Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Tephroséris à feuilles entières, Séneçon orangé

Tephroseris integrifolia (L.) Holub, 1973

Asteraceae
(† Composées)
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace à tige de 20-50 cm, dressée, simple, blanchâtre ou verte et aranéeuse.
• Feuilles vertes plus ou moins velues ou laineuses surtout en dessous, les radicales en rosette, appliquées sur le sol, à limbe largement ovale ou ovale-arrondi (jamais spatulé), contracté subitement en pétiole ailé très court, moins long que le limbe entier ou faiblement crénelé, les suivantes oblongues-lancéolées, entières, sessiles ou atténuées à base large.
• Involucre glabre ou glabrescent, laineux à la base, à bractées vertes, linéaires-lancéolées.
• Fleurs d'un jaune pâle à rouge-orangé.
• Akènes hispides.


   De nombreuses sous-espèces sont reconnues dont deux présentes en France et dans les Alpes-de-Haute-Provence : le type et la sous-espèce capitata (Wahlenb.) B.Nord.

  • Indigène. Juin-août. Hémicryptophyte. Européen et asiatique.
  • Première citation connue : 1875, Dr. Jean-Baptiste Saint-Lager (Saint-Paul).
  • De (1500)1700 à 3000 m : étages montagnard (et montagnard-méditerranéen) à alpin. Héliophile, mésothermophile à cryophile, mésophile, calcicline, saxicline, humicole. Pelouses, éboulis stabilisés, rhodoraies.
  • Assez commun - 215 observations - 27/198 communes - 54/341 mailles. On distingue deux ensembles de données correspondant globalement aux deux sous-espèces :
    La sous-espèce integrifolia, montagnarde-méditerranéenne, est liée à la zone méso-alpine (au sud). Elle est centrée sur les massifs du Cheval-Blanc, Cordeil, Puy de Rent, Bernarde, où on la trouve dans des pelouses type Seslerion et des éboulis type Helictotrichion.
    La sous-espèce capitata, intra-alpine (au nord), se rencontre dans l'Ubaye et le Haut-Verdon, associé aux pelouses et aux éboulis centro-européens (Nardion strictae, Caricion curvulae, Drabion hoppeanae). Ubaye, Haut-Verdon, Pays d’Annot, Pays d’Entrevaux.

   d’après Flore méditerranéenne
1. Corolle jaune et involucre verdâtre : subsp. integrifolia.
1'. Corolle orangée et involucre brun : subsp. capitata.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante ( 2  photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie Tephroseris integrifolia
Assez commun - 27/198 communes
 Cité après 1999
 Cité avant 2000 seulement
 À confirmer/infirmer
 Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v17
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 11/03/2024