Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 3 résultats...

Bardanette courbée
Hackelia deflexa (Wahlenb.) Opiz, 1838

Bardanette
Lappula Moench, 1794

Bardanette faux myosotis
Lappula squarrosa (Retz.) Dumort., 1827

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Ligustique fausse mutelline

Pachypleurum mutellinoides (Crantz) Holub, 1983

Ligusticum mutellinoides (Crantz) Vill., 1779

Gaya simplex (L.) Gaudin, 1828

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante basse de (3)5-15(30) cm, glabre ou presque. Organe souterrain épais, plus ou moins couronné de restes foliaires fibreux ou squameux.
• Tige simple, dressée, pleine, cannelée, peu feuillée.
• Feuilles basales de contour triangulaire ou plus allongée, petites (3-10 cm), 2-3-divisées-pennées en derniers segments et lobes linéaires ou lancéolés, assez courts.
• Ombelles denses, en dôme, blanches ou pourpres, petites (diamètre 2-4 cm), de (8)10-15(20) rayons courts. Involucre de 5-10 bractées lancéolées ou linéaires, généralement 2-3-fides, parfois entières, membraneuses au bord, égalant ou dépassant les rayons. Involucelle formé de nombreuses bractéoles semblables aux bractées.
• Sépales très courts, ovales-triangulaires. Pétales rouges, rosés ou blanc sale verdâtre, souvent marcescents, légèrement inégaux, les centraux obovales, émarginés, les circonférentiels orbiculaires ou obovales, nettement échancrés. Anthères grenat ou pourpre-noir. Pollen blanc. Stylopode vert rougeâtre foncé ou vert noirâtre violacé, presque noir.
• Fruit noirâtre, ovoïde, 3-5 mm, parcouru de côtes saillantes, papilleuses, subégales, subailées. Vallécules parfois velues (net au stade floral). 3-7 vittae valléculaires, nombreuses vittae commissurales. Styles réfléchis dépassant très longuement le stylopode.
   L'espèce est assez facile à reconnaître par les bractées involucrales généralement divisées, associé au port général.

  • n° 763 du catalogue de L. Laurent (Gaya simplex Gaudin).
  • Indigène. Juillet-août. Hémicryptophyte. Arctico-alpin (Europe et Amérique).
  • Première observation connue : Jean-Joseph Lannes (La Condamine-Châtelard, 1870).
  • C'est un taxon subalpin à alpin (2200-2700 m). Héliophile, cryophile, mésophile, acidiphile. Pelouses de crêtes, éboulis et rocailles.
  • Peu commun - 105 observations retenues/113 - 11/198 communes - 29/341 mailles. Il n’est présent que dans l’Ubaye. Les données à une altitude inférieure à 2000 (voire 2200 m) sont peu crédibles.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (1 photo disponible)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 29/341 mailles.
10 Cité avant et après 1991
11 Cité après 1991 seulement
8 Cité avant 1992 seulement
3 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022