Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 5 résultats...

Lis
Lilium L., 1753

Lis orangé
Lilium bulbiferum L., 1753

Lis blanc
Lilium candidum L., 1753

Lis martagon
Lilium martagon L., 1753

Lis turban
Lilium pomponium L., 1753

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Chardon béni

Centaurea benedicta (L.) L., 1763

Cnicus benedictus L., 1753

Asteraceae
(†Composées)

Plante patrimoniale

Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante annuelle entièrement pubescente, laineuse de 10-40 cm, à peine épineuse, à rameaux divariqués dépassant le capitule primaire subsessile au centre d'une rosette.
• Feuilles à nervures blanches et saillantes en dessous, oblongues, pennatifides ou pennatipartites spinuleuses, les radicales pétiolées, les caulinaires sessiles, très brièvement décurrentes.
• Involucre gros, ovoïde, enveloppé et même dépassé par les folioles extérieures herbacées, dentées-spinuleuses, les intérieures lancéolées terminées par une longue pointe munie de chaque côté d'épines étalées. Fleurs jaunes.
• Akènes bruns, luisants plus courts que l'aigrette.

  • n° 939 du catalogue de L. Laurent (Cnicus benedictus L.).
  • Exogène archéophyte. Avril-juillet. Thérophyte. Euryméditerranéen.
  • Première observation connue : 1890, Nisius Roux (Gréoux-les-Bains).
  • De la basse Durance à 1100 m : surtout étage mésoméditerranéen. Héliophile, thermophile, mésoxérophile, neutrocline, calcicline, terricole ou psammicole. Friches à grandes herbes à floraison estivale, bordures de moissons, pelouses sèches à annuelles.
  • Assez commun - 326 observations - 46/198 communes - 55/341 mailles. Le chardon béni est bien présent depuis le quart sud-ouest, jusqu'à Aubignosc (confirmé par Breistroffer, 1955), Mézel (L. Michel, 2007) ou Castellane (Robion, H. Merle, 2003). Plateau de Valensole, Bas-Verdon, Luberon oriental, Pays de Manosque, Adret de Lure, Moyen-Verdon, Pays de Banon.

   S'il semble en expansion dans le département, noté de plus en plus fréquemment depuis les années 90 à pression de prospection annuelle à peu près égale, le chardon béni a disparu du tiers des départements où il était connu en 1970. Ce bon état des populations bas-alpines lui confère un statut patrimonial dans notre département par la responsabilité qu'il donne aux Alpes-de-Haute-Provence pour sa préservation en France.

Floraison :

JFMAMJJASOND

avril-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (5 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 55/341 mailles.
4 Cité avant et après 1991
46 Cité après 1991 seulement
5 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022