Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 2 résultats...

Corbeille d'or
Aurinia Desv., 1815

Corbeille-d'or
Aurinia saxatilis (L.) Desv., 1815

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Nerprun alaterne

Rhamnus alaternus L., 1753

Rhamnaceae
Description

   d'après la Flore de Coste
• Arbrisseau de 1 à 5 mètres ou sous-arbrisseau peu élevé, à rameaux alternes, non épineux, glabres.
• Feuilles persistantes, coriaces, alternes, ovales ou lancéolées, à bords cartilagineux lâchement dentés, munies de chaque côté de la nervure médiane de 4-6 nervures peu saillantes.
• Fleurs dioïques, jaunâtres, en petites grappes multiflores bractéolées. Calice à 5 lobes lancéolés, réfléchis dans les fleurs mâles, dressés dans les fleurs femelles. Pétales nuls.
• Style bi-trifide. Graines à sillon dorsal ouvert.
   Plante polymorphe.


   Deux sous-espèces sont retenues par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels mais seul le type est avéré dans le département. La sous-espèce myrtifolia (Willk.) Maire est un taxon très thermophile connu en Espagne et cité dans les Alpes-Maritimes.

  • n° 400 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Février-juin. Phanérophyte buissonnant. Sténoméditerranéen.
  • Première observation connue : 1845, Simon-Jude Honnorat (Corbières).
  • De 250 à plus de 1250 m avec un optimum à l’étage mésoméditerranéen ou dans les stations les plus chaudes du supraméditerranéen. Héliophile, thermophile, xérophile à mésoxérophile, calcicole, basicline, saxicline. Matorrals méditerranéens : parois et coteaux rocailleux, landes à genêt et aphyllante, chênaies vertes et blanches…
  • Assez commun - 818 observations - 76/198 communes - 104/341 mailles. C'est une espèce commune dans les zones à chêne vert et à pin d’Alep du sud du département, qui peut par ailleurs également se retrouver ponctuellement dans la plupart des stations chaudes et sèches du département. La station du Haut-Verdon correspond à un secteur à genévrier thurifère des Gorges de Saint-Pierre. Tous les districts sauf le Bassin de Seyne et l'Ubaye.
Floraison :

JFMAMJJASOND

février-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Rhamnus alaternus L., 1753
  ↳ Rhamnus alaternus L. subsp. alaternus
Photos de la plante (6 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 104/341 mailles.
26 Cité avant et après 1991
72 Cité après 1991 seulement
6 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Matthieu CARON
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022