Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 4 résultats...

Chou
Coincya Rouy, 1891

Fausse giroflée des montagnes
Coincya monensis (L.) Greuter & Burdet, 1983

Fausse giroflée des montagnes
Coincya monensis subsp. cheiranthos (Vill.) Aedo, Leadlay & Muñoz Garm., 1993

Chou de Richer
Coincya richeri (Vill.) Greuter & Burdet, 1983

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Swertie pérenne

Swertia perennis L., 1753

Gentianaceae
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante vivace de 20-60 cm, glabre, à souche courte, tronquée.
• Tiges dressées, raides, simples, peu feuillées.
• Feuilles ovales ou oblongues-lancéolées, à 5-7 nervures, les inférieures longuement pétiolées, les supérieures sessiles.
• Fleurs d'un bleu violacé, ponctuées de noir, pédonculées, en panicule terminale interrompue. Calice en roue, à 5 lobes très profonds, lancéolés-linéaires.
• Corolle marcescente, en roue, divisée jusqu'à la base en 5 lobes lancéolés, étalés, portant chacun à la base 2 fossettes nectarifères à bords ciliés. 5 étamines. Style nul. 2 stigmates sessiles.
• Capsule ovoïde, à 1 loge, à 2 valves, à graines ailées.

  • n° 1327 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Juillet-septembre. Hémicryptophyte. Circumboréal.
  • Première observation connue : 1845, Simon-Jude Honnorat, Val-d'Oronaye.
  • Du montagnard au sommet du subalpin de 1400 à 2400 m. Héliophile, cryophile, mésohygrophile, calcicole, humicole. Bas-marais, tourbières, prairies humides pauvres en éléments nutritifs.
  • Peu commun - 316 observations retenues/317 - 14/198 communes - 40/341 mailles. La swertie est commune au-dessus de 1800 m dans les 3 districts alpins. Bassin de Seyne, Ubaye. L'ancienne station de Flahault notée à Saint-André-les-Alpes se rapporte comme beaucoup de ses relevés établis dans cette ville, à une herborisation dans le Haut-Verdon.

   La swertie peut être menacée par le surpâturage constaté dans certaines de ses stations en Haute-Ubaye.

Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-septembre
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 40/341 mailles.
17 Cité avant et après 1991
16 Cité après 1991 seulement
7 Cité avant 1992 seulement
1 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Danièle HAMARD
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022