Recherche rapide (aide ?)

Nouvelles neuves ...

Le : 04/ 05/ 2024
Météo Saint-Auban avril 2024

Le : 29/ 01/ 2024
Synonymes

Le : 24/ 01/ 2024
Mise à jour

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par genre

Plantes du genre Polygala

Polygala L., 1753
Polygale ( Polygalaceae)

   C'est un genre subcosmopolite de ± 350 espèces dont dix sont citées dans les Alpes-de-Haute-Provence.
   Deux d'entre-elles ne posent pas de problème : P. exilis, P. monspeliaca. Les autres peuvent être réparties en deux groupes plus complexes.
   P. alpina, P. amarella, P. calcarea, forment un ensemble d'espèces proches qui a connu des traitements variés (et souffre d'observations erronées) qui rendent difficile l'interprétation de leurs cartes de répartition.
   Il en est de même du groupe de P. vulgaris s.l. qui a vu ces dernières années de nombreuses évolutions taxonomiques. Si l'on suit TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels, cinq des espèces reconnues sont citées dans le département : P. alpestris, P. comosa, P. nicaeensis, P. serpyllifolia et P. vulgaris.
   Cette approche a évolué dans le temps et n'est pas totalement admise par tous les acteurs, si bien que, comme les relevés ne précisent la position du découvreur, il est très difficile (voire impossible à ce jour) de savoir ce qu'il en est dans notre département à partir du seul examen des données disponibles.
   En 2023, suivant le CBNA, on peut tenter la synthèse suivante :
   Neuf espèces avérées : P. alpina, P. alpestris, P. amarella, P. calcarea, P. comosa, P. exilis, P. monspeliaca, P. nicaeensis et P. vulgaris.
   Deux formes de montagne, P. pedemontana et P. garodiana (retenue par les spécialistes du genre, mais pas - encore ? - par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels), seraient à rechercher car connues dans certains département voisins.
   Une espèce citée par erreur : P. serpyllifolia.
   Enfin on peut citer Polygala myrtifolia, espèce arbustive horticole de plus en plus fréquemment rencontrée dans la partie méditerranéenne du département, mais qui est incapable de se naturaliser.

   d’après Flora Gallica
P. myrtifolia est de plus en plus souvent planté, mais il ne se naturalise pas.

1. Ailes concolores sans nervures visibles, blanches ou blanc-jaunâtre (très rarement roses en Fr.), rapidement caduques après la floraison. Feuilles supérieures ovales. Corolle à crête lobée rudimentaire, jaune puis rouge. Sous-arbrisseau tapissant : P. chamaebuxus.
1'. Ailes marquées de nervures plus foncées (sauf albinisme) ou d’une zone centrale plus foncée, persistant à la fructification. Feuilles supérieures ovales-lancéolées à linéaires. Plante herbacée et/ou non tapissante. Voir 2.
2. Arbrisseau ≥ 5 dm. Feuilles les plus grandes ≥ 10 mm de large. Ailes ≥ 12 mm de long, entièrement purpurines (cultivar ‘Grandiflora’, souvent planté mais non naturalisé) : P. myrtifolia.
2'. Plante herbacée ou sous-arbrisseau ≤ 5 dm. Feuilles les plus grandes ≤ 7 mm de large. Ailes différentes. Voir 3.
3. Ailes sans nervures colorées, mais marquées d’une large zone centrale brunâtre. Corolle généralement purpurine : P. exilis.
3'. Ailes à nervures colorées, sans teinte brunâtre. Corolle blanchâtre, bleutée ou rosée. Voir 4.
4. Corolle ≤ 2/3 ailes, caduque dès l’épanouissement (plante autogame). Ailes toujours blanches nervées de vert. Plante annuelle sans rejets stériles : P. monspeliaca.
4'. Corolle ≥ 3/4 ailes, persistant plusieurs jours (plante allogame). Ailes souvent teintées de bleu ou de rose. Plante vivace à rejets stériles (sauf parfois P. amarella). Voir 5.
5. Feuilles d’hiver spatulées, ± rapprochées en fausse rosette. Voir 6.
5'. Feuilles d’hiver lancéolées à obovales, non en fausse rosette. Rameaux florifères terminaux, souvent accompagnés de latéraux, à feuilles nettement ≥ feuilles d’hiver. Voir 8.
6. Plante à saveur amère (persistant après dessiccation). Rameaux florifères terminaux, souvent accompagnés de latéraux, à feuilles ≤ ou ≥ feuilles d’hiver : P. amarella.
6'. Plante sans saveur amère. Rameaux florifères uniquement latéraux, à feuilles nettement < feuilles d’hiver. Voir 7.
7. Bractée médiane ≥ 1,5 mm de long. Ailes généralement ≥ 5 mm de long. Axe végétatif allongé et ± décombant : P. calcarea.
7'. Bractée médiane < 1,5 mm de long. Ailes < 5 mm de long. Axe végétatif généralement court et ± ascendant : P. alpina.
8. Bractée médiane lancéolée, ≥ 3 mm de long, longtemps > bouton. Collet rapidement ligneux, devenant souvent très épais (4-10 mm) chez les vieux exemplaires. Voir 9.
8'. Bractée médiane ovale-lancéolée à ovale, ≤ 3 mm de long, rapidement < bouton. Collet peu ligneux, restant généralement mince même chez les vieux exemplaires. Voir 10.
9. Ailes 3,5-8 mm de long : P. comosa.
9'. Ailes 7-11 mm de long : P. nicaeensis.
10. Bractée médiane ± ovale-lancéolée, 1,2-3 mm de long, généralement rapidement caduque à l’épanouissement. Ailes généralement 5-9 mm de long, souvent rose vif chez certains exemplaires. Grappe souvent > 3 cm. Rameaux subterminaux généralement absents ou < grappe fructifère : P. vulgaris.
10'. Bractée médiane largement ovale, 0,5-1,5 mm de long, souvent persistante après l’épanouissement. Ailes généralement 4-5 mm de long, jamais rose vif. Grappe normalement ≤ 3 cm, souvent dépassée à la fructification par 1-2 rameaux subterminaux : P. alpestris.

14  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Polygala

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Polygala L., 1753

Polygale

Famille : Polygalaceae

Genre

Polygala alpestris Rchb., 1823

Polygale alpestre

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala alpina (DC.) Steud., 1821

Polygale des Alpes

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala amarella Crantz, 1769

Polygale amer

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala calcarea F.W.Schultz, 1837

Polygale du calcaire

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala comosa Schkuhr, 1796

Polygale chevelu

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala exilis DC., 1813

Polygale grêle

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala monspeliaca L., 1753

Polygale de Montpellier

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala nicaeensis Risso ex W.D.J.Koch, 1830

Polygale de Nice

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala nicaeensis Risso ex W.D.J.Koch subsp. nicaeensis

Polygale de Nice

Famille : Polygalaceae

Subsp.

Polygala serpyllifolia Hose, 1797

Polygale à feuilles de serpolet

Famille : Polygalaceae

Taxon absent !

Espèce

Polygala vulgaris L., 1753

Polygale commun

Famille : Polygalaceae

Espèce

Polygala vulgaris L. subsp. vulgaris

Polygale commun

Famille : Polygalaceae

Subsp.

Polygala chamaebuxus L., 1753

= Polygaloides chamaebuxus (L.) O.Schwarz, 1949

Polygale petit buis

Famille : Polygalaceae

Espèce

Légende :
† : Correspondance sur un synonyme usuel ( 1 dans cette page)
= : Nom scientifique retenu dans le référentiel TaxRef v17 .

14  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Polygala