune

Famille : Ranunculaceae

Espèce

Aquilegia vulgaris subsp. subalpina (Boreau) B.Bock, 2012

Ancolie

Famille : Ranunculaceae

Taxon à confirmer/infirmer

Subsp.

Aquilegia vulgaris L. subsp. vulgaris

Ancolie commune

Famille : Ranunculaceae

Subsp.