Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 13 résultats...

Cotonéaster
Cotoneaster Medik., 1789

Cotoneaster
Cotoneaster x amphigenus Chatenier, 1923

Cotonéaster
Cotoneaster coriaceus Franch., 1890

Cotonéaster du Dauphiné
Cotoneaster delphinensis Chatenier, 1923

Cotonéaster de Franchet
Cotoneaster franchetii Bois, 1902

Cotonéaster horizontal
Cotoneaster horizontalis Decne., 1879

Cotonéaster sauvage
Cotoneaster integerrimus Medik., 1793

Cotonéaster à feuilles entières
Cotoneaster integrifolius (Roxb.) G.Klotz, 1963

Cotonéaster intermédiaire
Cotoneaster intermedius (Lecoq & Lamotte) H.J.Coste, 1923

Cotonéaster de l'Atlas (Maroc)
Cotoneaster nebrodensis (Guss.) K.Koch, 1853

Cotonéaster des Pyrénées
Cotoneaster pyrenaicus Gand., 1875

Cotonéaster de Rabou
Cotoneaster raboutensis Flinck, Fryer, Garraud, Hylmö & Zeller, 1998

Cotonéaster tomenteux
Cotoneaster tomentosus (Aiton) Lindl., 1822

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Salsolie

Salsola squarrosa Steven ex Moq., 1849

Amaranthaceae
Description

   d'après la Flore de Coste et Flora Gallica
• Plante annuelle de 10-60 cm., hispidule ou glabre, étalée-diffuse ou dressée, très rameuse, à rameaux striés de rouge.
• Feuilles souvent glabres, parfois pubérulentes, épaisses, linéaires en alène, atténuées en pointe épineuse, les florales courtes, subtriangulaires-épineuses, un peu élargies à la base.
• Bractées ovales-lancéolées, spinescentes, dépassant peu le périanthe.
• Fleurs solitaires ou 2-3, rapprochées en épis.
• Tépales fructifères peu rigides, à nervure peu distincte, terminée en mucron souple. Ailes transversales de la carène normalement présentes sur certaines fleurs (rarement absentes sur toutes les fleurs).


   C'est la seule salsolie du département.

  • Indigène. Juillet-octobre. Thérophyte. Paléotempéré.
  • Première observation connue : Élisée Reverchon (Entrevaux, vers 1880).
  • Mésoméditerranéen (250-700 m). Héliophile, thermophile, xérophile, psammophile, marnicole et argilicole, neutrophile. Lit caillouteux des cours d'eau, bord des champs et des pistes agricoles, décombres.
  • Assez rare - 67 observations - 21/198 communes - 23/341 mailles. Cette espèce est bien présente sur les terrasses de la Durance et le Plateau de Valensole, beaucoup plus rare ailleurs. Pays de Manosque, Plateau de Valensole, Buëch-Val de Durance, Bas-Verdon.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-octobre
Écologie :

Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Salsola squarrosa Steven ex Moq., 1849
  ↳ Salsola squarrosa subsp. controversa (Tod. ex Lojac.) Mosyakin, 2017
Photos de la plante (3 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez rare - 23/341 mailles.
3 Cité avant et après 1991
18 Cité après 1991 seulement
2 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022