Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Chénopode à grappes

Dysphania botrys (L.) Mosyakin & Clemants, 2002

Chenopodium botrys L., 1753

Amaranthaceae
Description

   d'après la Flore de Coste et Flore méditerranéenne
• Plante annuelle de 20-60 cm, pubescente-visqueuse, à odeur pénétrante et peu agréable. Tige dressée, anguleuse, rameuse souvent dès la base, à rameaux dressés-étalés et effilés.
• Feuilles inférieures longuement pétiolées, ovales ou oblongues, pennatilobées à lobes obtus.
• Glomérules d'un vert jaunâtre, en longues panicules spiciformes presque nues.
• Périanthes pubescents-glanduleux, cachant le fruit, à lobes non carénés.
• Graines horizontales, subglobuleuses, lisses, à bord obtus et un peu caréné.

  • n° 1633 du catalogue de L. Laurent (Chenopodium botrys L.).
  • Indigène. Juin-août. Thérophyte. Européen et asiatique.
  • Première observation connue : Élisée Reverchon (Annot, 1874).
  • Mésoméditerranéen (300-900 m). Héliophile, thermophile, mésophile à mésohygrophile, psammophile, nitrocline. Sables, vergers et haies, lits graveleux des rivières.
  • Très rare - 5 observations - 4/198 communes - 4/341 mailles. Rare, ce chénopode n'est cité récemment qu'à Castellane (C. Boucher) et Gréoux-les-Bains (J. Van Es). Il a été vu par P. Lieutaghi dans les années 1990 à Saint-Michel-l’Observatoire. La donnée de É. Reverchon à Annot n'a jamais été confirmée. Luberon oriental, Bas-Verdon, Moyen-Verdon. Pays d’Annot ?
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (1 photo disponible)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022