Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Ornithogale à feuilles droites

Ornithogalum orthophyllum Ten., 1831

Asparagaceae
Description

   d'après la Flore de Coste et Flora Gallica
• Plante herbacée vivace d’environ 10 cm, glabre, à bulbe ovoïde, entouré normalement de moins de 10 caïeux feuillés de taille variable (souvent tous ou certains supérieurs au quart de la longueur du bulbe mère). Bulbes adultes ne se divisant normalement pas, d’où individus tous ou presque tous isolés.
• Feuilles émergeant dès l'automne, dressées ou ascendantes, égalant ou dépassant un peu la tige grêle, filiformes, non ou à peine rayées de blanc au fond du sillon.
• Inflorescence en corymbe lâche.
• Pédicelles fructifères inférieurs normalement inférieurs à 2 fois la bractée correspondante.
• Fleurs, 1-5, blanches en dedans, vertes en dehors. Périanthe long de 12-15 mm, au moins du double plus long que les étamines.
• Capsule subglobuleuse-trigone, à 6 côtes aiguës rapprochées 2 à 2.
Plante des biotopes naturels méso- à supraméditerranéens.


   Rarement citée, cette espèce correspond aux ornithogales des coteaux rocailleux du mésoméditerranéen surtout. On lui rattache, mais en les considérant "à confirmer" les données de O. gussonei Ten. faites en dessous de 1000 m.

  • Indigène. Avril-mai. Géophyte. Européen (sud-ouest).
  • Première observation connue : Infloralhp, Quinson (2018).
  • Vers 500 m pour ses seules observations authentifiées. Il est réputé mésoméditerranéen à supraméditerranéen dans la littérature. Héliophile, thermophile, mésoxérophile à xérophile. Pelouses sèches, coteaux caillouteux, lapiaz.
  • Assez rare - 29 observations - 15/198 communes - 16/341 mailles. Réputé méditerranéen, il est confirmé à Quinson, Montagnac-Montpezat, Digne-les-Bains et Saint-Géniez, mais doit être présent au moins dans un large quart sud-ouest. Bas-Verdon…
Floraison :

JFMAMJJASOND

avril-mai
Écologie :

Photos de la plante (3 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022