Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 7 résultats...

Berce
Heracleum L., 1753

Berce du Jura
Heracleum alpinum L., 1753

Berce du Caucase
Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier, 1895

Berce naine
Heracleum pumilum Vill., 1779

Patte d'ours
Heracleum sphondylium L., 1753

Berce élégante
Heracleum sphondylium subsp. elegans (Crantz) Schübl. & G.Martens, 1834

Grande Berce
Heracleum sphondylium L. subsp. sphondylium

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Fenouil des Alpes

Meum athamanticum Jacq., 1776

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante atteignant 20-70 cm, glabre, très aromatique au froissement et le restant à l'état sec.
• Tige simple ou un peu ramifiée, creuse, peu feuillée, pourvue de restes foliairess fibreux à sa base.
• Feuilles de contour triangulaire-allongé, 3-4-divisées en derniers segments capillaires, courts, très nombreux, en apparence verticillés.
• Ombelles blanches ou blanc jaunâtre, parfois rosées, à (3)5-15(18) rayons très inégaux et portées par un pédoncule papilleux. Rayons dressés à maturité. Involucre absent ou réduit à 1-2 bractée(s) (très rarement 3-8 bractées)Involucelle à 3-8 bractéoles linéaires.
• Sépales non développés. Pétales subégaux, ± 1,5 mm, entiers, lancéolés, à pointe recourbée. Anthères blanches puis vertes. Pollen jaune pâle. Stylopode vert amande pâle, conique-aplati puis conique, à marge ondulée.
• Fruit ovoïde-allongé, (4)7-10 mm, glabre, souvent bicolore, parcouru de côtes claires égales, carénées, nettement saillantes, les valécules étant plus sombres. (2)3-4(6) vittae par vallécule, 4-8 commissurales. Styles réfléchis, aussi longs à plus longs que le stylopode à maturité.
   L'identification est aisée par la morphologie très particulière du feuillage.

  • n° 764 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Juin-août. Hémicryptophyte. Orophyte sud européen.
  • Première observation connue : Pierre-Joseph Garidel (Colmars-les-Alpes, 1715).
  • Montagnard et subalpin (alpin) : 1300-2500 (2700) m. Héliophile, mésocryophile, mésophile, calcifuge. Pelouses à nard, landes à rhododendron, lisières et sous-bois clairs.
  • Peu commun - 524 observations - 18/198 communes - 50/341 mailles. Le fenouil des Alpes est bien cantonné dans l’Ubaye d’où il déborde légèrement sur le Bassin de Seyne et le haut Verdon.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (5 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 50/341 mailles.
27 Cité avant et après 1991
19 Cité après 1991 seulement
4 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022