Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières brèves...

Le : 29/01/2024
Synonymes

Le : 24/01/2024
Mise à jour

Le : 01/07/2023
Relevés météo Puimoisson, juin 2023

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par genre

Plantes du genre Petrosedum

Petrosedum Grulich, 1984
Sédum ( Crassulaceae)

   Ce genre a été créé à la suite d'études génétiques du genre Sedum s.l. Il isole une lignée évolutive monophylétique plus en accord avec l'état actuel des connaissances.
   On y compte une dizaine d'espèces dont quatre sont connues dans les Alpes-de-Haute-Provence, Petrosedum montanum (Songeon & Perrier) Grulich, Petrosedum rupestre (L.) P.V.Heath, Petrosedum sediforme (Jacq.) Grulich et Petrosedum ochroleucum (Chaix) Niederle.
   L'hybride Petrosedum x bellardii Gallo (P. rupestre x P. sediforme) est cité ça et là.
   Mentionné par erreur : Petrosedum amplexicaule (DC.) Velayos.

   d’après Flora Gallica
Les Sedum s.l. (Sédum et Petrosedum) avérés dans les Alpes-de-Haute-Provence.

1. Feuilles plates sur les 2 faces, au moins les inférieures pétiolées et ± spatulées : S. fragrans.
1'. Feuilles convexes au moins en dessous, toutes sessiles et non spatulées. Voir 2.
2. Feuilles aiguës ou acuminées, sauf parfois vers la base des rameaux. Fleurs normalement 6-7-mères, à pétales jaunes ou jaunâtres (Petrosedum). Voir 3.
2'. Feuilles obtuses, sauf parfois les bractéales. Fleurs normalement 4-5-mères. Fleurs blanches, jaunes ou lavées de rouge. Voir 6.
3. Inflorescence sans bractées. Pétales jaune-blanchâtre, s’ouvrant en étoile : P. sediforme.
3'. Inflorescence avec bractées, au moins au niveau des fleurs centrales (les bractées sont souvent caduques : rechercher les cicatrices). Voir 4.
4. Pétales jaune-blanchâtre, s’ouvrant en cloche ou en tube. Calice ± densément glanduleux, > 1/2 corolle à l’anthèse, à lobes généralement acuminés : P. ochroleucum.
4'. Pétales jaune vif, s’ouvrant en étoile. Calice généralement glabre ou éparsément glanduleux. Voir 5.
5. Calice > 1/2 corolle à l’anthèse, à lobes généralement acuminés. Rameaux florifères bien feuillés à la floraison, souvent radicants jusqu’à leur partie médiane : P. montanum.
5'. Calice < 1/2 corolle à l’anthèse, à lobes aigus à obtus. Rameaux florifères généralement ± défeuillés à la floraison, normalement non radicants, ou radicants seulement à leur base : P. rupestre.
6. Pétales jaunes ou jaunâtres. Sépales ressemblant à de petites feuilles caulinaires. Voir 7.
6'. Pétales blancs, roses ou bleutés. Sépales de forme généralement bien différente des feuilles caulinaires (sauf parfois chez S. dasyphyllum). Voir 10.
7. Plante annuelle sans rejets stériles : S. annuum.
7'. Plante vivace à nombreux rejets stériles ± tapissants. Voir 8.
8. Pétales ovales, subobtus ou subaigus (souvent mucronés), < 2 × calice. Inflorescence subcapitée jusqu’à la fructification : S. alpestre.
8'. Pétales lancéolés, aigus ou acuminés, ≥ 2 × calice. Inflorescence cymeuse lâche au moins à la fructification. Voir 9.
9. Feuilles largement ovoïdes (L/l ≤ 2), celles des rejets stériles non alignées. Plante à saveur poivrée : S. acre.
9'. Feuilles étroitement ovoïdes à subcylindriques (L/l ≥ 3), celles des rejets stériles alignées sur 6 rangs. Plante sans saveur poivrée : S. sexangulare.
10. Plante annuelle sans rejets stériles. Voir 11.
10'. Plante vivace à nombreux rejets stériles ± tapissants ou en coussinet. Voir 13.
11. Fleurs toutes subsessiles. Pétales > 1,5 × calice, s’ouvrant en cloche ou en étoile. Voir 12.
11'. Fleurs brièvement pédicellées, au moins la centrale : pédicelles de 0,5-2(3) mm, la plupart < calice. Pétales < 1,5 × calice, s’ouvrant en cloche : S. atratum.
12. Feuilles les plus grandes sensiblement cylindriques. Sommet de la tige et carpelles glanduleux : S. rubens.
12'. Feuilles les plus grandes sensiblement (ob)ovoïdes. Sommet de la tige et carpelles glabres : S. caespitosum.
13. Feuilles caulinaires médianes verticillées par (3)4 : S. monregalense.
13'. Feuilles caulinaires médianes alternes ou ± opposées . Voir 14.
14. Feuilles caulinaires toutes ou en partie velues-glanduleuses et paraissant souvent opposées : S. dasyphyllum.
14'. Feuilles caulinaires toutes glabres. Voir 15.
15. Plante en colonie. Feuilles des rejets stériles subcylindriques (L/l > 3), ± espacées. Feuilles caulinaires toujours alternes : S. album.
15'. Plante en touffe dense ou en coussinet. Feuilles des rejets stériles ovoïdes (L/l < 2), imbriquées. Feuilles caulinaires souvent ± opposées : S. dasyphyllum.

7  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Petrosedum

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Petrosedum Grulich, 1984

Sédum

Famille : Crassulaceae

Genre…

Petrosedum amplexicaule (DC.) Velayos, 1988

Orpin ampléxicaule

Famille : Crassulaceae

Taxon absent !

Fiche plante…

Petrosedum montanum (Songeon & Perrier) Grulich, 1984

Orpin des montagnes

Famille : Crassulaceae

Fiche plante…

Petrosedum ochroleucum (Chaix) Niederle, 2014

Orpin à pétales droits

Famille : Crassulaceae

Fiche plante…

Petrosedum rupestre (L.) P.V.Heath, 1987

Orpin réfléchi

Famille : Crassulaceae

Fiche plante…

Petrosedum sediforme (Jacq.) Grulich, 1984

Orpin blanc jaunâtre

Famille : Crassulaceae

Fiche plante…

Petrosedum x bellardii Gallo, 2017

Orpin de Bellardi

Famille : Crassulaceae

Taxon à confirmer/infirmer

Fiche plante…