Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 8 résultats...

Mélique
Melica L., 1753

Mélique couleur d'améthyste
Melica amethystina Pourr., 1788

Mélique ciliée
Melica ciliata L., 1753

Mélique ciliée
Melica ciliata L. subsp. ciliata

Mélique de Magnol
Melica ciliata subsp. magnolii (Godr. & Gren.) K.Richt., 1890

Petite mélique
Melica minuta L., 1767

Mélique penchée
Melica nutans L., 1753

Mélique à une fleur
Melica uniflora Retz., 1779

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Séséli libanotis

Libanotis pyrenaica (L.) O.Schwarz subsp. pyrenaica

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante dressée, 0,2-1,2 m, glabre ou pubescente, à odeur de carotte. Organe souterrain en fuseau, surmonté de restes foliaires fibreux.
• Tige unique, robuste, très anguleuse (rarement presque ronde), pleine, généralement ramifiée.
• Feuilles de contour ovale-allongé, plus glauques à la face inférieure, (1)2-3-divisées-pennées en derniers segments ovales, 5-15 mm, souvent cunéiformes à la base et découpés en lobes linéaires ou lancéolés, mucronés. Segments inférieurs des divisions d'ordre 1 sessiles et opposés en croix sur le rachis (non dégagé).
• Fleurs blanches en ombelles bien développées, la principale atteignant un diamètre de 10-20 cm en général, formées de (10)20-40(60) rayons cannelés du côté interne, parfois faiblement anguleux. Involucre et involucelles à bracté(ol)es nombreuses (au moins 8 en général), linéaires, réfléchies, étroitement marginées de blanc, glabres ou pubescentes, souvent persistantes.
• Sépales bien visibles, développés en dents allongées sublinéaires, caduques. Pétales blanc pur, glabres ou pubescent (le type). Anthères crème pâle. Stylopode blanc, festonné au bord .
• Fruit ovoïde ou ellipsoïde, (2)2,5-4,5 mm, très pubescent ou glabre, parcouru de côtes obtuses, proéminentes. 1 vitta large par vallécule jusqu'à 3 pour certains auteurs), (2)4 commissurales. Styles réfléchis, 2-4 fois plus longs que le stylopode.


   Deux sous espèces sont retenues par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels, le type et la subsp. intermedia (Rupr.) Soo. Seul le type est présent en Provence. La sous-espèce "intermedia" est un taxon continental qui a été mentionné, mais non confirmé, en Lorraine.

  • Indigène. Juillet-septembre. Hémicryptophyte. Européen et asiatique (Caucase).
  • Première observation connue : Jean-Joseph Lannes (Saint-Paul, 1879).
  • Subalpin entre 1750 et 2250 m. Héliophile, thermophile, mésoxérophile, saxicole, arénicole. Falaises, éboulis, pelouses, lisières et sous-bois clairs caillouteux.
  • Assez rare - 44 observations retenues/47 - 8/198 communes - 15/341 mailles. Ce taxon n'est confirmé que dans la haute Ubaye. Ubaye.

   Les données surprenantes de Barrême et Senez ont été faites par un bon connaisseur de l’espèce et méritent à ce titre d’être mentionnées. Mais en l’absence de part d’herbier, elles seront à (re)confirmer.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-septembre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Libanotis pyrenaica (L.) O.Schwarz, 1949
  ↳ Libanotis pyrenaica (L.) O.Schwarz subsp. pyrenaica
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022