Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Cirse

Cirsium Mill., 1754

Asteraceae
(†Composées)
Description

   (tribu Cardueae) Ce genre de chardons, fort de 200 espèces, possède deux centres de diversité : l'ouest du continent nord-américain et l'Eurasie tempérée (Europe alpine, Asie centrale, Himalaya). Alors que plus de 100 espèces sont répertoriées sur le pourtour méditerranéen (selon la M.C.listhttp://ww2.bgbm.org. Med-Checklist est un catalogue synonymique des végétaux vasculaires qui croissent à l’état sauvage dans les pays riverains de la Mer Méditerranée.), seulement 11 sont connues dans notre département.
   Cités par erreur : Cirsium dissectum (L.) Hill, C. odontolepis Boiss. ex DC., C. palustre (L.) Scop., C. pyrenaicum (Jacq.) All., C. rivulare (Jacq.) All.

   d’après Flora Gallica
1. Face supérieure des feuilles spinuleuse. Voir 2.
1'. Face supérieure des feuilles non spinuleuse. Voir 5.
2. Feuilles caulinaires médianes décurrentes sur plus de 1,5 cm : C. vulgare.
2'. Feuilles caulinaires médianes non décurrentes ou décurrentes sur moins de 1 cm. Voir 3.
3. Involucre vivant adulte subglobuleux à piriforme (L/l ≥ 0,8). Corolles rose-purpurin vif ou blanches. Face supérieure des feuilles à spinules nettement inégales, les plus fortes > 2 mm : C. ferox.
3'. Involucre vivant adulte turbiné (L/l ≤ 0,75). Corolles violet-pourpre sale, sauf albinisme accidentel. Face supérieure des feuilles à spinules généralement peu inégales, les plus fortes < 2 mm, plus rarement nettement inégales (C. eriophorum aggr.). Voir 4.
4. Bractées involucrales externes et médianes à apex dilaté en spatule sous l’épine terminale. Involucre densément aranéeux jusqu’à maturité, doublé extérieurement par des feuilles toutes ou presque toutes plus courtes que lui : C. eriophorum.
4'. Bractées involucrales externes et médianes à apex non dilaté. Involucre ± faiblement aranéeux au début, souvent glabrescent à la fin : C. morisianum.
5. Bractées involucrales externes et médianes portant une vitta bien différenciée (épaississement oblong blanchâtre à pourpre sur le tiers distal de la nervure médiane, à ne pas confondre avec l’apex scarieux souvent noirâtre). Voir 6.
5'. Bractées involucrales externes et médianes à vitta nulle ou indistincte. Voir 9.
6. Rejets stériles longuement caulescents. Fleurons tous unisexués. Portion élargie du tube de la corolle moins du tiers des lobes : C. arvense.
6'. Rejets stériles acaules ou manquants. Fleurons tous ou majoritairement hermaphrodites . Portion élargie du tube de la corolle supérieure au tiers des lobes. Voir 7.
7. Feuilles caulinaires inférieures nettement décurrentes : C. monspessulanum.
7'. Feuilles caulinaires inférieures non décurrentes. Voir 8.
8. Feuilles caulinaires les plus grandes indivises ou bordées de quelques segments linéaires. Face inférieure des feuilles à tomentum blanc cachant l’épiderme : C. heterophyllum.
8'. Feuilles caulinaires les plus grandes pennatifides à pennatiséquées. Face inférieure des feuilles subglabre ou à pubescence ne cachant pas l’épiderme : C. alsophyllum.
9. Capitules généralement sessiles ou pédonculés au centre de la rosette basale, accidentellement portés par une tige jusqu’à 30 cm à feuilles réduites. Corolles normalement purpurines : C. acaulon.
9'. Capitules portés par une tige, celle-ci à feuilles bien développées au moins vers sa base. Voir 10.
10. Capitules entourés de grandes feuilles jaunâtres tendant à cacher les involucres. Corolles normalement jaune pâle, rarement rose carné ou rouge brique (jaune + pourpre) : C. spinosissimum.
10'. Capitules sans feuilles à leur base. Corolles normalement purpurines : C. tuberosum.

Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v17
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 15/01/2024