Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 7 résultats...

Berce
Heracleum L., 1753

Berce du Jura
Heracleum alpinum L., 1753

Berce du Caucase
Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier, 1895

Berce naine
Heracleum pumilum Vill., 1779

Patte d'ours
Heracleum sphondylium L., 1753

Berce élégante
Heracleum sphondylium subsp. elegans (Crantz) Schübl. & G.Martens, 1834

Grande Berce
Heracleum sphondylium L. subsp. sphondylium

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Centaurée nervée

Centaurea nervosa Willd., 1809

C. uniflora subsp. nervosa (Willd.) Bonnier & Layens, 1894

Asteraceae
(†Composées)
Description

   d'après la Flore de Coste et Flora Gallica
• Plante vivace de 10 à 40 cm, rude, hérissée, à souche ligneuse à tige dressée cotonneuse, toujours simple et monocéphale.
• Feuilles blanches-cotonneuses sur les deux faces, uninervées, oblongues-lancéolées, entières ou obscurément dentées (souvent certaines feuilles à dents > 1 mm), les inférieures rétrécies en pétiole, les supérieures sessiles, un peu rétrécies à la base. Poils des feuilles à flagelle rapidement caduc, d’où feuilles adultes paraissant scabres.
• Appendices bruns ou d’un brun noir, à pointe linéaire-subulées très longue et complètement réfléchie, à cils longs et plumeux. Fleurs purpurines, les extérieures rayonnantes.
• Akènes couronnées de cils courts.

  • Indigène. Juillet-août. Hémicryptophyte. Orophyte sud-est européen.
  • Première observation connue : 1870, Jean-Joseph Lannes à Val-d'Oronaye (Meyronnes).
  • De 1800 à 2500 m : étages montagnard et subalpin. Héliophile, mésocryophile, mésophile, acidiphile, saxicine. Mélézins, prairies de fauche, pelouses fraîches, nardaies, éboulis.
  • Peu commun - 67 observations retenues/71 - 18/198 communes - 28/341 mailles. Cette centaurée se rencontre surtout dans la zone intra-alpine, d'où elle déborde un peu dans le méso-alpin (Chasse, La Moulière, L. Garraud, 2008). Les données du Pays d'Annot sont douteuses. Ubaye, Haut-Verdon, Bassin du Sasse, Bassin de Seyne.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (1 photo disponible)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 28/341 mailles.
7 Cité avant et après 1991
16 Cité après 1991 seulement
5 Cité avant 1992 seulement
2 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022