Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Chardon intermédiaire

Carduus defloratus n-subsp. medius (Gouan) Bonnier, 1923

C. medius Gouan, 1773

Asteraceae
(†Composées)
Description

   Cette combinaison est très problématique.
   Elle est retenue par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels comme notho-sous-espèce (subsp. defloratus x subsp. carlinifolius). Mais pour Fl.MedFlore de la France méditerranéenne continentale. Jean-Marc Tison, Philippe Jauzein, Henri Michaud. Naturalia, 2014. et Fl.GallFlora Gallica, Jean-Marc Tison et Bruno de Foucault. Biotope Éditions, 2014., cette hybridation serait rare dans les Alpes. De plus, pour les Alpes-de-Haute-Provence, la présence du type reste à confirmer et, même s'il est présent, il se cantonnerait à la frange nord-est du département, territoire bien plus restreint que l'aire dessinée par les données…
   Pour d'autres auteurs, C. medius Gouan est une introgression entre C. carlinifolius et C. argemone. Le problème est alors que C. argemone n'est pas reconnu par tous les les auteurs et, quand il l'est, c'est un taxon pyrénéen…
   Un troisième problème vient de l'évolution de la perception de ce taxon. Au début des années, l'opinion générale était que C. defloratus des Alpes du sud était une espèce particulière que l'on devait rattacher à la combinaison C. medius. Les relevés de cette époque (et ils sont nombreux) ne mentionnaient alors "plus" que cette combinaison… Et si TaxRef renvoie maintenant C. medius à C. defloratus subsp. medius, il n'est pas sûr que cette synonymie correspond à la vision des années 2000.
   Pour ces raisons, à ce jour, on ne sait pas très bien à quel taxon font référence une grande partie des données C. defloratus subsp. medius dans notre département restent à déterminer. La notice ci-dessous s'appuie sur la littérature actuelle, mais, on l'aura compris, sans être sûr que les éléments exposés correspondent aux observations.

  • Présence à confirmer (ou infirmer). Juin-septembre. Hémicryptophyte. Orophyte européen (sud).
  • Première citation connue : 1870, Jean-Joseph Lannes (Saint-Paul).
  • De 1400 à 2600 m : étages montagnard à alpin inférieur. Héliophile, mésothermophile à mésocryophile, mésoxérophile à mésophile, calcicline, saxicole. Pelouses à seslérie, pelouses écorchées à avoines toujours vertes, éboulis.
  • 131 observations.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-septembre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Carduus defloratus L., 1759
  ↳ Carduus defloratus L. subsp. defloratus
  ↳ Carduus defloratus n-subsp. medius (Gouan) Bonnier, 1923
  ↳ Carduus defloratus subsp. carlinifolius (Lam.) Ces., 1844
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
  Cité avant et après 1991
  Cité après 1991 seulement
  Cité avant 1992 seulement
43 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v16
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 02/01/2023