Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Cerfeuil de Villars

Chaerophyllum villarsii W.D.J.Koch, 1837

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante atteignant 0,2-0,9 m, le plus souvent très velue-hérissée, rarement glabre ou glabrescente. Tige souvent ascendante, peu feuillée, faiblement sillonnée.
• Feuilles de contour triangulaire plus ou moins allongé, 2-3 divisées-pennées. Divisions de premier ordre de la base nettement plus petites que le reste de la feuille. Derniers segments souvent étroitement lancéolés, écartés, quoique parfois plus larges. Limbe (surtout face inférieure) et pétiole hérissés. Dents terminées par un mucron allongé, sétiforme. Feuilles caulinaires rares (1-2) et souvent subsessiles. Gaines très courtes (4)6-8(12) mm.
• Pédoncules des ombelles le plus souvent velus. Involucres absents ou réduits. Involucelles composés de 6-9 bractéoles ovales lancéolées, subégales, longuement ciliées. Ombelles formées de (4)6-20(30) rayons inégaux, parfois rapprochés à maturité.
• Pétales cordiformes blancs ou rose violacé, ciliés, pourvu d'une échancrure étroite et marquée. Anthères blanches ou roses. Pollen blanc. Stylopodes blanchâtres.
• Fruits sublinéaires, (8)12-15(20) mm, portés par un carpophore aciculaire (non flammuliforme) profondément divisé jusqu'à la base ou jusqu'à plus du milieu. 1 vitta par linéaire vallécule, 2 commissurales. Styles aussi longs à 2,5 flois plus longs que le stylopode, variablement positionnés (souvent dressés, subparallèles, mais parfois divergents, arqués ou en V).

  • Indigène. Juin-août. Hémicryptophyte. Orophyte sud européen.
  • Première observation connue : Jean-Joseph Lannes (La Condamine-Châtelard, 1879).
  • Ce chaerophylle est cité du montagnard au subalpin (1200-2300 m). Mais ces altitudes sont à prendre avec précaution compte tenu des incertitudes concernant les données de C. villarsii W.D.J.Koch et C. hirsutum L. (voir l’introduction de C. hirsutum L.). Héliophile à mésosciaphile, thermophile, mésophile, neutrophile. Prairies de hautes herbes, mégaphorbiaies, sous-bois clairs.
  • Assez commun - 502 observations retenues/504 - 27/198 communes - 65/341 mailles. Dans le quart nord-ouest du département.

   La carte de répartition apparaît cohérente avec les connaissances actuelles. Il est probable que la plupart des données de C. hirsutum L. sont à rapporter à cette espèce.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 65/341 mailles.
11 Cité avant et après 1991
51 Cité après 1991 seulement
3 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022