Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Orlaya

Orlaya grandiflora (L.) Hoffm., 1814

Caucalis daucoides L., 1753

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante glabrescente atteignant (10)20-40(50) cm. racine annuelle à odeur forte rappelant la carotte.
• Feuilles 2-3-divisées-pennées en derniers segments et lobes linéaires-lancéolés.
• Ombelles blanches, formées de (3)5-8(12) rayons anguleux-cannelés, subégaux. Involucre composé de (3)5-8 bractées de grande taille, lancéolées, acuminées, nettement marginées de blanc. Involucelle de (3)5-8 bractéoles semblables aux bractées.
• Sépales linéaires. Pétales circonférentiels très développés, profondément bifides atteignant (4)8-18 mm, 7-10 fois plus grands que les centraux. Anthères blanches puis rousses, pollen blanc. Stylopode verdâtre, plat avec une dépression centrale, non débordant.
• Fruit ovoïde, atténué au sommet, 6-8(10) mm, comprimé dorsalement, parcouru de côtes primaires glabres ou velues, les secondaires armées d'aiguillons généralement crochus au sommet, non ou peu dilatés à la base, plus courts que le corps du fruit. 1 vitta par vallécule, 2 commissurales. Styles fins et très allongés, fortement saillants au sommet du fruit.
   L'espèce est facile à identifier au stade floral. En fruit, il faut remarquer le contour du fruit (ovoïde, atténué au sommet), différent de celui d'O. platycarpos (fruit elliptique non atténué au sommet). La taille et la forme des aiguillons sont aussi différentes.

  • n° 737 du catalogue de L. Laurent (Orlaya grandiflora Hoffm.).
  • Exogène archéophyte. Juin-juillet. Thérophyte. Européen (sud).
  • Première observation connue : Michel Darluc (Sisteron, 1782).
  • Méso- et supraméditerranéen (250-1100 m). Héliophile, thermophile à mésothermophile, xérophile, basophile, calcicole et marnicole. Ne semble qu'en situation secondaire chez nous, surtout messicole et rudérale : friches et vergers, remblais et bords des routes…
  • Assez commun - 153 observations - 56/198 communes - 73/341 mailles. Cet Orlaya est disséminé dans une large moitié sud-ouest du département. Tous les districts.
  • Plan national messicoles : situation précaire.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juin-juillet
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (7 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 73/341 mailles.
2 Cité avant et après 1991
67 Cité après 1991 seulement
4 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022