Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 7 résultats...

Berce
Heracleum L., 1753

Berce du Jura
Heracleum alpinum L., 1753

Berce du Caucase
Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier, 1895

Berce naine
Heracleum pumilum Vill., 1779

Patte d'ours
Heracleum sphondylium L., 1753

Berce élégante
Heracleum sphondylium subsp. elegans (Crantz) Schübl. & G.Martens, 1834

Grande Berce
Heracleum sphondylium L. subsp. sphondylium

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Aster à feuilles d’Orpin

Galatella sedifolia (L.) Greuter, 2003

Aster sedifolius L., 1753

Asteraceae
(†Composées)
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace de 20-50 cm, à tige dressée, raide, striée, glabre ou presque glabre, rameuse au sommet, très feuillée.
• Feuilles pourvues de ramuscules à leur aisselle, fortement ponctuées, un peu rudes, aiguës, presque linéaires, atténuées aux 2 extrémités, les inférieures trinervées, les supérieures uninervées.
• Capitules très nombreux en corymbe compact dont les rameaux sont chargés de bractéoles.
• Involucre à folioles apprimées, les extérieures lancéolées, les intérieures obtuses.
• Ligules d'un bleu lilas. Fleurs du centre tubuleuses, jaunes.
• Aigrette roussâtre.


   Trois sous-espèces sont reconnues par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels, mais seul le type est présent en Provence.

  • n° 1123 du catalogue de L. Laurent (Aster acris L.).
  • Indigène. Août-octobre. Hémicryptophyte. Européen (sud) et sibérien (sud).
  • Première observation connue : 1875, Dr. Jean-Baptiste Saint-Lager (Sisteron).
  • De la basse Durance à 1500 m : étages mésoméditerranéen à montagnard. Héliophile à mésosciaphile, thermophile, mésoxérophile, calcicline, gravicole ou saxicole. Chênaies sèches et leurs ourlets, fruticées à genêt cendré et lavande, garrigues à aphyllantes, éboulis.
  • Assez commun - 289 observations retenues/292 - 83/198 communes - 96/341 mailles. Il est présent dans presque tout le département sauf la partie intra-alpine. Les données de l'Ubaye sont douteuses.
Floraison :

JFMAMJJASOND

août-octobre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Galatella sedifolia (L.) Greuter, 2003
  ↳ Galatella sedifolia (L.) Greuter subsp. sedifolia
Photos de la plante (3 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 96/341 mailles.
13 Cité avant et après 1991
82 Cité après 1991 seulement
1 Cité avant 1992 seulement
2 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022