Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 3 résultats...

Nymphéacées
Nymphaeaceae Salisb., 1805

Nénuphar
Nymphaea L., 1753

Nymphéa
Nymphaea alba L., 1753

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Ail jaune

Allium flavum L., 1753

Amaryllidaceae
Description

   Flore de Coste
• Plante herbacée vivace de 20-50 cm, glabre, à bulbe ovoïde simple, à tuniques brunes épaisses.
• Tige cylindrique, feuillée jusqu'au milieu.
• Feuilles linéaires-charnues, à bords obtus, à peine sillonnées en dessus, très lisses.
• Spathe à 2 valves terminées en pointe linéaire très longue. Pédicelles un peu inégaux, plus longs que la fleur. Fleurs jaune doré luisant, en ombelle multiflore étalée-fastigiée non bulbillifère. Périanthes en cloche, à divisions obtuses. Étamines très saillantes, toutes à filets simples. Anthères jaunes.
• Capsule arrondie trigone.


   Section Codonoprasum.

  • n° 1847 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Mai-septembre. Géophyte à bulbe. Euryméditerranéen.
  • Première observation connue : 1868, Al. Bautier (Sisteron).
  • De 400 à 1500 m du mésoméditerranéen au montagnard. Taxon héliophile, thermophile à mésothermophile, xérophile à mésoxérophile, calcicline. Cette espèce se plaît dans les milieux rocheux - garrigues, falaises, balmes en général bien exposées.
  • Peu commun - 47 observations retenues/65 - 24/198 communes - 27/341 mailles. La répartition révélée par la carte soulève plusieurs problèmes. D'une part les deux ensembles ouest et sud-est correspondent à des conditions écologiques assez différentes. De plus ce taxon est inconnu des Alpes-Maritimes et présumé absent du Var. Il semble alors que les données du sud-est soient des erreurs.
    D'autre part, le nombre de données non revues signale probablement une évolution de la perception du binôme, ces données anciennes non revues devant alors être rattachées à un autre taxon (confusion avec "oleraceum" ?).
    Seules les données du sud-ouest, du bas Verdon à la Montagne de Lure correspondraient à l'acception actuelle de l'espèce. Adret de Lure, Pays de Banon, Luberon oriental, Pays de Manosque, Bas-Verdon.

   C'est une espèce très esthétique avec ses fleurs pendantes uniformément jaune intense.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-septembre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 27/341 mailles.
5 Cité avant et après 1991
14 Cité après 1991 seulement
8 Cité avant 1992 seulement
13 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Sébastien DELLA CASA
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022