Recherche rapide (aide ?)

Nouvelles neuves ...

Le : 06/ 07/ 2024
Météo Saint-Auban juin 2024

Le : 02/ 07/ 2024
Mise à jour

Le : 02/ 07/ 2024
Phelipanche cingularum

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par genre

Plantes du genre Euphorbia

Euphorbia L., 1753
Euphorbe ( Euphorbiaceae)

   Ce genre est dédié à Euphorbus, physicien grec de Juba II, roi de Mauritanie au 1er siècle de notre ère.
   On y reconnaît ± 1600 espèces, présentes sur tous les continents, dont ± 25 fréquentent les Alpes-de-Haute-Provence.
   Cités par erreur : Euphorbia barrelieri Savi, E. duvalii Lecoq & Lamotte, E. hirsuta L., E. hyberna L., E. palustris L., E. peplis L., E. stricta L., E. terracina L.

   Les flores américaines récentes individualisent les euphorbes prostrées, à feuilles opposées, dans le genre Chamaesyce. Quatre d'entre-elles se rencontrent dans le sud-ouest du département. Elles ont une écologie à peu près identique, rudérale, ne craignent pas le piétinement et se contentent de sols inexistants. On les rencontre dans les rues, fissures du béton, abords des villages ou lit de galets et iscles des rivières.
   E. chamaesyce L. est indigène quand les trois autres, E. prostrata Aiton, E. maculata L. et E. serpens Kunth sont d'origine nord-américaine.

   d’après Flora Gallica
1. Feuilles caulinaires décussées, non stipulées. Plante dressée. Inflorescence terminale : E. lathyris.
1'. Feuilles caulinaires opposées, stipulées. Plante couchée (pouvant se relever en milieu ombragé). Inflorescence en glomérules axillaires. Voir 2.
1''. Feuilles caulinaires alternes, non stipulées (parfois disparues, regarder les cicatrices foliaires). Plante dressée. Inflorescence terminale. Voir 5.
2. Ovaire et capsule glabres : E. serpens.
2'. Ovaire et capsule velus. Voir 3.
3. Graines ornées de granulations ou de gibbosités irrégulières, généralement grossièrement transverses. Limbes orbiculaires à suborbiculaires (L/l < 1,5). Poils étalés : E. chamaesyce.
3'. Graines ornées de rides transversales régulières. Limbes nettement allongés (L/l > 1,5). Voir 4.
4. Ovaire et capsule à poils étalés localisés près des carènes. Feuilles non maculées : E. prostata.
4'. Ovaire et capsule uniformément recouverts de poils appliqués. Feuilles le plus souvent maculées : E. maculata.
5. Tiges ligneuses, sauf la portion de l’année qui est proportionnellement courte (souvent < 1/10). Plante formant normalement un buisson en dôme régulièrement convexe : E. spinosa.
5'. Tiges herbacées sur > 1/2, souvent entièrement. Plante formant rarement un buisson en dôme et, si c’est le cas, n’ayant ni ramification régulièrement dichotomique ni rameaux anciens spinescents. Voir 6.
6. Feuilles bordées de dents terminées par un acumen coriace (toucher râpeux). Tiges nettement dimorphes, les printanières fertiles à feuilles oblongues-subtriangulaires ≥ 4 mm de large, les estivales stériles à feuilles linéaires ≤ 3 mm de large : E. serrata.
6'. Feuilles entières ou à dents non acuminées. Tiges fertiles et stériles (si elles existent) semblables et synchrones. Voir 7.
7. Bractéoles connées, sauf parfois sur quelques rameaux inférieurs. Voir 8.
7'. Bractéoles libres. Voir 9.
8. Capsule densément velue. Glandes du cyathe réniformes ou en demi-lune, à cornes courtes ou sans cornes : E. characias.
8'. Capsule glabre. Glandes du cyathe en croissant, à cornes allongées : E. amygdaloides.
9. Glandes non nettement appendiculées (ovales, oblongues ou réniformes à concavité interne). Voir 10.
9'. Glandes nettement appendiculées (réniformes ou en croissant à concavité externe). Voir 17.
10. Feuilles supérieures cunéiformes, à L/l ≤ 3. Plante annuelle sans rejets stériles, le plus souvent < 30 cm : E. helioscopia.
10'. Feuilles supérieures non cunéiformes, souvent à L/l > 3. Plante soit vivace à rejets stériles évidents, soit > 30 cm (ou les deux à la fois). Voir 11.
11. Capsule lisse. Voir 12.
11'. Capsule nettement granuleuse ou tuberculeuse. Voir 14.
12. Plante velue (au moins sous les feuilles). Feuilles vert franc, souples. Plante formant une colonie : E. illirica.
12'. Plante glabre ou papilleuse. Feuilles glauques, rigides à coriaces. Plante formant une touffe. Voir 13.
13. Feuilles supérieures oblongues à arrondies, subobtuses ou mucronées, les plus grandes ≥ 5 mm de large. Graines mûres en majorité > 2,3 mm de long : E. nicaeensis.
13'. Feuilles supérieures linéaires ou linéaires-lancéolées, généralement acuminées, les plus grandes ≤ 4 mm de large. Graines mûres en majorité < 2,3 mm de long : E. seguieriana.
14. Plante annuelle, sans rejets stériles, normalement unicaule : E. platyphyllos.
14'. Plante vivace, à rejets stériles, normalement pluricaule (chez E. dulcis, tiges et rejets émergeant séparément du sol). Voir 15.
15. Souche tubérisée. Inflorescence verte à l’anthèse. Capsule mûre large de 2,5-3,5 mm, à tubercules coniques à hémisphériques : E. dulcis.
15'. Souche non tubérisée. Inflorescence souvent jaune à l’anthèse (sauf chez E. duvalii et E. pyrenaica), verdissant ou rougissant ensuite. Capsule mûre large de 3-5 mm. Voir 16.
16. Feuilles les plus grandes ≥ 15 mm de large. Capsule mûre généralement ≥ 4,5 mm de diamètre, à tubercules subcylindriques. Tige généralement ≥ 4 mm d’épaisseur à la base : E. canuti.
16'. Feuilles les plus grandes < 15 mm de large. Capsule mûre souvent < 4,5 mm de diamètre. Tige généralement ≤ 3,5 mm d’épaisseur à la base. Voir [/b].
[b]16.
Capsule à tubercules hémisphériques. Feuilles inférieures généralement réfléchies. Tiges généralement dressées et ≤ 1,5 dm, les anciennes souvent persistantes. Tige velue chez les sujets à feuilles velues : E. flavicoma.
16'. Capsule à tubercules subcylindriques. Feuilles inférieures étalées ou légèrement rabattues. Tiges généralement ascendantes, souvent ≥ 1,5 dm, les anciennes marcescentes. Tige toujours glabre ou glabrescente : E. verrucosa.
17. Capsule à coques munies chacune de 2 ailes dorsales. Feuilles médianes et supérieures larges (L/l ≤ 2). Plante annuelle entièrement herbacée : E. peplus.
17'. Capsule sans ailes. Feuilles médianes et supérieures plus étroites (L/l ≥ 2,5), sauf chez quelques espèces vivaces et ligneuses au collet. Voir 18.
18. Plante annuelle (bisannuelle), à racine pivotante. Tige unique souvent ramifiée au collet, sans rejets stériles à la floraison. Voir 19.
18'. Plante vivace, à racine non pivotante (rhizome ou racine fasciculée ligneuse). Plusieurs tiges et des rejets stériles à la floraison. Voir 23.
19. Bractéoles étroites (la plupart à L/l ≥ 2,5). Capsule généralement ≤ 2 mm de long. Voir 20.
19'. Bractéoles larges (L/l < 2,5, souvent < 1,5). Capsule généralement > 2 mm de long. Voir 21.
20. Graines sillonnées en long, sans tubercules : E. sulcata.
20'. Graines non sillonnées en long, couvertes de gros tubercules parfois confluents en crêtes transversales irrégulières : E. exigua.
21. Capsule à coques lisses sur le dos. Graines sillonnées transversalement : E. falcata.
21'. Capsule à coques pourvues d’une bande médiane verruqueuse sur le dos. Graines alvéolées. Voir 22.
22. Bractéoles relativement allongées (la plupart à L/l > 1, parfois > 1,5), aiguës. Feuilles inférieures et médianes cunéiformes, à sommet tronqué, échancré ou tricuspide : E. taurinensis.
22'. Bractéoles courtes (la plupart à L/l ≤ 1), (sub)obtuses mucronées. Feuilles inférieures et médianes oblancéolées, à sommet aigu ou acuminé : E. segetalis.
23. Feuilles ± coriaces, nettement glauques sur les 2 faces. Souche superficielle (sauf ensablement), cespiteuse, donnant naissance à une touffe isolée. Voir 24.
23'. Feuilles souples, vert franc ou glaucescentes à la face supérieure. Souche profonde, drageonnante à traçante (souvent avec terminaisons superficielles cespiteuses), donnant naissance à une colonie. Voir 26.
24. Graines mûres alvéolées. Glandes du cyathe à appendices généralement > 1/3 corps, souvent ≥ 1/2 : E. segetalis.
24'. Graines mûres lisses, chagrinées ou à grandes dépressions mal délimitées. Voir 25.
25. Feuilles supérieures oblongues à arrondies, subobtuses ou mucronées, les plus grandes ≥ 5 mm de large. Graines mûres en majorité > 2,3 mm de long : E. nicaeensis.
25'. Feuilles supérieures linéaires ou linéaires-lancéolées, généralement acuminées, les plus grandes ≤ 4 mm de large. Graines mûres en majorité < 2,3 mm de long : E. seguieriana.
26. Feuilles médianes et supérieures de la tige principale > 3 mm de large : E. saratoi.
26'. Feuilles médianes et supérieures de la tige principale ≤ 3 mm de large. Voir 27.
27. Feuilles n’ayant que quelques stomates à la face supérieure, au voisinage de la nervure principale. Ombelle terminale à (8)11-15(20) rayons. Capsule à coques fortement granuleuses ou tuberculeuses sur le dos : E. cyparissias.
27'. Feuilles à stomates denses à la face supérieure, au moins vers le sommet. Ombelle terminale à (3)4-9(12) rayons. Capsule à coques généralement lisses ou finement granuleuses sur le dos. Voir 28.
28. Ombelle terminale à (5)7-9(12) rayons. Rameaux stériles subterminaux présents, sauf chez les plantes rabougries. Bractéoles de 1er et 2e niveaux souvent > 6 mm de long après l’anthèse : E. saratoi.
28'. Ombelle terminale à (3)4-6(7) rayons. Rameaux stériles subterminaux généralement absents. Bractéoles de 1er et 2e niveaux rarement > 6 mm de long après l’anthèse : E. graminifolia.

47  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Euphorbia

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Euphorbia L., 1753

Euphorbe

Famille : Euphorbiaceae

Genre

Euphorbia amygdaloides L., 1753

Euphorbe à feuilles d’amandier

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia barrelieri Savi, 1808

Euphorbe de Barrelier

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia canutii Parl., 1869

Euphorbe de Canut

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia chamaesyce L., 1753

Euphorbe petit figuier

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia characias L., 1753

Euphorbe des vallons

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia characias L. subsp. characias

Euphorbe des vallons

Famille : Euphorbiaceae

Subsp.

Euphorbia cyparissias L., 1753

Euphorbe petit-cyprès

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia dulcis L., 1753

Euphorbe pourprée

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia dulcis subsp. purpurata (Thuill.) Murr, 1923

Euphorbe pourprée

Famille : Euphorbiaceae

Subsp.

Euphorbia duvalii Lecoq & Lamotte, 1847

Euphorbe de Duval

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia esula L., 1753

Euphorbe esule

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia exigua L., 1753

Euphorbe fluette

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia falcata L., 1753

Euphorbe en faux

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia falcata L. subsp. falcata

Euphorbe en faux

Famille : Euphorbiaceae

Subsp.

Euphorbia flavicoma DC., 1813

Euphorbe à têtes jaune d'or

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia flavicoma DC. subsp. flavicoma

Euphorbe à têtes jaune d'or

Famille : Euphorbiaceae

Subsp.

Euphorbia flavicoma subsp. giselae Simon Pall., 1997

Euphorbe à ombelles jaunes de Gisèle

Famille : Euphorbiaceae

Taxon à confirmer/infirmer

Subsp.

Euphorbia graminifolia Vill., 1786

Euphorbe à feuilles de graminées

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia helioscopia L., 1753

Euphorbe réveil-matin

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia helioscopia L. subsp. helioscopia

Euphorbe réveil-matin

Famille : Euphorbiaceae

Subsp.

Euphorbia hirsuta L., 1759

Euphorbe hirsute

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia hyberna L., 1753

Euphorbe d’Irlande

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia illirica Lam., 1788

Euphorbe poilue

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia lathyris L., 1753

Euphorbe épurge

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia maculata L., 1753

Euphorbe maculée

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia nicaeensis All., 1785

Euphorbe de Nice

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia palustris L., 1753

Euphorbe des marais

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia peplis L., 1753

Euphorbe péplis

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia peplus L., 1753

Euphorbe omblette

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia platyphyllos L., 1753

Euphorbe à feuilles larges

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia prostrata Aiton, 1789

Euphorbe prostrée

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia saratoi Ardoino, 1867

Euphorbe de Sarato

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia segetalis L., 1753

Euphorbe des moissons

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia segetalis L. subsp. segetalis

Euphorbe des moissons

Famille : Euphorbiaceae

Taxon à confirmer/infirmer

Subsp.

Euphorbia seguieriana Neck., 1770

Euphorbe de Séguier

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia seguieriana Neck. subsp. seguieriana

Euphorbe de Séguier

Famille : Euphorbiaceae

Subsp.

Euphorbia serpens Kunth, 1817

Euphorbe rampante

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia serrata L., 1753

Euphorbe dentée

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia spinosa L., 1753

Euphorbe épineuse

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia stricta L., 1759

Euphorbe raide

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia sulcata Lens ex Loisel., 1828

Euphorbe sillonnée

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia taurinensis All., 1785

Euphorbe de Turin

Famille : Euphorbiaceae

Espèce

Euphorbia terracina L., 1762

Euphorbe de Terracine

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia tommasiniana Bertol., 1842

Euphorbe de Tommasini

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce

Euphorbia verrucosa L., 1753

Euphorbe verruqueuse

Famille : Euphorbiaceae

Subsp.

Euphorbia virgata Waldst. & Kit., 1805

Euphorbe en baguette

Famille : Euphorbiaceae

Taxon absent !

Espèce
47  résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Euphorbia