Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Turgénie

Turgenia latifolia (L.) Hoffm., 1814

Apiaceae
(†Ombellifères)

Plante patrimoniale

Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante annuelle de 10-50 cm, hérissée-scabre.
• Tige cannelée.
• Feuilles 1-divisées-pennées en segments lancéolés-linéaires fortement lobés-dentés en scie, souvent décurrents (découpure foliaire caractéristique).
• Ombelles longuement pédonculées, opposées aux feuilles, à 2-5 rayons inégaux, robustes. Involucre et involucelle à 2-4 bracté(ol)es courtes, lancéolées-obtuses, entières, presque entièrement scarieuses.
• Fleurs rouges ou roses, rarement blanches. Sépales inégaux, les circonférentiels ± 0,4 mm, lancéolés, les internes plus courts et plus étroits. Pétales rayonnants, les circonférentiels bifides atteignant 3,5 mm. Anthères blanches, pollen blanc. Stylopode peu différencié, l'ensemble style-stylopode conique aigu. Styles très courts terminés en stigmates tronqués obliquement.
• Fruit gros [(6)8-10(12) mm], ovoïde, atténué au sommet, comprimé par le côté (commissure étroite), hérissé d'aiguillons rougeâtres. Péricarpes à 9 côtes presque égales, les marginales à aiguillons courts sur 1 seul rang, les autres à aiguillons robustes, droits, sur 2-3 rangs. Vittae petites, 1 par vallécule, 2 commissurales.

  • n° 739 du catalogue de L. Laurent (Turgenia latifolia Hoffm.).
  • Exogène archéophyte. Mai-août. Thérophyte. Méditerranéen et touranien.
  • Première observation connue : Émile Burnat (Annot, 1882).
  • Méso- et supraméditerranéen (350-1200 m). Héliophile, thermophile, xérophile, basophile, calcicole. Uniquement en situation secondaire en France où elle est essentiellement messicole, débordant rarement au bord de chemins, dans les friches et les pelouses pâturées.
  • Peu commun - 52 observations - 28/198 communes - 27/341 mailles. Ce taxon est encore assez présent à l’ouest de la Durance et autour de la Bléone, rare ou disparu par ailleurs. Luberon oriental, Pays de Banon, Pays de Manosque, Pays de Digne, Bassin du Sasse, Ubaye, Plateau de Valensole, Bas-Verdon, Jabron, Buëch-Val de Durance, Haut-Verdon, Pays d’Annot.
  • Liste rouge nationale : en danger. Plan national messicoles : situation précaire. Enjeu de préservation PACA : fort.

   Son statut patrimonial est lié, comme de nombreuses messicoles, à sa forte régression en France et dans le département.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (13 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 27/341 mailles.
3 Cité avant et après 1991
18 Cité après 1991 seulement
6 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022