Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Thapsie velue

Thapsia villosa L., 1753

Apiaceae
(†Ombellifères)

Plante patrimoniale

Description

   Flore de Coste
• Plante vivace de (30)50 cm à 1(2) m, à souche épaisse couronnée de restes foliaires fibreux.
• Tige robuste, finement striée, glabre.
• Feuilles rapprochées, velues-hérissées sur les 2 faces, glauques à la face inférieure, ovales ou triangulaires dans leur pourtour, (1)2-3-divisées-pennées en derniers segments ovales, de largeur variable, plus ou moins profondément lobés-dentés et décurrents (parfois presque 4-divisées-pennées). Dents terminées par un mucron spinescent. Feuilles supérieures réduites à une gaine renflée-lancéolée.
• Ombelles de (6)15-25(30) rayons, la centrale grande (10-20 cm de diamètre). Involucre et involucelle nuls.
• Fleurs jaune d'or. Calice à sépales très courts. Pétales entiers, glabres ou faiblement velus (longs poils épars sur le dos). Anthères jaunes.
• Fruit ovale, (7)8-15(18) mm, comprimé dorsalement, à ailes marginales arrondies au sommet, jaune doré ou brunâtres, plissées en travers, égalant ou dépassant le diamètre du méricarpe. Côtes secondaires dorsales non ou un peu ailées (atteignant 0,8 mm). Côtes primaires filiformes légèrement proéminentes. 1 vitta par vallécule, 2 commissurales. Styles aussi longs à 2 fois plus longs que le stylopode, réfléchis. Carpophore divisé jusqu'à la base.
• Graine à face commissurale plane.

  • Indigène. Mai-juin. Hémicryptophyte à scape. Sténoméditerranéen (ouest).
  • Première observation connue : Maurice Breistroffer (Corbières, 1948).
  • Mésoméditerranéen entre 400 et 600 m. Héliophile, thermophile, xérophile, psammophile, saxicline. Coteaux rocailleux, dalles, gradins sableux des parois, pelouses maigres.
  • Rare - 25 observations - 6/198 communes - 6/341 mailles. En limite nord de son aire, il n’est connu que du bas Verdon et de la basse Durance. Pays de Manosque, Bas-Verdon.

   Son statut patrimonial est lié à sa rareté, en limite d'aire, dans le département.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022