Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Sanicle

Sanicula europaea L., 1753

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après la Flore de Coste et Ombellifères de France
• Plante vivace de 20-50(70) cm, glabre.
• Tige simple (ramifiée seulement au sommet), dressée, grêle, presque nue, anguleuse, lisse ou plus ou moins cannelée.
• Feuilles luisantes, les basales longuement pétiolées, à gaine souvent rouge, à contour réniforme ou pentagonal, profondément lobé-palmé en (3)5(7) lobes obovales cunéiformes, 2-3-lobés au sommet., dentés à la marge (dents aristées). 1-2 feuilles caulinaires subsessiles.
• Fleurs blanches ou rosées, sessiles, en ombellules globuleuses, petites (diamètre ± 5 mm), disposées en cyme irrégulière, à (2)3-5(8) rayons très inégaux s'allongeant après la floraison. Involucre à (2)4-6(8) bractées incisées ou foliacées. Involucelle à bractéoles assez courtes triangulaires ou lancéolées.
• Calice à 5 dents (± 1 mm) foliacées, dressées, lancéolées-aristées, accrescentes. Pétales connivents, obovales-allongés, émarginés, à pointe longue et infléchie en dedans. Anthères blanches puis brun clair. Disque nectarifère annulaire, atténué. Styles très longs (± 3 mm, presque aussi longs que le fruit, dressés puis réfléchis.
• Fruit subglobuleux, (3)4-5 mm, hérissé d'aiguillons crochus, à section transversale suborbiculaire. Méricarpes presque soudés, caducs, sans côtes apparentes. Vittae très petites, entourant la graine.

  • n° 732 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Mai-juillet. Hémicryptophyte. Paléotempéré.
  • Première observation connue : Louis Laurent (Allos, 1939).
  • Du mésoméditerranéen à la base du montagnard (400-1500 m). Sciaphile, mésothermophile, mésophile, neutrophile à acidicline, calcicline, plutôt humicole. Dans le sous-bois frais des différentes forêts du département : chênaies, ostryaies, hêtraies, aulnaies…
  • Peu commun - 90 observations - 28/198 communes - 33/341 mailles. Bien présente dans le sud-est, cette espèce est beaucoup plus rare dans le reste du département. Pays d’Entrevaux, Moyen-Verdon, Pays de Banon, Pays d’Annot, Pays de Manosque, Haut-Verdon, Buëch-Val de Durance, Bassin du Sasse, Pays de Digne, Luberon oriental.
Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (3 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 33/341 mailles.
6 Cité avant et après 1991
22 Cité après 1991 seulement
5 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022