Recherche rapide (aide ?)

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Laser à feuilles larges

Laserpitium latifolium L., 1753

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante robuste, glabre ou hérissée, parfois un peu glauque, atteignant (0,3)0,5-1,5(2,5) m. Organe souterrain couronné de restes foliaires fibreux.
• Tige cylindrique, pleine, finement striée, ramifiée.
• Feuilles inférieures de pourtour triangulaire, très amples, à pétiole comprimé latéralement, canaliculé, et 2-3(4)-divisées-pennées en derniers segments un peu coriaces, ovales, généralement larges, souvent cordiformes, pétiolulés, légèrement atténués au sommet, obtus, dentés en scie, étroitement cartilagineux à la marge et pourvus de dents brièvement mucronées. Réseau de nervures très apparent à la face inférieure. Feuilles supérieures pourvues d'une gaine élargie, ventrue.
• Fleurs blanches, parfois partiellement rosées (rarement rouges), réunies en ombelles de grand diamètre (jusqu'à 30 cm) à (13)25-50(80) rayons scabres du côté interne. Involucre composé de nombreuses bractées linéaires, glabres (scabres à la marge), réfléchies et persistantes. Bractéoles peu nombreuses, lancéolées-linéaires.
• Sépales triangulaires-allongés et caducs ou très réduits. Pétales obovales, échancrés, atteignant 3 mm sur la périphérie de l'ombelle.
• Anthères jaune pâle ou légérement rosées. Stylopode conique, vert amande pâle ou blanchâtre au stade floral. Jeune ovaire glabrescent ou densément velu.
• Fruit ovoïde ou ellipsoïde, (4)5-11 mm, finement hérissé sur les côtes primaires peu proéminentes, pourvu sur les côtes secondaires d'ailes (1-3 mm) un peu inégales (les marginales plus larges que les dorsales), brun luisant plus ou moins pâle, souvent ondulées-crispées, les marginales égalant à peu près le corps du fruit. Vittae non apparentes, 1 sous chaque côte secondaire, 2 commissurales. Carpophore divisé jusqu'à la base. Styles réfléchis, 3-5 fois plus longs que le stylopode.
   Espèce facile à reconnaître par sa morphologie foliaire et la présence d'un involucre.

  • n° 747 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène. Juillet-août. Hémicryptophyte. Européen.
  • Première observation connue : Jean-Joseph Lannes (La Condamine-Châtelard, 1870).
  • Large amplitude du mésoméditerranéen au subalpin (500-2200 m). Héliophile à mésosciaphile, mésothermophile à mésocryophile, mésophile, calcicline. Prairies, lisières, clairières et sous-bois clairs.
  • Assez commun - 495 observations retenues/498 - 68/198 communes - 100/341 mailles. Ce laser est assez commun dans le nord du département, du Bassin du Sasse à l’Ubaye, disséminé par ailleurs. Les données mésoméditerranéennes de Manosque et Valensole devront être confirmées. Il ne manque que dans les districts les plus méditerranéens.
Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (4 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Assez commun - 100/341 mailles.
20 Cité avant et après 1991
74 Cité après 1991 seulement
6 Cité avant 1992 seulement
3 À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022