Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 5 résultats...

Lis
Lilium L., 1753

Lis orangé
Lilium bulbiferum L., 1753

Lis blanc
Lilium candidum L., 1753

Lis martagon
Lilium martagon L., 1753

Lis turban
Lilium pomponium L., 1753

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Achillée blanc rosé

Achillea roseo-alba Ehrend., 1959

A. millefolium subsp. alba (Ehrend.) Guin. & R.Vilm., 1984

Asteraceae
(†Composées)
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace herbacée de 20-60 cm, subglabre, des milieux frais.
• Tige, sillonnée dans la longueur, un peu velue, parfois laineuse, rameuse vers le haut.
• Limbe des feuilles basales et caulinaires généralement à L/l > 5. Feuilles caulinaires, sessiles. les plus grandes normalement < 8 mm de large, à contour oblong-linéaire ou linéaire, bipennatiséquées à segments très nombreux. Rachis à segments intermédiaires nuls ou réduits.
• Capitules petits, en corymbe compact. Involucres ovoïdes, poilus, à bractées bordées d’une marge pâle, brunâtre ou presque noire. Fleurs le plus souvent rose pâle.
• Achaine blanc, comme coupé à son sommet, un peu comprimé.


   C'est une des quatre espèces du groupe d'A. millefolium s.l., avec A. millefolium s.s., A. collina et A. distans , associée aux milieux frais et ensoleillés.

  • Indigène. Mai-août. Hémicryptophyte. Orophyte sud-est européen.
  • Première observation connue : 2002, Christian Boucher (Revest-des-Brousses).
  • De 600 à 1200 m : étages méso- et supraméditerranéen. Héliophile, mésothermophile, mésohygrophile ou hygrophile, indifférent au pH, terricole. Achillée des lieux ouverts assez frais riches en graminées en particulier avec Arrhenatherum et Sesleria.
  • Assez commun - 265 observations - 63/198 communes - 85/341 mailles. Sa répartition couvre plus ou moins la zone méso-alpine et les collines marno-gréseuses de Forcalquier, il n'est guère absent que du Plateau de Valensole et du Bas-Verdon. Ubaye, Haut-Verdon, Bassin de Seyne, Pays de Digne, Pays d’Entrevaux, Luberon oriental, Pays de Banon, Buëch-Val de Durance, Moyen-Verdon, Bassin du Sasse, Adret de Lure, Pays de Manosque, Pays d’Annot.
Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 85/341 mailles.
  Cité avant et après 1991
85 Cité après 1991 seulement
  Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022