Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 3 résultats...

Spergulaire
Spergularia (Pers.) J. & C.Presl, 1819

Spergulaire rouge
Spergularia rubra (L.) J.Presl & C.Presl, 1819

Spergulaire des moissons
Spergularia segetalis (L.) G.Don, 1831

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Aster fausse pâquerette

Bellidiastrum michelii Cass., 1817

Aster bellidiastrum (L.) Scop., 1769

Asteraceae
(†Composées)
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace de 10-30 cm. Tige droite, simple, nue, pubescente.
• Feuilles toutes radicales, atténuées en pétiole, oblongues-obovales, obovales ou spatulées, pubescentes ou glabrescentes, entières ou dentées à crénelures obtuses, mucronulées.
• Capitule grand, solitaire, terminal. Involucre pubescent à bractées égales, linéaires-lancéolées, acuminées. Réceptacle conique.
• Ligules blanches une fois plus longues que les fleurs tubuleuses du centre, jaunes.
• Akènes petits, marginés, à aigrette blanche.

  • n° 1127 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Mai-juillet. Hémicryptophyte. Orophyte sud européen.
  • Première observation connue : 1782, Michel Darluc (Noyers-sur-Jabron).
  • De (600)800 à 2500 m : étages supraméditerranéen à subalpin. Descend en dessous de 800 m à l’occasion de gorges (comme à Trévans). Héliophile à mésosciaphile, mésothermophile à cryophile, mésoxérophile à mésophile, calcicole, gravicole ou rupicole. Rochers et parois calcaires fraîches, éboulis, pelouses à seslérie.
  • Commun - 1100 observations retenues/1103 - 80/198 communes - 162/341 mailles. Cette espèce, surtout méso- et intra-alpine, est présente dans tous les massifs de l'est du département. La donnée historique de M. Darluc (Montagne de Lure) et celles plus récentes de Saint-Vincent-du-Jabron sont à confirmer. Ubaye, Haut-Verdon, Moyen-Verdon, Pays d’Entrevaux, Pays de Digne, Bassin de Seyne, Pays d’Annot, Bassin du Sasse. Jabron ?
Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 162/341 mailles.
64 Cité avant et après 1991
88 Cité après 1991 seulement
10 Cité avant 1992 seulement
2 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022