Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 21 !!!

Céraiste
Cerastium L., 1753

Céraiste des Alpes
Cerastium alpinum L., 1753

Céraiste des champs
Cerastium arvense L., 1753

Céraiste des champs
Cerastium arvense L. subsp. arvense

Céraiste raide
Cerastium arvense subsp. strictum Gaudin, 1828

Céraiste sous-ligneux
Cerastium arvense subsp. suffruticosum (L.) Ces., 1844

Céraiste à pétales courts
Cerastium brachypetalum Pers., 1805

Céraiste à pétales courts
Cerastium brachypetalum Pers. subsp. brachypetalum

Céraiste commun
Cerastium fontanum Baumg., 1816

Céraiste des fontaines
Cerastium fontanum Baumg. subsp. fontanum

Céraiste commun
Cerastium fontanum subsp. vulgare (Hartm.) Greuter & Burdet, 1982

Céraiste aggloméré
Cerastium glomeratum Thuill., 1799

Céraiste pâle
Cerastium glutinosum Fr., 1817

Céraiste à larges feuilles
Cerastium latifolium L., 1753

Céraiste à longs pédoncules
Cerastium pedunculatum Gaudin, 1828

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



If

Taxus baccata L., 1753

Taxaceae

Plante patrimoniale

Description

   Flore de Coste
• Arbrisseau ou arbre peu élevé, très rameux, à bois rouge, inodore, peu ou point résineux.
• Rameaux étalés ou pendants, anguleux.
• Feuilles éparses, étalées sur deux rangs opposés, pétiolulées, linéaires, mucronées, planes ou à bords un peu enroulés, d’un vert sombre.
• Fleurs dioïques, axillaires. Chatons mâles solitaires ou géminés, petits, subglobuleux, jaunâtres, à écailles petites portant chacune en dessous 5-8 anthères disposées en cercle, chatons femelles verts, solitaires sur un pédicelle court muni d’écailles imbriquées, à ovule unique, dressé.
• Fruit en coupe ouverte, charnu-succulent, vert puis rouge vif, à 1 graine ovoïde osseuse.

  • n° 1783 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène avec extension anthropique. Mars-mai. Phanérophyte arborescent. Paléotempéré.
  • Première observation connue : 1782, Michel Darluc (Demandolx).
  • De la basse Durance à 1700 m : montagnard de type centro-européen. Mésosciaphile à sciaphile, mésothermophile, mésophile, neutrophile, humicole ou terricole. Bois.
  • Assez commun - 206 observations - 57/198 communes - 71/341 mailles. Tous les districts sauf le Pays de Banon et le Bassin de Seyne.
  • Cueillette réglementée 04.

   L’if n’est spontané que dans les bois frais (tillaies, hêtraies) où il est un bio-indicateur d'une forêt de montagne mature. Ailleurs, il a été favorisé par l’homme ou planté.
   Plus que sa cueillette réglementée, c'est à sa valeur bio-indicatrice qu'il doit son statut patrimonial.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mars-mai
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (9 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 71/341 mailles.
11 Cité avant et après 1991
53 Cité après 1991 seulement
8 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christian BOUCHER
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022