Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Chardon à feuilles de carline

Carduus defloratus L., 1759

Asteraceae
(†Composées)
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace à tige de 3-6 dm dressée, simple ou bi-trifurquée, glabre intérieurement, pubescente et longuement nue supérieurement.
• Feuilles glabres, un peu glauques en dessous,. sinuées-pennatifides, à segments étalés, distants, lobés, ciliés-spinuleux, à décurrence étroitement ailée interrompue.
• Capitules médiocres, solitaires, très longuement pédonculés. Involucre globuleux, à bractées finement pubescentes, dressées, carénées au sommet, étroitement lancéolées-linéaires, obtusiuscules, mutiques ou mucronulées, non épineuses.


   Cinq sous-espèces ou notho-sous-espèces sont reconnues par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels : carlinifolius, defloratus, medius, rhaeticus et summanus, Fl.GallFlora Gallica, Jean-Marc Tison et Bruno de Foucault. Biotope Éditions, 2014. n'en retient que deux : defloratus et carlinifolius.
   Les sous-espèces carlinifolius, defloratus et medius sont citées dans le département.
   La subsp. defloratus, taxon des Alpes du nord, n'atteindrait pas le département. Et la subsp. medius serait un hybride entre les sous-espèces carlinifolius et defloratus.
   Seule la subsp. carlinifolius est avérée dans le département. Le type reste à y confirmer (ou infirmer).

  • n° 915/916 du catalogue de L. Laurent (Carduus defloratus L. ; C. hamulosus Ehrh.).
  • Indigène. Juillet-septembre. Hémicryptophyte. Orophyte sud-ouest européen.
  • Première observation connue : 1845, S.-J. Honnorat (Seyne-les-Alpes).
  • De 1100 à 2700 m : étages supraméditerranéen à alpin. Héliophile, mésothermophile à mésocryophile, mésoxérophile à mésophile, calcicline, saxicline. Pelouses à seslérie ou à brome érigé, éboulis à avoines vivaces ou à petites plantes vivaces.
  • Commun - 2191 observations retenues/2196 - 74/198 communes - 141/341 mailles. Ce chardon, d'affinité intra- et méso-alpine, déborde cependant assez largement sur les reliefs sous influence méditerranéenne : Lure, Jouère, Arc de Castellane (Mourre de Chanier, Teillon). La donnée de La Palud-sur-Verdon serait à confirmer, celles du bas Verdon nous semblent erronées. Tous les districts sauf les plus méditerranéens (Pays de Manosque, Luberon oriental, Pays de Banon, Plateau de Valensole, Bas-Verdon).

   d’après Flora Gallica
1. Segments foliaires à épine terminale généralement < 2,5 mm. Capitule terminal adulte à pédoncule généralement > 10 cm. Plante mésophile : subsp. defloratus.
1'. Segments foliaires à épine terminale généralement > 3 mm. Capitule terminal adulte à pédoncule
généralement < 5 cm. Plante xérophile : subsp. carlinifolius.

1''. Caractères intermédiaires entre defloratus et carlinifolius : subsp. medius.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-septembre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante (3 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 141/341 mailles.
65 Cité avant et après 1991
70 Cité après 1991 seulement
6 Cité avant 1992 seulement
1 À confirmer/infirmer
1 Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022