Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Maceron de Crète

Smyrnium perfoliatum L., 1753

Apiaceae
(†Ombellifères)

Plante patrimoniale

Description

   Flore de Coste
• Plante glabre (sauf poils localisés) atteignant 30-60(150) cm. Racine en forme de navet ou de fuseau.
• Tige pleine, ronde ou anguleuse, plus ou moins ailée (avec une simple ligne saillante jusqu'à 4 angles sinon tous) et parfois munie de poils étoilés en touffe par endroits.
• Feuilles basales de contour triangulaire, 2-4 divisées-ternées ou -pennées en dernier segment large, ovale ou cunéiforme, irrégulièrement incisées-dentées. Les supérieures ovales ou arrondies, très embrassantes (semblant perfoliées), crénelées ou entières à la marge.
• Ombelles à (4)6-14 rayons plus ou moins inégaux. Involucre et involucelle absents.
• Fleurs homochromes : pétales, étamines, stylopode jaune d'or ou jaune vif nuancé de vert. Sépales faiblement développés.
• Fruit ovoïde-large (subdidyme), (1,5)2-4 mm, noir à maturité, parcouru de côtes étroites, peu marquées. Anneau quasi complet de vittae. Styles plus ou moins allongés, égalant le stylopode (voire plus courts) à 2,5 fois plus longs, le plus souvent divergents et réfléchis à la fin.

  • n° 818 du catalogue de L. Laurent (Smyrnium perfoliatum Mill.).
  • Exogène subspontané. Mai-juin. Hémicryptophyte. Euryméditerranéen.
  • Première observation connue : Émile Burnat (Val-de-Chalvagne, 1882).
  • Méso- et supraméditerranéenne (750-1450 m). Héliophile à mésosciaphile, thermophile, xérophile à mésoxérophile, indifférent au pH et à la nature de la roche mère. Toujours en situation secondaire à proximité de l'homme sur des coteaux maigres, talus, friches et remblais.
  • Très rare - 14 observations - 3/198 communes - 3/341 mailles. En limite nord-ouest de son aire, le maceron n’est connu que de Castellane à la vallée du Var. Pays d’Entrevaux.
  • Liste rouge PACA : vulnérable. Enjeu de préservation PACA : fort.

   Son statut patrimonial est lié à sa rareté et sa vulnérabilité.

Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (3 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Très rare - 3/341 mailles.
1 Cité avant et après 1991
2 Cité après 1991 seulement
  Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022