Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 5 résultats...

Cornacées
Cornaceae Bercht. & J.Presl, 1825

Cornouiller
Cornus L., 1753

Cornouiller mâle
Cornus mas L., 1753

Cornouiller sanguin
Cornus sanguinea L., 1753

Cornouiller sanguin
Cornus sanguinea L. subsp. sanguinea

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Torilide africaine

Torilis africana Spreng., 1815

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante très élancée, atteignant (10)20-50(80) cm, ramifiée seulement à la partie supérieure, velue-scabre.
• Feuilles basales (le plus souvent absentes à maturité), 2-3 divisées pennées en derniers segments largement lancéolés. Feuilles supérieures conformes ou le plus souvent très différentes des basales car 1 fois divisées-ternées en segments linéaires-allongés, dentés en scie, parfois indivises-linéaires.
• Ombelles terminales et opposées aux feuilles, plus ou moins pédonculées [pédoncules (2)4-10(15) cm], mais réduites, formées de (2)3(4) rayons inégaux formant généralement un angle de 45-60 °. Involucre absent ou très réduit. Involucelle à bractéoles linéaires.
• Fleurs peu visibles, rougeâtres, plus rarement roses ou blanches, non ou à peine rayonnantes. Pétales cependant inégaux, les centraux de ± 0,6 mm, les périphériques au plus de 1(1,3) mm. Anthères blanchâtres ou rosâtres.
• Fruits ellipsoïdes, (2,5)3-5(7) mm, soit à méricarpes identiques couverts d'aiguillons souvent noirâtres, glochidiés, plus courts que le corps du fruit, soit (assez souvent) à méricarpe interne garni de tubercules. 1 vitta par vallécule, 2 commissurales. Styles très courts, 0,1-0,4 mm. Stylopodes hérissés.

  • Indigène. Avril-juillet. Thérophyte. Euryméditerranéen.
  • Première observation connue : L.-A. Dessalle (Volonne, 1915).
  • Mésoméditerranéen (300-800 m). Héliophile à mésosciaphile, thermophile, xérophile. Coteaux et pelouses maigres en situation primaire, friches, remblais et bords des routes par ailleurs.
  • Assez rare - 39 observations retenues/40 - 23/198 communes - 24/341 mailles. Disséminé à l’ouest de la Durance au sud de la montagne de Lure, il s’infiltre le long de la Bléone et du Verdon. Adret de Lure, Pays de Banon, Luberon oriental, Pays de Manosque, Plateau de Valensole, Bas-Verdon, Pays de Digne.
Floraison :

JFMAMJJASOND

avril-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez rare - 24/341 mailles.
1 Cité avant et après 1991
23 Cité après 1991 seulement
  Cité avant 1992 seulement
1 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022