Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Anthémis de Trionfetti

Cota triumfetti (L.) J.Gay ex Guss., 1844

Anthemis triumfetti (L.) All., 1785

Anthemis tinctoria subsp. triumfetti (L.) Briq. & Cavill., 1916

Asteraceae
(†Composées)
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace, pubescente.
• Tige de 30-80 cm, dressée, raide, simple ou rameuse, à rameaux dressés.
• Feuilles profondément bipennatipartites, à dents brièvement cuspidées.
• Capitules de 3-5 cm de diamètre, sur des pédoncules nus et non épaissis au sommet.
• Réceptacle convexe, à écailles étroites, lancéolées, atténuées en pointe courte (moins du tiers de leur longueur totale). Fleurs du centre jaunes, ligules blanches, bien plus longues que l'involucre.
• Akènes longs de 2,5-3 mm, comprimés, avec 2 côtes latérales saillantes, pourvus de 5 stries sur chaque face et surmontés d'une couronne longue de 0,5 mm au moins.


   Cette espèce fait partie d'un complexe de taxons proches dont le centre de gravité se trouve en Asie occidentale [Cota woronowii (Sosn.) Holub, C. melanoloma (Trautv.) Holub, etc.].

  • Indigène avec extension anthropique. Mai-juin. Hémicryptophyte (chaméphyte, thérophyte). Européen (sud) et sibérien (sud).
  • Première observation connue : 1939, Ludovic Legré (Lambruisse).
  • 500 à 1250 m : étage supraméditerranéen. Héliophile à mésosciaphile, mésocryophile, xérophile, calcicline, saxicline. Plante des lisières forestières, des fruticées, associée au chêne blanc et au buis : formations à genêt cendré et lavande, aphyllantaies, etc.
  • Assez rare - 47 observations - 21/198 communes - 22/341 mailles. Il se distribue grossièrement dans une diagonale méso-alpine du sud-est au nord-ouest du département. Moyen-Verdon, Haut-Verdon, Pays de Digne, Jabron, Pays de Banon, Pays d’Annot, Buëch-Val de Durance.

   Cette camomille est dédiée à Giovan Battista Trionfetti (1656-1708) médecin et naturaliste italien, conservateur jardin botanique de l'université Sapienza à Rome.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (2 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez rare - 22/341 mailles.
  Cité avant et après 1991
19 Cité après 1991 seulement
3 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022