Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 12 résultats...

Séséli faux peucédan
Gasparrinia peucedanoides (M.Bieb.) Thell., 1926

Séséli
Seseli L., 1753

Séséli à feuilles de carvi
Seseli annuum L., 1753

Séséli à feuilles de carvi
Seseli annuum subsp. carvifolium (Vill.) P.Fourn., 1937

Séséli de Provence
Seseli galloprovinciale Reduron, 1993

Séséli élevé
Seseli longifolium L., 1759

Séséli élevé
Seseli longifolium L. subsp. longifolium

Séséli des montagnes
Seseli montanum L., 1753

Séséli des montagnes
Seseli montanum L. subsp. montanum

Séséli nain
Seseli montanum subsp. nanum (Dufour) O.Bolòs & Vigo, 1974

Séséli
Seseli peucedanifolium Mérat, 1812

Séséli tortueux
Seseli tortuosum L., 1753

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Armoise d'Arménie

Artemisia armeniaca Lam., 1783

Asteraceae
(†Composées)

Plante patrimoniale

Description

   Cette combinaison, qui renvoie à des plantes steppiques de Turquie et de la péninsule ibérique, est actuellement utilisée pour des populations originales observées sur les reliefs de l'Arc de Castellane.

  • Indigène. Juin-juillet. Chaméphyte. Européen et asiatique (Caucase).
  • Première citation connue : 1999, Laurence Foucaut (Blieux).
  • De 1600 à 1780 m : étage montagnard-méditerranéen. Héliophile, mésocryophile, mésophile, neutro-acidicline, terricole, légèrement nitratophile. Pelouses de dolines à nard, lieux rocailleux à seslérie.
  • Rare - 60 observations - 8/198 communes - 9/341 mailles. Cette armoise est localisée au massif du Mourre de Chanier (Blieux : L. Foucaut, 1999, 2004), sur la Montagne de l’Aup (Saint-André-les-Alpes, L. Foucaut, 2004) et sur le Teillon (La Garde, L. Foucaut, 2010). Moyen-Verdon.
  • Enjeu de préservation PACA : fort.

   Nous sommes devant un cas de taxon steppique, témoin des dernières glaciations, dont les autres représentants les plus proches se trouvent en Anatolie ou en Arménie.
   Son originalité et son fort enjeu de préservation expliquent son statut d'espèce patrimoniale.
.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (1 photo disponible)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v16
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 29/12/2022