Recherche rapide (aide ?)

Nouvelles neuves ...

Le : 04/ 06/ 2024
Météo Saint-Auban mai 2024

Le : 28/ 05/ 2024
Mise à jour

Le : 04/ 05/ 2024
Météo Saint-Auban avril 2024

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par genre

Plantes du genre Galium

Galium L., 1753
Gaillet ( Rubiaceae)

   Ce genre cosmopolite comprend ± 400 espèces. Dans les Alpes-de-Haute-Provence sont connues 24 espèces. Mais, pour certains groupes de taxons proches comme les gaillets nains de montagne, des interrogations persistent sur la présence et, partant, la répartition éventuelle de certaines espèces.
Cités par erreur : Galium debile Desv., Galium divaricatum Pourr. ex Lam., G. laevigatum L., G. murale (L.) All., G. pyrenaicum Gouan, G. sylvaticum L., G. uliginosum L.

   Cinq petits gaillets de montagne, en touffes, sont cités dans le département, qu'il n'est pas toujours aisé de distinguer les uns des autres : Galium pusillum L., G. tenue Vill., G. anisophyllon Vill., G. megalospermum All., G. pseudohelveticum Ehrend..

   d’après Flora Gallica
1. Méricarpes à L/l ± égal à 1. “Feuilles” uninervées, non ou indistinctement apiculées, les stériles verticillées par 4-6. Voir 2.
1'. Méricarpes à L/l > à 1. “Feuilles” plurinervées (en général trinervées), non apiculées, les stériles toutes verticillées par 4. Voir 3.
1''. Méricarpes à L/l > à 1. “Feuilles” uninervées, souvent apiculées, certaines stériles verticillées par plus de 4. Voir 5.
2. Pédicelles non divariqués lors de la maturité des fruits. “Feuilles” linéaires à linéaires oblancéolées, parfois munies d’un apicule rudimentaire. Fruits papilleux : G. debile.
2'. Pédicelles divariqués lors de la maturité des fruits. “Feuilles” étroitement à largement oblancéolées, jamais apiculés. Fruits lisses ou chagrinés : G. palustre.
3. Ovaires et fruits à poils crochus généralement > 0,4 mm à maturité. “Feuilles” largement ovales ou elliptiques : G. rotundifolium.
3'. Ovaires et fruits glabres ou à poils simples ou à poils crochus < 0,4 mm à maturité. “Feuilles” lancéolées ou subrhomboïdales. Voir 4.
4. Feuilles toutes < 1 cm de large : G. boreale.
4'. Feuilles majoritairement > 1 cm de large : G. rubioides.
5. Caractères suivants réunis : ovaires et fruits couverts de soies crochues, tige à angles lisses, “feuilles” supérieures ≥ 6 mm de large : G. odoratum.
5'. Au moins 1 des caractères suivants : ovaires et fruits sans soies crochues, tige à angles acuolés, “feuilles” supérieures < 6 mm de large. Voir 6.
6. Plante sans rejets stériles. Inflorescence à épanouissement longuement échelonné (nœuds inférieurs fructifiés avant le développement des supérieurs). Fleurs non fécondées, si présentes, tombant rapidement avec leur pédoncule d’où une infrutescence n’ayant jamais d’ovaires avortés. Voir 7.
6'. Plante à rejets stériles (pas toujours bien visibles). Inflorescence à épanouissement synchrone ou brièvement échelonné. Fleurs non fécondées à pédoncule et ovaire persistants d’où une infrutescence généralement mêlée d’ovaires avortés. Voir 13.
7. Cymes primaires sessiles : pédicelles paraissant tous ou majoritairement insérés sur la tige principale. Nœuds florifères supérieurs sous-tendus par (1)2(3) “feuilles”. Voir 8.
7'. Cymes primaires pédonculées : pédicelles paraissant tous insérés sur des rameaux axillaires. Nœuds florifères supérieurs sous-tendus par plus de 3 “feuilles”. Voir 9.
8. Verticilles floraux à 3-7 fleurs. Corolle persistante à la fructification. Fruits dressés : G. verticillatum.
8'. Verticilles floraux à 1-3 fleurs. Corolle caduque. Fruits généralement réfractés : G. murale.
9. Marges foliaires portant au moins 1 aculéole rétrorse par mm. Fleurs dressées à l’anthèse à corolle blanche ou blanc verdâtre, plus ou moins rotacée. Au moins certains fruits ≥ 1,5 mm de long à maturité (poils éventuels exclus). Voir 10.
9'. Marges foliaires à aculéoles rétrorses nuls ou épars. Fleurs pendantes à l’anthèse à corolle ± brunâtre, campanulée. Fruits tous < 1,5 mm de long à maturité (poils éventuels exclus). Voir 12.
10. Pédicelles fructifères courbés vers le bas. Fruits mûrs glabres ou finement verruqueux. Cymes primaires à (1)3-5(6) fleurs, généralement toutes < “feuilles” axillaires : G. tricornutum.
10'. Pédicelles fructifères droits. Fruits mûrs couverts de poils crochus, rarement glabres et finement chagrinés. Généralement des cymes primaires à plus de 6 fleurs, et/ou > “feuilles” axillaires. Voir 11.
11. Corolle blanc pur > 1,5 mm de diamètre (mise à plat, éviter les dernières fleurs et les exemplaires souffrant de la sécheresse). Fruits longs de 2-4 mm à maturité, normalement au moins quelques-uns > 2,5 mm : G. aparine.
11'. Corolle blanc verdâtre < 1,5 mm de diamètre (mise à plat). Fruits longs de 1,5-2,5 mm à maturité : G. spurium.
12. Pédoncule ≤ à 3 fois les pédicelles, ces derniers écartés ou divariqués à la fructification : G. parisiense.
12'. Pédoncule > à 3 fois les pédicelles, ces derniers rapprochés en pinceau et souvent penchés à la fructification : G. divaricatum.
13. “Feuilles” à nervure médiane obsolète à la face inférieure, à apicule terminal remplacé par une callosité. Tiges aériennes < 1,5 dm. Plante des étages (montagnard) subalpin et alpin. Voir 14.
13'. “Feuilles” à nervure médiane bien visible à la face inférieure (mais qui peut être fine ou cachée par l’enroulement des marges), généralement au moins certaines à apicule terminal distinct. Taille et écologie variables. Voir 15.
14. Fruits mûrs > 2,5 mm de long. Corolle blanc pur. Souvent certains rameaux de l’inflorescence > à 2 fois les “feuilles” correspondantes : G. saxosum.
14'. Fruits mûrs < 2,5 mm de long. Corolle blanc jaunâtre. Rameaux de l’inflorescence peu ou pas plus longs que les “feuilles” correspondantes : G. tendae.
15. “Feuilles” pubescentes ou tomenteuses en dessous (tomentum souvent caché par l’enroulement. Inflorescence normalement munie de bractées jusqu’aux dernières bifurcations. Corolle jaune : G. verum.
15'. “Feuilles” glabres ou à poils épars en dessous. Inflorescence normalement sans bractées au moins aux dernières bifurcations, sauf si elle est très pauciflore. Corolle rarement jaune (G. obliquum). Voir 16.
16. Tiges pour la plupart > 1 mm de diamètre. Anthères virant rapidement au brun. Plante de 1,5-10 (15) dm. Voir 17.
16'. Tiges majoritairement < 1 mm de diamètre. Anthères restant blanchâtres ou jaunâtres. Plante de moins de 40(50) cm. Voir 23.
17. “Feuilles” glauques au moins en dessous. Tige souvent subcylindrique ou à angles mousses dans sa moitié inférieure. Voir 18.
17'. “Feuilles” vert franc sur les 2 faces. Tige à angles nets sur toute sa hauteur (groupe de G. mollugo). Voir 20.
18. “Feuilles” les plus grandes normalement > à 4 mm de large. Anthères à L/l < 1,5 sur toutes les fleurs (groupe de G. sylvaticum) : G. aristatum.
18'. “Feuilles” les plus grandes normalement < à 4 mm de large. Anthères à L/l ≥ 1,5 au moins sur la majorité des fleurs (groupe de G. glaucum). Voir 19.
19. Inflorescence en corymbe ou en panicule large (contour général à L/l souvent < 1,5). Corolle plus ou moins concave à l’épanouissement : G. glaucum.
19'. Inflorescence en panicule pyramidale ± allongée (contour général à L/l souvent > 1,5). Corolle plus ou moins plane à l’épanouissement : G. cinereum.
20. “Feuilles” médianes majoritairement > 1,5 mm de large et à L/l ≤ 8. Voir 21.
20'. “Feuilles” médianes majoritairement ≤ 1,5 mm de large et à L/l > 8. Voir 22.
21. “Feuilles” les plus grandes à L/l normalement < 4, souvent > 4 mm de large. Corolles majoritairement ≤ à 3 mm de diamètre. Pédicelles normalement plus longs que le diamètre de leur fleur. Inflorescence à L/l généralement < 2, souvent intriquée dans la végétation : G. mollugo.
21'. “Feuilles” les plus grandes à L/l normalement > 4, souvent ≤ 4 mm de large. Corolles majoritairement > à 3 mm de diamètre. Pédicelles souvent plus courts que le diamètre de leur fleur. Inflorescence à L/l généralement > 2, non intriquée dans la végétation : G. album.
22. Tige à base papilleuse-scabre, mate : G. corrudifolium.
22'. Tige à base lisse, luisante (avec ou sans poils épars) : G. lucidum.
23. Corolle à lobes nettement aristés, au moins sur certaines fleurs, généralement teintée de jaune et/ou de rouge, au moins chez certains exemplaires (groupe de G. rubrum) : G. obliquum.
23'. Corolle à lobes simplement aigus, blanche ou blanc-jaunâtre. Voir 24.
24. Plante à tiges nombreuses (souvent plus de 20) issues d’une souche profonde, formant une colonie ou une touffe large et fournie. Entre-nœuds médians généralement courts (0,8 à 2,5 fois les “feuilles” correspondantes), sauf parfois à basse altitude. Voir 25.
24'. Plante à tiges peu nombreuses (souvent moins de 10) issues d’une souche superficielle, formant une petite touffe. Entre-nœuds médians généralement longs (1,5 à 6 fois les “feuilles” correspondantes) (groupe de G. pumilum). Voir 28.
25. Majorité des “feuilles” à apicule terminal > leur largeur (groupe de G. pusillum) : G. pusillum.
25'. Majorité des “feuilles” à apicule terminal < leur largeur (groupe de G. anisophyllon). Voir 26.
26. Fruits ± réfractés. Corolle blanc-jaunâtre : G. megalospermum.
26'. Fruits non réfractés. Voir 27.
27. Corolle blanc de lait. Tiges aériennes souvent > 10 cm (couchées dans les stations élevées et ventées). Inflorescence subcapitée à corymbiforme suivant le développement de la plante : G. anisophyllon.
27'. Corolle blanc jaunâtre. Tiges aériennes < 10 cm. Inflorescence toujours subcapitée : G. pseudohelveticum.
28. Corolle épanouie large de 1,6-2 mm : G. timeroyi.
28'. Corolle épanouie large de (2)2,2-2,4 mm : G. pumilum.

40  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Galium

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Galium rubrum All.

= Asperula purpurea (L.) Ehrend., 1973

Aspérule pourpre

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium L., 1753

Gaillet

Famille : Rubiaceae

Genre

Galium album Mill., 1768

Gaillet dressé

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium anisophyllon Vill., 1779

Gaillet à feuilles inégales

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium aparine L., 1753

Gratteron

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium aristatum L., 1762

Gaillet aristé

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium boreale L., 1753

Gaillet boréal

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium cinereum All., 1773

Gaillet cendré

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium corrudifolium Vill., 1779

Gaillet à feuilles d'Asperge

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium debile Desv., 1818

Gaillet chétif

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium divaricatum Pourr. ex Lam., 1788

Gaillet divariqué

Famille : Rubiaceae

Taxon absent !

Espèce

Galium glaucum L., 1753

Gaillet glauque

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium laevigatum L., 1763

Gaillet lisse

Famille : Rubiaceae

Taxon absent !

Espèce

Galium lucidum All., 1773

Gaillet luisant

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium megalospermum All., 1785

Gaillet à grosses graines

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium mollugo L., 1753

Gaillet mollugine

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium murale (L.) All., 1785

Gaillet des murs

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium obliquum Vill., 1779

Gaillet oblique

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium odoratum (L.) Scop., 1771

Gaillet odorant

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium palustre L., 1753

Gaillet des marais

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium parisiense L., 1753

Gaillet de Paris

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium pseudohelveticum Ehrend., 1960

Gaillet pseudohelvétique

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium pumilum Murray, 1770

Gaillet rude

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium pusillum L., 1753

Gaillet fluet

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium pyrenaicum Gouan, 1773

Gaillet des Pyrénées

Famille : Rubiaceae

Taxon absent !

Espèce

Galium rotundifolium L., 1753

Gaillet à feuilles rondes

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium rubioides L., 1753

Gaillet fausse garance

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium saxosum (Chaix) Breistr., 1948

Gaillet de Villars

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium spurium L., 1753

Gaillet

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium sylvaticum L., 1762

Gaillet des bois

Famille : Rubiaceae

Taxon absent !

Espèce

Galium tendae Rchb.f., 1855

Gaillet de Tende

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium timeroyi Jord., 1846

Gaillet de Jordan

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium tricornutum Dandy, 1957

Gaillet à trois cornes

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium uliginosum L., 1753

Gaillet aquatique

Famille : Rubiaceae

Taxon absent !

Espèce

Galium verticillatum Danthoine ex Lam., 1788

Gaillet verticillé

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium verum L., 1753

Gaillet jaune

Famille : Rubiaceae

Espèce

Galium verum L. subsp. verum

Gaillet jaune

Famille : Rubiaceae

Subsp.

Galium verum subsp. wirtgenii (F.W.Schultz) Oborny, 1885

Gaillet de Wirtgen

Famille : Rubiaceae

Subsp.

Galium x centroniae Cariot, 1879

Gaillet hybride

Famille : Rubiaceae

Taxon à confirmer/infirmer

Hybride

Galium x pomeranicum Retz., 1795

Gaillet de Poméranie

Famille : Rubiaceae

Taxon à confirmer/infirmer

Hybride

Légende :
† : Correspondance sur un synonyme usuel ( 1 dans cette page)
= : Nom scientifique retenu dans le référentiel TaxRef v17 .

40  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Galium