Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 2 résultats...

Soude
Soda (Dumort.) Fourr., 1869

Soude commune
Soda inermis Fourr., 1869

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lin droit

Linum strictum L., 1753

Linaceae
Description

   d'après la Flore de Coste
• Plante annuelle, à racine grêle.
• Tiges de 20-40 cm, raides, arrondies, à rameaux assez épais, pubescents à la face interne.
• Feuilles alternes, linéaires-lancéolées, à peine atténuées à la base, très rudes aux bords, à 1 nervure.
• Fleurs jaunes, petites, de 1 cm, à pédicelles plus courts que le calice, rapprochées en petits faisceaux formant un corymbe compact. Sépales lancéolés, longuement acuminés, 1-2 fois plus longs que la capsule. Pétales d’un tiers plus longs que les sépales. Stigmates en tête.
• Capsule globuleuse-conique.


   On a longtemps reconnu en France deux sous-espèces selon l'aspect de l'inflorescence. Le type pour les populations à inflorescence lâche et la subsp. corymbulosum pour celles à inflorescence compacte. De nos jours (Fl.GallFlora Gallica, Jean-Marc Tison et Bruno de Foucault. Biotope Éditions, 2014.), cette différence est considérée comme entrant dans la variabilité du type, corymbulosusm s.s. étant un taxon du sud-est de l'Europe et de l'ouest de l'Asie.

  • n° 345 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Mai-juin. Thérophyte. Sténoméditerranéen.
  • Première observation connue : Simon-Jude Honnorat (Annot, 1845).
  • Du mésoméditerranéen à la base du supraméditerranéen entre 250 et 1000 m. Héliophile, thermophile, xérophile, calcicole. Talus et coteaux écorchés, garrigues, pelouses maigres.
  • Peu commun - 112 observations retenues/113 - 42/198 communes - 46/341 mailles. Assez commun dans le Pays de Manosque, le pied sud du Luberon et le plateau de Valensole, ce lin se raréfie en s’infiltrant le long de la Durance et de ses affluents. Il est également présent, mais rare, dans le sud-est.
Floraison :

JFMAMJJASOND

mai-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Peu commun - 46/341 mailles.
8 Cité avant et après 1991
33 Cité après 1991 seulement
5 Cité avant 1992 seulement
1 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022