Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 3 résultats...

Bardanette courbée
Hackelia deflexa (Wahlenb.) Opiz, 1838

Bardanette
Lappula Moench, 1794

Bardanette faux myosotis
Lappula squarrosa (Retz.) Dumort., 1827

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Céraiste à pétales courts

Cerastium brachypetalum Pers., 1805

Caryophyllaceae
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante annuelle, d’un vert blanchâtre, toute couverte de poils étalés-ascendants. Tiges de 5-30 cm, dressées ou ascendantes.
• Feuilles ovales ou elliptiques.
• Fleurs petites, en cymes lâches. Pédicelles fructifères courbés au sommet, 2-3 fois plus longs que les bractées et les sépales. Bractées herbacées. Sépales lancéolés-aigus, poilus même au sommet. Pétales plus courts que les sépales ou les égalant, à onglet cilié à la base. Étamines à filets ciliés dans le bas.
• Capsules cylindriques, courbées au sommet, de moitié plus longues que les calices.


   Trois sous-espèces sont reconnues en France par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels, mais seul le type, brachypetalum, est présent dans le département.

  • n° 330 du catalogue de L. Laurent (Cerastium brachypetalum Desp.).
  • Indigène. Mars-juillet. Thérophyte dressé. Euryméditerranéen.
  • Première observation connue : Ludovic Legré (fin XIXe, Saint-Etienne-les-Orgues).
  • 350-1500(1900) m. Héliophile, mésothermophile, xérophile, psammocline, saxicole, neutrophile, calcicole. Ce taxon préfère les lieux ouverts, les pelouses sèches, les rocailles, et les dalles calcaires.
  • Commun - 520 observations retenues/522 - 127/198 communes - 170/341 mailles. Ce céraiste est observé dans les 2/3 sud-ouest du département. Il est à confirmer dans l'Ubaye.

   Cerastium brachypetalum Desp. ex Pers. ressemble beaucoup à C. semidecandrum L. Des erreurs doivent émailler les cartes de répartition des deux taxons.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mars-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Cerastium brachypetalum Pers., 1805
  ↳ Cerastium brachypetalum Pers. subsp. brachypetalum
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 170/341 mailles.
1 Cité avant et après 1991
170 Cité après 1991 seulement
  Cité avant 1992 seulement
2 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022