Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Scandix peigne de Vénus

Scandix pecten-veneris L., 1753

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après la Flore de Coste et Ombellifères de France
• Plante annuelle, relativement grêle mais parfois robuste de 10-40(50) cm, à pilosité variable.
• Tige raide, faiblement striée, à rameaux étalés.
• Feuilles à faible odeur de persil, de pomme acidulée, ovales ou subtriangulaires dans leur pourtour, 2-4-divisées-pennées en derniers segments et lobes linéaires ou étroitement lancéolés, mucronulés, scabres aux bords. Pétiole élargi à la base, souvent à marge scarieuse et cilée.
• Ombelles simples ou à 2-3(4) rayons robustes, plus courts que le fruit, plus ou moins épaissis au stade fruit. Involucre absent ou réduit. Involucelle à 2-5 bractéoles larges, bi-trifides ou pennatiséquées, rarement entières.
• Fleurs blanches. Sépales réduits. Pétales périphériques plus ou moins rayonnants, cunéiformes allongés, courtement échancrés. Anthères vertes (vert noir, vert foncé, vert grenat). Stylopode concave (creusé en coupe), vert franc, parfois lavé de grenat.
• Fruit linéaire, (10)20-85)95 mm, rude aux bords (quelquefois glabre). Bec long de 4-6 cm, (1,5)2-7 fois plus long que la partie fertile, robuste,bien distinct comprimé par le dos, rétréci à sa base. Partie fertile finement sillonnéen scabre, à soies dirigées vert l'avant, parcourue de côtes très peu proéminentes. 1 vitta par vallécule, 2 commissurales. Styles dressés, (1,5)2-4(6) fois aussi longs que le stylopode. Carpophore entier au sommet.


   Le peigne de Vénus est présent dans le département par ses deux sous espèces, type et hispanica (Boiss.) Bonnier & Layens.

  • n° 807 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène avec extension anthropique. Avril-mai. Thérophyte. Paléotempéré.
  • Première observation connue : Simon-Jude Honnorat (L'Escale, 1845).
  • Du mésoméditerranéen au sommet du montagnard (300-1800 m). Héliophile, thermophile, xérophile à mésoxérophile. Pieds de parois et coteaux rocailleux en situation primaire. Messicole et rudéral au contact de l’homme.
  • Commun - 431 observations - 108/198 communes - 126/341 mailles. Cette espèce est bien présente dans la moitié ouest du département, surtout au sud, sporadique dans le Verdon et l’Ubaye. Elle est citée de tous les districts sauf le Bassin de Seyne, le Moyen-Verdon et le Pays d'Annot.

   d’après J.-P. Reduron
1. Rostre peu aplati, ≤ 25 mm, 2-3,5 fois plus long que la partie fertile. Fruit long de 20-35 mm, à méricarpes se séparant précocement. Styles longs de 0,4-0,8 mm, rarement plus de 2 fois plus long que le stylopode, généralement moins. Bractéoles petites (la plupart < 5 mm), allongées-lancéolées, souvent entières, aussi longues que les pédicelles et se flétrissant précocement. rayons courts de 3-15 mm : subsp. hispanica.
1'. Rostre fortement aplati, > 25 mm, 3-7 fois plus long que la partie fertile. Fruit long de (30)50-85(95) mm, à méricarpes se séparant tardivement. Styles longs de (0,6)1-2,5 mm, 2-4(6) fois plus long que le stylopode. Bractéoles bien visibles (la plupart > 5 mm), en général ± dentées voire découpées, plus longues que les pédicelles et persistantes. Rayons de 8-35 mm : subsp. pecten-veneris.

Floraison :

JFMAMJJASOND

avril-mai
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante (6 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 126/341 mailles.
9 Cité avant et après 1991
106 Cité après 1991 seulement
11 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022