Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Aristoloche arrondie

Aristolochia rotunda L. subsp. rotunda

Aristolochiaceae
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace de 20-60 cm, glabrescente, à racine tubéreuse, grosse, globuleuse ou ovale, parfois plurilobée.
• Tiges redressées, faibles, simples ou rameuses.
• Feuilles grandes, larges de 4-6 cm, ovales-arrondies, à sinus fermé ou peu ouvert, entières, lisses, à nervures faibles. Pétiole nul ou beaucoup plus court que le pédoncule floral.
• Fleurs jaunâtres avec languette brunâtre, solitaires, égalant presque ou dépassant les feuilles. Périanthe pubérulent, à languette oblongue-obtuse aussi longue ou plus longue que le tube.
• Capsule arrondie, pendante.
   L'autre espèce à fleurs solitaires brunâtres, et à pétiole nettement plus court que le pédoncule floral, A. pistolachia, à des feuilles érodées-denticulées et scabres aux bords.


   Le Muséum (TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels) reconnaît deux sous-espèces selon la forme du tubercule : globuleux pour la subsp. type, seule présente dans le département, allongé pour la subsp. insularis (E.Nardi & Arrigoni) Gamisans, taxon cyrno-sarde.

  • Indigène. Mai-juin. Géophyte à bulbe. Euryméditerranéen.
  • Première observation connue : Louis Laurent, Gabriel Deleuil (Digne-les-Bains, 1940).
  • Méso- et supraméditerranéen de 300 à 750 (900) m. Héliophile à mésosciaphile, mésothermophile, mésoxérophile à mésophile, calcicole à calcicline. Lisières et sous-bois clairs de chênaies et ripisylves, ourlets de haies et fourrés.
  • Assez rare - 80 observations retenues/87 - 22/198 communes - 24/341 mailles. L'aristoloche arrondie est bien présente à l’ouest de la Durance, depuis le Luberon jusqu'au piémont méridional de la montagne de Lure (Pays de Banon, Luberon oriental, Pays de Manosque). Les données anciennes du Jabron, Digne ou Castellane sont sujettes à caution. Elle est à confirmer sur le Plateau de Valensole.

   En plaine, c'est, préférentiellement, une des deux aristoloches hôtes (avec A. clematitis L.) de la Diane (Zerinthia polyxena Denis & Schiffermueller), papillon diurne protégé.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Aristolochia rotunda L., 1753
  ↳ Aristolochia rotunda L. subsp. rotunda
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez rare - 24/341 mailles.
2 Cité avant et après 1991
19 Cité après 1991 seulement
3 Cité avant 1992 seulement
6 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022