Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 4 résultats...

Phalangère
Anthericum L., 1753

Phalangère à fleurs de lis
Anthericum liliago L., 1753

Phalangère rameuse
Anthericum ramosum L., 1753

Tofieldie à calicule
Tofieldia calyculata (L.) Wahlenb., 1812

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Grande pimpinelle

Pimpinella major (L.) Huds., 1762

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante glabre, parfois pubérulente, atteignant 0,3-1,2 m.
• Tige ramifiée, cannelée anguleuse (rarement arrondie), creuse (parfois pleine inférieurement), souvent pourpre à la base.
• Feuilles 1-divisées-pennées (rarement plus divisées), souvent scabres sur les nervures, pourvues de poils épars sur le limbe, plus denses à la face inférieure. (5)7-9(13) segments foliaires courtement pétiolés, surtout les inférieurs, grossièrement dentés, parfois lobés. Feuilles supérieures formées de segments cunéiformes.
• Ombelles blanches ou roses, formées de (6)8-20(25) rayons peu inégaux, grêles. Involucre et involucelle absents.
• Sépales non développés. Pétales subégaux, glabres ou pubescents sur la face externe, munis d'un apex infléchi de longueur variable. Anthères blanches (même sur les fleurs roses). Stylopode conique-bombé, subhémisphérique, blanc verdâtre. Styles allongés dès le stade floral puis récurvés, 1,5-3 fois plus longs que le stylopode.
• Fruit 2,5-4 mm, ovoïde, glabre, bosselé entre les côtes filiformes, proéminentes. (2)3-5 vittae par vallécule, 3-6 commissurales.
   L'espèce se reconnaît à l'absence d'involucelle, des ovaires et fruits glabres, la morphologie foliaire et celle du fruit. Les formes à fleurs roses, qui attirent le regard, seraient plutôt montagnardes et acidiclines.

  • n° 792 du catalogue de L. Laurent (Pimpinella magna L.).
  • Indigène. Juin-août. Hémicryptophyte. Européen et asiatique (Caucase).
  • Première observation connue : Émile Burnat (Val-d'Oronaye, 1882).
  • Très large amplitude du mésoméditerranéen au subalpin (250-2000 m). Héliophile, mésothermophile, mésophile à forte humidité atmosphérique, neutrophile, calcicole à acidicline. Des pelouses aux sous-bois clairs en montagne, dans les prairies de fauche, les talus herbeux dans les espaces anthropisés.
  • Commun - 598 observations - 111/198 communes - 162/341 mailles. Dans tous les districts.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (9 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 162/341 mailles.
32 Cité avant et après 1991
115 Cité après 1991 seulement
15 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022