Recherche rapide (aide ?)

Nouvelles neuves ...

Le : 04/ 06/ 2024
Météo Saint-Auban mai 2024

Le : 28/ 05/ 2024
Mise à jour

Le : 04/ 05/ 2024
Météo Saint-Auban avril 2024

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par famille

Plantes de la famille des Poaceae

Poaceae Barnhart, 1895

   C'est la seconde plus grande famille des monocotylédones (après les Orchidaceae), présente sur tous les continents à toutes les latitudes et dans tous les milieux. On y décompte environ 12.000 espèces réparties dans ± 750 genres
   Dans les Alpes-de-Haute-Provence se rencontrent près de 300 espèces appartenant à ± 90 genres.

   d’après Flora Gallica
1. Tiges ligneuses. Voir 2.
1'. Tiges herbacées. Voir 3.
2. Feuilles des axes végétatifs dimorphes, celles de la tige principale à limbe réduit et souvent rapidement décidues, celles des rameaux à limbe normal avec un pseudopétiole et persistantes : Bambous.
2'. Espèce non ramifiée à feuilles de la tige non pétiolées : Arundo.
3. Épillets tous unisexués. Plante normalement > 1,5 m de haut et à tige à diamètre > 15 mm à la base. Voir 4.
3'. Épillets au moins en partie hermaphrodites (parfois 1 hermaphrodite associé à 1-6 stériles). Plante de taille variable. Voir 5.
4. Plante monoïque. Inflorescences toujours terminales et nues. Feuilles coriaces non ondulées : Zea.
4'. Plante dioïque. Inflorescences mâles terminales et nues, les femelles axillaires et enfermées dans des gaines. Feuilles ondulées et souples : Cortaderia.
5. Fleuron proximal stérile (parfois réduit à une minuscule écaille à la base de la lemme fertile). Plante jamais pseudovivipare (Groupe A). Voir 6.
5'. Fleuron proximal fertile, ou plante pseudovivipare. Voir 19.
6. Plusieurs fleurons fertiles : Phragmites.
6'. Un fleuron fertile. Voir 7.
7. Fleuron fertile précédé par 2 fleurons stériles. Voir 8.
7'. Fleuron fertile précédé par 1 fleuron stérile. Voir 10.
8. Lemme stérile ≤ 70 % de la lemme fertile. Glumes subcoriaces : Phalaris.
8'. Lemme stérile ≥ lemme fertile. Glumes membraneuses. Voir 9.
9. Panicule à rameaux tous nettement plus courts que les épillets : Anthoxanthum.
9'. Panicule à rameaux inférieurs normalement > à 2 fois les épillets : Hierochloe.
10. Épillets fasciculés par 2 ou 3, dont 1 fertile (le stérile parfois rudimentaire ou remplacé par un pédoncule aristiforme). Voir 11.
10'. Épillets solitaires ou fasciculés par 2, tous fertiles. Voir 12.
11. Inflorescence en panicule diffuse : Sorghum.
11'. Inflorescence formée de 1 ou plusieurs “épis” (panicules à rameaux et pédoncules très courts) : Bothriochloa.
12. Lemme du fleuron stérile (mais staminé) à arête dorsale : Arrhenatherum.
12'. Lemme du fleuron stérile généralement mutique, parfois à arête apicale (Echinochloa). Voir 13.
13. Épillet sous-tendu par un “involucre” de soies (parfois transformé en cupule épineuse ou très court). Voir 14.
13'. Épillet sans “involucre” de soies. Voir 16.
14. Épillets non distinctement groupés par paire : Setaria.
14'. Épillets distinctement groupés par paires, l’un sessile, l’autre pédonculé. Voir 15.
15. Panicule formée d’un groupe de rameaux spiciformes, chacun < 2 cm de diamètre : Miscanthus.
15'. Panicule fusiforme abondamment ramifiée, normalement > 8 cm de dimètre : Tripidium.
16. Inflorescence en panicule diffuse, à axes non aplatis : Panicum.
16'. Inflorescence formée de 1 ou plusieurs “épis” ± unilatéraux à axe aplati. Voir 17.
17. Ligule nulle : Echinochloa.
17'. Ligule membraneuse. Voir 18.
18. Lemme fertile à marge membraneuse et plane. Épillets à L/l > 2,5, ± espacés, ± appliqués à l’axe : Digitaria.
18'. Lemme fertile à marge coriace et involutée. Épillets à L/l < 2,5, serrés, orientés à 40-80° de l’axe : Paspalum.
19. Inflorescence réduite à un axe principal à épillets tous strictement sessiles (épi “vrai”) (Groupe B). Voir 20.
19'. Inflorescence ramifiée et/ou à épillets tous ou en partie pédonculés, au moins vers la base. Voir 30.
20. Glume(s) < 25 % de la lemme adjacente. Voir 21.
20'. Glume(s) 50 % de la lemme adjacente. Voir 22.
21. Épillets à 1 fleuron. Axe de l’inflorescence restant droit à maturité : Nardus.
21'. Épillets à 2 fleurons (le deuxième normalement stérile). Axe de l’inflorescence se tordant à maturité : Psilurus.
22. Épillets à 1 fleuron. Voir 23.
22'. Épillets à plusieurs fleurons (parfois en partie stériles : Triticum p.p.). Voir 24.
23. Épillets à 1 glume sauf le terminal à 2 glumes : Hainardia.
23'. Épillets tous à 2 glumes : Parapholis.
24. Lemmes à arête dorsale genouillée : Gaudinia.
24'. Lemmes mutiques ou à arête (sub)terminale droite. Voir 25.
25. Épillets adossés au rachis par un bord. 1 glume, sauf l’épillet terminal (si certains autres épillets à 2 glumes, cf. x Schedolium) : Lolium.
25'. Épillets adossés au rachis par une face. 2 glumes. Voir 26.
26. Lemmes à carène portant de longs cils raides, glabres par ailleurs : Secale.
26'. Lemmes uniformément glabres ou pubescentes. Voir 27.
27. Lemmes à L/l < 3 (arête éventuelle exclue). Innovations stériles nulles ou desséchées à partir de l’anthèse. Voir 28.
27'. Lemmes à L/l > 3 (arête éventuelle exclue). Des innovations stériles actives, parfois distantes de la tige florifère. Voir 29.
28. Glumes nettement carénées, au moins dans leur moitié apicale : Triticum.
28'. Glumes non carénées : Argilops.
29. Lemmes à arête plus longue qu’elles, au moins sur les épillets terminaux : Elymus.
29'. Lemmes mutiques ou à arête plus courte qu’elles : Elytrigia.
30. Ligule réduite à une frange ou à des poils, ou à partie membraneuse beaucoup plus courte que la frange ou les poils (Groupe C). Voir 31.
30'. Ligule membraneuse, ou à partie membraneuse beaucoup plus longue que la frange ou les poils. Voir 38.
31. Inflorescence formée de plusieurs “épis”. Épillets unilatéraux, imbriqués sur 2 rangs, strictement sessiles ou à pédoncules rudimentaires : Cynodon.
31'. Inflorescence en panicule ou en “épi” unique. Épillets unilatéraux, non imbriqués sur 2 rangs, à pédoncules rudimentaires ou ± développés. Voir 32.
32. Glume inférieure rudimentaire, la supérieure portant 5 rangs de spinules crochues : Tragus.
32'. Glumes toutes 2 développées, sans spinules crochues. Voir 33.
33. Épillets à 1 fleuron fertile. Graine non adhérente au péricarpe. Voir 34.
33'. Épillets à plusieurs fleurons fertiles. Graine adhérente au péricarpe. Voir 35.
34. Inflorescence plus ou moins ramifiée, au moins lobée à la base quand on la plie : Sporobolus.
34'. Inflorescence spiciforme ou capitée, non lobée quand on la plie : Crypsis.
35. Glumes subégales, > lemme : Danthonia.
35'. Glumes ± inégales, < lemme. Voir 36.
36. 2ème article de la rachilla < 1 mm de long. Tiges aériennes normalement à 2-4 nœuds hors inflorescence. Épillets à (2)4-30(80) fleurons : Eragrostis.
36'. 2ème article de la rachilla > 1 mm de long. Tiges aériennes soit à 1 nœud, soit à nombreux nœuds hors inflorescence. Épillets à (1)2-4(6) fleurons. Voir 37.
37. Tiges aériennes à 1 nœud hors inflorescence. Panicule éloignée des feuilles, à rameaux tous dressés : Molinia.
37'. Tiges aériennes à plus de 8 nœuds hors inflorescence. Panicule contiguë à la dernière feuille ou restant engainée, à rameaux inférieurs plus ou moins réfractés dans sa partie libre : Kengia.
38. Épillets fertiles (2-5 fleurons) associés chacun à 1-6 épillets stériles de forme très différente : Cynosurus.
38'. Épillets tous fertiles et tous semblables, ou parfois associés chacun à 2 épillets stériles de forme semblable (Hordeum), sauf malformation ou pseudoviviparité. Voir 39.
39. 1 fleuron fertile (Groupe D). Voir 40.
39'. Plusieurs fleurons fertiles (Groupe E). Voir 56.
40. Glumes absentes : Leersia.
40'. Glumes présentes. Voir 41.
41. Glumes sétiformes ou faiblement dilatées dans leur tiers basal. Voir 42.
41'. Glumes ovales ou lancéolées. Voir 43.
42. Glumes libres. Épillets d’un même nœud généralement inégaux, 1 fertile et 2 stériles, se détachant d’un seul bloc à maturité : Hordeum.
42'. Glumes connées sur 1-2 mm d’un côté à la base. Épillets d’un même nœud subégaux et tous fertiles, restant fixés à l’axe à maturité, mais perdant leurs fleurons : Hordelymus.
43. Au moins un des caractères suivants : lemmes enfermant complètement la paléole, ligneuses à maturité, arête formant de nombreux tours en dessous du genou : Stipa.
43'. Caractères suivants réunis : lemmes découvrant le dos de la paléole, membraneuses ou ± coriaces à maturité, arête formant 1(2) tour(s) en dessous du genou. Voir 44.
44. Glumes non carénées et > 75 % de la lemme. Voir 45.
44'. Glumes carénées. Voir 49.
45. Callus poilu. Lemmes à arête subterminale : Achnatherum.
45'. Callus glabre. Voir 46.
46. Lemmes à arête terminale décidues (parfois très courtes et cachées par les glumes). Voir 47.
46'. Lemmes mutiques. Voir 48.
47. Lemmes > 2,5 mm de long, noires à maturité, à cicatrice d’insertion triangulaire ou rhomboïdale. Nœuds de la panicule portant (1)2-3(4) rameaux : Piptatherum.
47'. Lemmes < 2,5 mm de long, brun clair à maturité, à cicatrice d’insertion circulaire. Au moins certains nœuds de la panicule portant plus de 4 rameaux : Oloptum.
48. Axe de l’inflorescence portant plusieurs rameaux longs à la plupart des nœuds. Lemmes glabres à apex obtus et entier : Milium.
48'. Axe de l’inflorescence portant 1 épillet très brièvement pédonculé à chaque nœud. Lemmes poilues à apex subtronqué et généralement érodé-denticulé : Mibora.
49. Épillets munis de 1 ou plusieurs fleurons stériles apicaux bien développé(s). Voir 50.
49'. Épillets sans fleuron stérile bien développé (parfois un prolongement de la rachilla, portant ou non une squamule rudimentaire). Voir 51.
50. Fleuron supérieur staminé, à arête dorsale : Holcus.
50'. Fleuron(s) supérieurs asexué(s), mutique(s) : Melica p.p..
51. Caractères suivants réunis : épillets ≥ 4 mm de long. Callus à poils ≥ 1/4 de la lemme : Calamagrostis.
51'. Au moins 1 des caractères suivants : épillets < 4 mm de long, callus glabre ou à poils < 1/4 de la lemme. Voir 52.
52. Épillet articulé sur le pédoncule, se détachant d’une seule pièce à maturité. Glumes fortement papilleuses-scabres à la base ou sur toute la surface : Polypogon.
52'. Épillet solidaire du pédoncule, perdant ses fleurons à maturité. Glumes lisses ou papilleuses-scabres au voisinage de la carène, très rarement ailleurs. Voir 53.
53. Inflorescence ± lâche, à rameaux inférieurs normalement > 1 cm. Voir 54.
53'. Inflorescence compacte, à rameaux tous < 4 mm. Voir 55.
54. Lemmes aristées, opaques à maturité. Arête subterminale > 3 mm : Apera.
54'. Lemmes mutiques ou aristées, translucides à maturité. Arête souvent < 3 mm, dorsale si plus longue : Agrostis.
55. Glumes soudées à la base (parfois très brièvement). Lemmes soudées en tube à la base, à arête dorsale (parfois très courte et cachée par les glumes) : Alopecurus.
55'. Glumes libres. Lemmes fendues jusqu’à la base, mutiques : Phleum.
56. Glumes > 10 × 4 mm, à plus de 5 nervures, la 2e dépassant la lemme. Épillets pendants à l’état vivant : Avena.
56'. Glumes moins développées. Épillets à position variable. Voir 57.
57. Fleurons 2, le dernier nettement dépassé par les 2 glumes. Voir 58.
57'. Fleurons 2 ou souvent plus, le dernier dépassant au moins la glume inférieure. Voir 60.
58. Arête toujours présente, nettement épaissie dans sa moitié distale, munie d’une collerette de poils très courts au niveau de la zone de torsion. Rachilla prolongée en arête au-delà du second fleuron : Corynephorus.
58'. Arête, si présente, non épaissie dans sa moitié distale, sans collerette de poils. Rachilla non prolongée au-delà du second fleuron. Voir 59.
59. Lemmes velues. Épillets globuleux à la fructification. Pas d’arêtes : Airopsis.
59'. Lemmes glabres ou scabres. Épillets ovoïdes-aigus à la fructification. Souvent au moins 1 arête : Aira.
60. Caractères suivants réunis : arête nettement dorsale, glume inférieure normalement ≥ 7 mm. Voir 61.
60'. Au moins 1 des caractères suivants : arête non nettement dorsale (terminale, subterminale ou manquante), glume inférieure < 7 mm. Voir 63.
61. Glume inférieure à 5-9 nervures. Lemmes dimorphes, la première mutique à apex subulé, les 1-2 autres aristées à apex bidenté : Ventenata.
61'. Glume inférieure à 1-3 nervures. Lemmes généralement homomorphes, occasionnellement variables chez les cultivars par régression ± marquée de l’arête. Voir 62.
62. Feuilles à au moins 5 côtes saillantes à la face supérieure. Préfoliaison enroulée : Helictotrichon.
62'. Feuilles à 1 côte saillante à la face supérieure. Préfoliaison pliée : Avenula.
63. Glumes se refermant après l’anthèse, couvrant la plus grande partie (généralement > 75% en longueur) des 2-8 fleurons. Voir 64.
63'. Glumes restant divergentes après l’anthèse, dégageant largement les 2-30 fleurons. Voir 73.
64. Inflorescence spiciforme distique : Oreochlora.
64'. Inflorescence non spiciforme, ou spiciforme mais non distique. Voir 65.
65. Au moins certaines lemmes à 3-5(7) dents ou arêtes régulières. Inflorescence spiciforme ou capitée, sous-tendue par quelques écailles basales stériles (épillets rudimentaires). Voir 66.
65'. Lemmes entières ou à nombre pair de dents, à 0-1 arête. Inflorescence paniculée ou spiciforme, mais, dans ce dernier cas, sans écailles basales stériles. Voir 67.
66. Lemmes membraneuses, à 3(5) faibles dents ou aristules (souvent manquantes sur les lemmes apicales). Inflorescence brièvement à longuement spiciforme : Sesleria.
66'. Lemmes devenant ligneuses, à 5(7) fortes arêtes devenant épineuses. Inflorescence capitée : Echinaria.
67. Fleurons fertiles 2, suivis par 1-3 fleurons stériles imbriqués en une masse claviforme : Melica.
67'. Fleurons stériles nuls ou semblables aux fertiles. Voir 68.
68. Lemmes à apex large, subtronqué ou pluridenté. 2 fleurons fertiles. Voir 69.
68'. Lemmes à apex progressivement atténué, aigu ou bidenté. 2 fleurons fertiles ou souvent plus. Voir 70.
69. Arête non ou à peine exserte, droite ou ± courbée par la dessiccation. 2e fleuron dépassant généralement la glume supérieure de plus de 10% de sa longueur (parfois pseudovivipare) : Deschampsia.
69'. Arête exserte de plus de 1 mm, genouillée par la dessiccation. 2e fleuron ne dépassant pratiquement pas la glume supérieure : Avenella.
70. Arête dorsale, genouillée à la dessiccation : Trisetum.
70'. Arête, si présente, terminale ou subterminale, non genouillée. Voir 71.
71. Lemmes à apex aigu, aristées ou non. Arête, si présente, naissant à l’apex et < 0,5 mm : Koeleria.
71'. Lemmes à apex légèrement échancré, aristées. Arête naissant dans l’échancrure et parfois > 0,5 mm. Voir 72.
72. Gaines et limbes non carénés. Rejets stériles nuls ou desséchés à l’anthèse. Inflorescence en faux épi simple ou faiblement lobé, à rachis caché par les épillets : Rostraria.
72'. Gaines et limbes carénés. Des rejets stériles actifs. Inflorescence rarement en faux épi simple (chez des plantes rabougries), et alors à rachis apparent d’un côté : Dactylis.
73. Lemmes bidentée sur > 0,5 mm à l’apex. Arête insérée à > 0,7 mm de l’apex, normalement en-deçà du fond de l’incision (mais déchirure possible entre l’incision et la base de la lemme). Voir 74.
73'. Lemmes entières ou échancrées sur < 0,5 mm à l’apex. Arête, si présente, terminale ou insérée dans l’échancrure. Voir 75.
74. Glume inférieure à 1 nervure : Anisantha.
74'. Glume inférieure à au moins 3 nervures : Bromus.
75. Nervures des gaines à anastomoses transverses évidentes. Glume supérieure elliptique, à 1 nervure. Plante hygrophile, généralement amphibie : Glyceria.
75'. Nervures des gaines à anastomoses transverses peu ou pas visibles. Glume supérieure le plus souvent à au moins 3 nervures, parfois à 1 nervure mais alors étroitement lancéolée (dans ce cas, plante xérophile). Voir 76.
76. Caractères suivants réunis : glume inférieure ≤ 2/3 de la supérieure, épillets cunéiformes-flabellés à maturité (lemmes espacées et divergentes) : Vulpia.
76'. Au moins 1 des caractères suivants : glume inférieure > 2/3 de la supérieure, épillets ovales à lancéolés à maturité. Voir 77.
77. Lemmes carénées, au moins dans la partie découverte à la fructification. Voir 78.
77'. Lemmes non carénées (attention : les glumes peuvent être ± carénées). Voir 86.
78. Épillets non individualisables à l’oeil nu sur l’inflorescence (agrégés, comprimés et contigus par leurs faces). Glume supérieure > 1/2 épillet. Voir 79.
78'. Épillets clairement individualisables à l’oeil nu sur l’inflorescence. Glume supérieure de taille variable. Voir 80.
79. Gaines et limbes non carénés. Rejets stériles nuls ou desséchés à l’anthèse. Inflorescence en faux épi simple ou faiblement lobé, à rachis caché par les épillets : Rostraria.
79'. Gaines et limbes carénés. Des rejets stériles actifs. Inflorescence rarement en faux épi simple (chez des plantes rabougries), et alors à rachis apparent d’un côté : Dactylis.
80. Lemmes aristées ou fortement mucronées, les inférieures > 7 mm de long (arête exclue). Voir 81.
80'. Lemmes mutiques, les inférieures < 7 mm de long. Voir 83.
81. Ligule > 7 mm de long. Lemmes à poils > 2 mm, au moins vers la base : Ampelodesmos.
81'. Ligule < 5 mm de long. Lemmes glabres ou à poils < 1 mm. Voir 82.
82. Glume inférieure à 1 nervure. Lemmes ± modérément carénées dans leur partie découverte à la fructification, non carénées à la base : Bromopsis.
82'. Glume inférieure à plusieurs nervures. Lemmes fortement carénées sur toute leur longueur : Ceratochloa.
83. Pédoncules des épillets souples, minces (généralement < 1/4 de la largeur de l’épillet correspondant), épaissis en massue au contact de l’épillet. Voir 84.
83'. Pédoncules des épillets très rigides, épais (généralement > 1/2 de la largeur de l’épillet correspondant), sans épaississement distal net. Voir 85.
84. Rachilla glabre. Callus glabre ou à poils laineux. Feuilles planes au début, parfois enroulées par la dessiccation : Poa.
84'. Rachilla velue. Callus à poils droits. Feuilles convolutées filiformes (comme chez Festuca gr. ovina) : Bellardiochloa.
85. Lemmes des fleurons inférieurs < 3,5 mm de long. Tiges ± dressées : Catapodium.
85'. Lemmes des fleurons inférieurs > 4 mm de long. Port prostré : Sclerochloa.
86. Inflorescence spiciforme : rachis portant à chaque nœud 1 épillet à pédoncule rudimentaire. Voir 87.
86'. Inflorescence paniculée : rachis portant à chaque nœud plusieurs rameaux et/ou épillets, au moins certains épillets à pédoncule développé. Voir 88.
87. Épillets adultes > 15 mm de long, arêtes exclues. Glume supérieure normalement < 1/3 de l’épillet : Brachypodium.
87'. Épillets adultes < 10 mm de long, arêtes exclues. Glume supérieure normalement > 1/3 de l’épillet : Micropyrum.
88. Lemmes embrassantes. Épillets pendants à l’état vivant. Lemme mutique : Briza.
88'. Lemmes non embrassantes. Épillets généralement dressés à l’état vivant, plus rarement pendants (Schedonorus giganteus, mais alors lemme longuement aristée) ou ± nutants. Voir 89.
89. Lemmes obtuses, mutiques. Épillets latéraux à pédoncule rudimentaire : Puccinellia.
89'. Lemmes aiguës ou subaiguës, aristéee ou plus rarement mutiques. Certains épillets latéraux à pédoncule > 1/2 de leur longueur. Voir 90.
90. Préfoliaison pliée. Sclérenchyme du limbe généralement en îlots ou en couche sous-épidermique. Si sclérenchyme en trabécules, alors innovations intravaginales (Patzkea paniculata). Voir 91.
90'. Préfoliaison enroulée. Sclérenchyme du limbe formant au moins 1 trabécule médiane, souvent plusieurs. Innovations uniquement extravaginales. Voir 92.
91. Ligule entière ou irrégulièrement dentée. Lemmes vertes, anthocyanées ou panachées (jusqu’à jaune paille par dessiccation). Base des innovations non renflée : Festuca.
91'. Ligule à 2 lobes subégaux. Lemmes de teinte fauve, généralement uniforme. Base des innovations renflée en fuseau : Patzkea.
92. Limbes caulinaires à oreillettes bien développées et embrassantes. Voir 93.
92'. Limbes caulinaires à oreillettes rudimentaires et non embrassantes. Voir 94.
93. Épillets tous à 2 glumes, l’inférieure > 1/2 de la supérieure : Schenodorus.
93'. Certains épillets à glume inférieure manquante ou < 1/2 de la supérieure : x Schedolium.
94. Limbes d’innovation > 5 mm de large, à plus de 13 trabécules de sclérenchyme : Drymochloa.
94'. Limbes d’innovation < 4 mm de large, à moins de 9 trabécules de sclérenchyme : Leucopoa.

résultats  1 à 100 sur 477 trouvés dans la base

Critères : Famille = Poaceae

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Poaceae Barnhart, 1895

Graminées

Famille

Achnatherum P.Beauv., 1812

Plumet

Genre

Achnatherum bromoides (L.) P.Beauv., 1812

Stipe faux brome

Espèce

Achnatherum calamagrostis (L.) P.Beauv., 1812

Calamagrostide argentée

Espèce

Aegilops L., 1753

Égilope

Genre

Aegilops cylindrica Host, 1802

Aegilops

Espèce

Aegilops geniculata Roth, 1797

Égilope ovale

Espèce

Aegilops neglecta Req. ex Bertol., 1835

Égilope à trois arêtes

Espèce

Aegilops triuncialis L., 1753

Égilope long de trois pouces

Espèce

Aegilops ventricosa Tausch, 1837

Égilope ventru

Espèce

Agrostis L., 1753

Agrostide

Genre

Agrostis alpina Scop., 1771

Agrostide des Alpes

Espèce

Agrostis canina L., 1753

Agrostide des chiens

Taxon absent !

Espèce

Agrostis capillaris L., 1753

Agrostide commune

Espèce

Agrostis castellana Boiss. & Reut., 1842

Agrostide de Castille

Espèce

Agrostis gigantea Roth, 1788

Agrostide géante

Espèce

Agrostis rupestris All., 1785

Agrostide des rochers

Espèce

Agrostis schleicheri Jord. & Verl., 1855

Agrostide de Schleicher

Espèce

Agrostis schraderiana Bech., 1938

Agrostide poilue

Espèce

Agrostis stolonifera L., 1753

Agrostide stolonifère

Espèce

Aira L., 1753

Canche

Genre

Aira caryophyllea L., 1753

Canche caryophyllée

Espèce

Aira cupaniana Guss., 1843

Canche de Cupani

Espèce

Aira elegantissima Schur, 1853

Canche élégante

Espèce

Aira praecox L., 1753

Canche précoce

Taxon absent !

Espèce

Aira tenorei Guss., 1827

Canche de Tenore

Taxon absent !

Espèce

Airopsis Desv., 1809

Fausse-canche

Genre

Airopsis tenella (Cav.) Coss. & Durieu, 1855

Airopsis délicat

Espèce

Alopecurus L., 1753

Vulpin

Genre

Alopecurus aequalis Sobol., 1799

Vulpin fauve

Espèce

Alopecurus bulbosus Gouan, 1762

Vulpin bulbeux

Espèce

Alopecurus geniculatus L., 1753

Vulpin genouillé

Taxon absent !

Espèce

Alopecurus gerardi Vill., 1786

Vulpin de Gérard

Espèce

Alopecurus myosuroides Huds., 1762

Vulpin des champs

Espèce

Alopecurus pratensis L., 1753

Vulpin des prés

Espèce

Alopecurus pratensis L. subsp. pratensis

Vulpin des prés

Subsp.

Ampelodesmos Link, 1827

Diss

Genre

Ampelodesmos mauritanicus (Poir.) T.Durand & Schinz, 1894

Ampelodesmos de Mauritanie

Espèce

Anisantha K.Koch, 1848

Brome

Genre

Anisantha diandra (Roth) Tutin ex Tzvelev, 1963

Brome à deux étamines

Espèce

Anisantha madritensis (L.) Nevski, 1934

Brome de Madrid

Espèce

Anisantha rigida (Roth) Hyl., 1945

Grand Brome

Espèce

Anisantha rubens (L.) Nevski, 1934

Brome rouge

Espèce

Anisantha sterilis (L.) Nevski, 1934

Brome stérile

Espèce

Anisantha tectorum (L.) Nevski, 1934

Brome des toits

Espèce

Anthoxanthum L., 1753

Flouve

Genre

Anthoxanthum alpinum Á.Löve & D.Löve, 1948

Flouve des Alpes

Espèce

Anthoxanthum odoratum L., 1753

Flouve odorante

Espèce

Anthoxanthum ovatum Lag., 1816

Flouve ovale

Taxon absent !

Espèce

Apera Adans., 1763

Agrostide

Genre

Apera interrupta (L.) P.Beauv., 1812

Agrostide interrompu

Espèce

Apera spica-venti (L.) P.Beauv., 1812

Jouet-du-vent

Espèce

Aristavena F.Albers & Butzin, 1977

Canche

Taxon absent !

Genre

Aristavena setacea (Huds.) F.Albers & Butzin, 1977

Canche des marais

Taxon absent !

Espèce

Arrhenatherum P.Beauv., 1812

Fenasse

Genre

Arrhenatherum elatius (L.) P.Beauv. ex J.Presl & C.Presl, 1819

Fenasse

Espèce

Arrhenatherum elatius (L.) P.Beauv. ex J.Presl & C.Presl subsp. elatius

Fenasse

Subsp.

Arundo L., 1753

Canne de Provence

Genre

Arundo donax L., 1753

Canne de Provence

Espèce

Avena L., 1753

Avoine

Genre

Avena barbata Pott ex Link, 1799

Avoine barbue

Espèce

Avena barbata Pott ex Link subsp. barbata

Avoine barbue

Subsp.

Avena fatua L., 1753

Folle avoine

Espèce

Avena fatua L. subsp. fatua

Folle-Avoine

Subsp.

Avena sativa L., 1753

Avoine cultivée

Espèce

Avena sativa L. subsp. sativa

Avoine cultivée

Subsp.

Avena sterilis L., 1762

Avoine stérile

Espèce

Avenella Bluff ex Drejer, 1838

Foin

Genre

Avenella flexuosa (L.) Drejer, 1838

Canche flexueuse

Espèce

Avenella flexuosa (L.) Drejer subsp. flexuosa

Canche flexueuse

Subsp.

Avenula (Dumort.) Dumort., 1868

Avoine

Genre

Avenula pubescens (Huds.) Dumort., 1868

Avoine pubescente

Espèce

Avenula pubescens subsp. laevigata (Schur) Holub, 1976

Avoine lisse

Subsp.

Avenula pubescens (Huds.) Dumort. subsp. pubescens

Avoine pubescente

Subsp.

Bellardiochloa Chiov., 1929

Pâturin

Genre

Bellardiochloa variegata (Lam.) Kerguélen, 1983

Pâturin violet

Espèce

Bothriochloa Kuntze, 1891

Barbon

Genre

Bothriochloa barbinodis (Lag.) Herter, 1940

Barbon

Espèce

Bothriochloa ischaemum (L.) Keng, 1936

Barbon

Espèce

Bothriochloa saccharoides (Sw.) Rydb., 1931

Barbon faux-saccharum

Taxon absent !

Espèce

Brachypodium P.Beauv., 1812

Brachypode

Genre

Brachypodium distachyon (L.) P.Beauv., 1812

Brachypode à deux épis

Espèce

Brachypodium hybridum Catalán, Joch.Müll., Hasterok & G.Jenkins, 2012

Brachypode hybride

Espèce

Brachypodium phoenicoides (L.) Roem. & Schult., 1817

Brachypode de Phénicie

Espèce

Brachypodium pinnatum (L.) P.Beauv., 1812

Brachypode penné

Taxon absent !

Espèce

Brachypodium retusum (Pers.) P.Beauv., 1812

Brachypode rameux

Espèce

Brachypodium rupestre (Host) Roem. & Schult., 1817

Brachypode des rochers

Espèce

Brachypodium rupestre x Brachypodium sylvaticum

Brachypode hybride

Hybride

Brachypodium sylvaticum (Huds.) P.Beauv., 1812

Brachypode des bois

Espèce

Briza L., 1753

Brize

Genre

Briza maxima L., 1753

Grande brize

Taxon absent !

Espèce

Briza media L., 1753

Brize intermédiaire

Espèce

Briza media L. subsp. media

Brize intermédiaire

Subsp.

Briza minor L., 1753

Petite brize

Taxon absent !

Espèce

Bromopsis (Dumort.) Fourr., 1869

Brome

Genre

Bromopsis benekenii (Lange) Holub, 1973

Brome de Beneken

Espèce

Bromopsis erecta (Huds.) Fourr., 1869

Brome dressé

Espèce

Bromopsis erecta (Huds.) Fourr. subsp. erecta

Brome dressé

Subsp.

Bromopsis inermis (Leyss.) Holub, 1973

Brome inerme

Espèce

Bromopsis pannonica (Kumm. & Sendtn.) Holub, 1973

Brome de Hongrie

Espèce
résultats  1 à 100 sur 477 trouvés dans la base

Critères : Famille = Poaceae