Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Stipe de France, Stipe à tige laineuse, Plumet

Stipa eriocaulis Borbás, 1878

S. pennata subsp. eriocaulis (Borbás) Martinovský & Skalický, 1969

Poaceae
(† Graminées)
Description

   Flore méditerranéenne
• Feuilles glabres et lisses dessous, apparemment glabres dessus mais à pilosité localisée dans les sillons entre les nervures.
• Panicule fréquemment engainée à sa base par la dernière feuille, étroite et peu fournie.
• Gros épillets. Glumes de 4-6 cm, atténuées en très longue pointe. Lemmes de 1,52 cm (généralement 18-19 mm), à arêtes de 15-30 cm possédant une colonne jaunâtre pâle lisse.


   Les observations des trois taxons gallica, eriocaulis et atlantica ont longtemps (et encore parfois de nos jours) été notées S. pennatas.l., l'espèce linéenne seule reconnue jusqu'aux Flores récentes.
   S'ils sont plus souvent distingués de nos jours, il y a une divergence d'appréciation sur leurs répartitions. Dans la conception actuelle du groupe de S. pennata, seul le type de S. eriocaulis Borbas est présent dans le département, la sous-espèce lutetiana H.Scholz est élevée au rang spécifique par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels (sous S. gallica Celak.).
   Dans l'attente d'une amélioration des connaissances, nous n'avons retenu que les observations validées par SILENE.

  • Indigène. Mai-août. Hémicryptophyte. Orophyte sud européen.
  • Première citation connue : 1845, Simon-Jude Honnorat (dans L.-A. Dessalle) (Allos).
  • Étages mésoméditerranéen à subalpin, de 250 à 2300 m d'altitude. Héliophile, thermophile à mésothermophile, xérophile, saxicline, calcicole. Pelouses steppiques, pelouses rocailleuses, bords de falaises, rocailles, fruticées, lisières.
  • Commun - 382 observations retenues/776 - 48/198 communes - 120/341 mailles. Le plumet est présent dans tout le département. Tous les districts.

   Nombre de plantes et d'insectes sont étroitement interdépendants. Tel insecte est le pollinisateur (parfois unique) d'une plante donnée, telle plante est l'hôte (là aussi parfois unique) d'un stade larvaire d'un insecte.
   C'est notamment le cas pour certains lépidoptères (papillons). Décimés par les pollutions agricoles, ceux-ci font l'objet de plans d'actions national et régionaux visant à sauvegarder les populations les plus menacées ou vulnérables. Dans ce cadre, la connaissance d'une interdépendance revêt une importance particulière pour mettre en place des mesures de préservation.
   Stipa eriocaulis et S. offneri sont, avec les Aegilops, des hôtes de la chenille de Hyponephele lupina, le Louvet,, espèce retenue dans le plan régional d'actions PACA.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
•  Stipa eriocaulis Borbás, 1878
  ↳ Stipa eriocaulis Borbás subsp. eriocaulis
Photos de la plante ( 4  photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie Stipa eriocaulis
Commun - 48/198 communes
 Cité après 1999
 Cité avant 2000 seulement
 À confirmer/infirmer
 Erroné
Rédaction de la fiche : Georges GUENDE
Référentiel taxinomique : TaxRef v17
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 28/05/2024