Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 2 résultats...

Houx
Ilex L., 1753

Houx
Ilex aquifolium L., 1753

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Rapistre rugueux

Rapistrum rugosum (L.) All., 1785

Brassicaceae
(†Crucifères)
Description

   Flore de Coste
• Plante annuelle, velue, à racine pivotante.
• Tige de 30-60 cm, à rameaux nombreux, divariqués.
• Feuilles inférieures pétiolées et lyrées, les supérieures sessiles, lancéolées, dentées.
• Fleurs d'un jaune pâle. Sépales dressés, les latéraux bossus à la base.
• Grappes fructifères allongées, effilées, lâches, à pédicelles dressés-appliqués, épais, égalant l'article inférieur de la silicule. Silicule coriace, à 2 articles indéhiscents, le supérieur plus gros, subglobuleux, rugueux, à 1 graine dressée, l'inférieur ovale non comprimé, stérile ou à 1 graine pendante, ovoïde. Style conique, en alène.


   Seul le type est cité dans le département. Les deux autres sous-espèces retenues par TaxRefRéférentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle. https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels, linnaeanum (Coss.) Rouy & Foucaud et orientale (L.) Arcang., ont des affinités méditerranéennes plus marquées.

  • n° 218 du catalogue de L. Laurent
  • Exogène néophyte. Mai-juillet. Thérophyte. Paléotempéré.
  • Première observation connue : Listé dans son catalogue (1832) et herborisé (1845) par S.-J. Honnorat.
  • Du mésoméditerranéen à la base du montagnard (250-1300 m). Héliophile, thermophile, xérophile à mésophile, indifférent au pH, argilicole. C'est une plante des milieux perturbés : moissons, vergers, friches et décombres. Lit des rivières et ravins.
  • Commun - 412 observations - 121/198 communes - 135/341 mailles. Commune en plaine, cette espèce se raréfie puis disparaît quand l'altitude augmente. Elle est connue dans tous les districts, sauf le Pays d’Annot, mais toujours rare à rarissime dans l'est (Ubaye, Haut-Verdon) et dans les massifs du Moyen-Verdon, la montagne de Lure et les Monges.
Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
• Rapistrum rugosum (L.) All., 1785
  ↳ Rapistrum rugosum (L.) All. subsp. rugosum
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 135/341 mailles.
3 Cité avant et après 1991
126 Cité après 1991 seulement
6 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v14
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 18/08/2021