Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 7 résultats...

Berce
Heracleum L., 1753

Berce du Jura
Heracleum alpinum L., 1753

Berce du Caucase
Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier, 1895

Berce naine
Heracleum pumilum Vill., 1779

Patte d'ours
Heracleum sphondylium L., 1753

Berce élégante
Heracleum sphondylium subsp. elegans (Crantz) Schübl. & G.Martens, 1834

Grande Berce
Heracleum sphondylium L. subsp. sphondylium

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Ornithogale des Pyrénées

Loncomelos pyrenaicus (L.) Hrouda, 1988

Ornithogalum pyrenaicum L., 1753

Asparagaceae

Plante patrimoniale

Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace de 50 cm à 1 m, glabre, à bulbe ovale.
• Feuilles étalées, linéaires-élargies, glauques, plus courtes que la tige, souvent desséchées à la floraison.
• Inflorescence en grappe allongée.
• Pédicelles égaux, étalés, les fructifères dressés.
• Bractées acuminées, plus courtes que les pédicelles, dépassant à peine le bouton floral.
• Fleurs assez petites, d’un blanc verdâtre jaunissant sur le sec. Filets brusquement acuminés, dépassant les 3/4 du périanthe. Style dépassant les étamines. Capsule ovoïde, 3 sillons.

  • n° 1837 du catalogue de L. Laurent (Ornithogalum pyrenaicum L.).
  • Indigène. Mai-juillet. Géophyte à bulbe. Euryméditerranéen (nord).
  • Première observation connue : 1900, Élisée Reverchon (Aubignosc).
  • Étages collinéen (type dauphinois et ligure) et montagnard entre 650 et 1500 m . Il ne monte pas au-delà du montagnard. C'est un taxon héliophile à mésosciaphile, mésothermophile, mésoxérophile à mésophile, humicole, indifférent au substrat, neutro-acidicline. Cette espèce a été notée dans des chênaies pubescentes, ourlets et ripisylves sèches. Les mentions dans des friches ou des pelouses correspondent probablement à L. narbonensis (L.) Raf.
  • Rare - 18 observations retenues/20 - 11/198 communes - 11/341 mailles. C'est une espèce assez rare, répartie dans notre département en deux aires disjointes. Au sud-est elle termine une aire varoise, au nord-ouest une aire dauphinoise. Les données du sud-ouest semblent peu crédibles [peut-être à rattacher à L. narbonense (L.) Raf.]. Pays d’Entrevaux, Pays de Digne, Bassin du Sasse, Jabron, Buëch-Val de Durance, Bassin de Seyne.
  • Cueillette réglementée 04.

   Son statut patrimonial est lié à sa protection départementale.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (2 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Sébastien DELLA CASA
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022