Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières news...

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Recherche par genre

Plantes du genre Persicaria

Persicaria (L.) Mill., 1754
Renouée (Polygonaceae)

   C'est un genre holarctique à extension tropicale d'une cinquantaine d'espèces dont quatre sont naturellement présentes dans les Alpes-de-Haute-Provence : Persicaria amphibia (L.) Gray, P. lapathifolia (L.) Delarbre, P. maculosa Gray, P. mitis (Schrank) Assenov.
   Espèce introduite citée mais non revu : Persicaria orientalis (L.) Spach.
   Cité par erreur : Persicaria hydropiper (L.) Spach.
.

   d’après Flora Gallica
1. Feuilles les plus grandes à limbe tronqué à subcordé à la base, à pétiole de 10-80 mm. Voir 2.
1'. Feuilles les plus grandes à limbe cunéiforme à arrondi à la base, sessiles ou à pétioles < 12 mm. Voir 3.
2. Feuilles souples, les plus grandes à limbe > 5 cm de large, jamais flottantes. Ochréa à poils étalés, à apex étalé en collerette et densément cilié à la marge. Tige portant de nombreux épis épanouis à la fois : P. orientalis.
2'. Feuilles coriaces, les plus grandes à limbe < 5 cm de large, souvent flottantes. Ochréa glabre ou à poils apprimés, à apex non étalé glabre ou faiblement cilié à la marge. Tige portant 1(2) épi(s) épanoui(s) à la fois : P. amphibia.
3. Périgone verdâtre à l’anthèse, à nombreuses glandes très apparentes à la loupe (certaines > à 50 micromètres de diamètre) et incluses dans l’épiderme (à apex légèrement saillant). Akènes mûrs ± mats. Plante à saveur poivrée : P. hydropiper.
3'. Périgone rose ou blanc à l’anthèse, soit sans glandes, soit à glandes discrètes (nettement inférieures à 50 micromètres de diamètre) paraissant posées sur l’épiderme. Akènes mûrs brillants. Plante sans saveur poivrée. Voir 4.
4. Épis à aspect dense et continu (diamètre généralement > 5 mm à l’anthèse sur toute la longueur). Ochréas “jeunes” bordées de cils majoritairement indépendants des nervures. Feuilles souvent marquées d’une macule sombre à la face supérieure. Voir 5.
4'. Épis à aspect grêle et interrompu (diamètre généralement < 5 mm à l’anthèse au moins sur certaines portions). Ochréas “jeunes” bordées de cils majoritairement issus des nervures. Feuilles sans macule sombre à la face supérieure : P. mitis.
5. Pédoncule sans glandes visibles (loupe). Souvent certains cils des ochréas > 0,8 mm. Épis non retombants : P. maculosa.
5'. Pédoncule parsemé de microglandes jaunes paraissant posées sur l’épiderne (loupe). Cils des ochréas tous < 0,8 mm. Épis souvent retombants : P. lapathifolia.

7 résultats trouvés dans la base

Critères : Genre = Persicaria

Aperçu Noms / Famille Plus de Détail…

Persicaria (L.) Mill., 1754

Renouée

Famille : Polygonaceae

Genre…

Persicaria amphibia (L.) Gray, 1821

Renouée amphibie

Famille : Polygonaceae

Fiche plante…

Persicaria hydropiper (L.) Spach, 1841

Renouée poivre d'eau

Famille : Polygonaceae

Taxon absent !

Fiche plante…

Persicaria lapathifolia (L.) Delarbre, 1800

Renouée à feuilles d'oseille

Famille : Polygonaceae

Fiche plante…

Persicaria maculosa Gray, 1821

Renouée persicaire

Famille : Polygonaceae

Fiche plante…

Persicaria mitis (Schrank) Assenov, 1966

Renouée douce

Famille : Polygonaceae

Fiche plante…

Persicaria orientalis (L.) Spach, 1841

Renouée orientale

Famille : Polygonaceae

Taxon cultivé/planté

Fiche plante…