Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 7 résultats...

Berce
Heracleum L., 1753

Berce du Jura
Heracleum alpinum L., 1753

Berce du Caucase
Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier, 1895

Berce naine
Heracleum pumilum Vill., 1779

Patte d'ours
Heracleum sphondylium L., 1753

Berce élégante
Heracleum sphondylium subsp. elegans (Crantz) Schübl. & G.Martens, 1834

Grande Berce
Heracleum sphondylium L. subsp. sphondylium

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Laser de Haller

Laserpitium halleri Crantz, 1767

Apiaceae
(†Ombellifères)
Description

   d'après Ombellifères de France, J.-P. Reduron
• Plante peu ramifiée en général, plus ou moins velue-hérissée, parfois glabre atteignant (0,15)0,3-0,6 m. Organe souterrain couronné de restes foliaires fibreux.
• Tige pleine, cylindrique, striée à finement sillonnée, simple ou un peu ramifiée.
• Feuilles d'un vert luisant, les inférieures de pourtour triangulaire, 3-5-divisées-pennées en nombreux derniers segments ovales profondément lobés. Lobes courts [1-3(7) mm], linéaires ou lancéolés, mucronés. Nervure centrale proéminente, les latérales peu apparentes. Pétiole court, comprimé latéralement.
• Feuilles supérieures sessiles sur une gaine peu dilatée.
• Fleurs blanches, parfois rosées, réunies en ombelles bien développées (diamètre 7-20 cm), formées de (15)20-50 rayons anguleux-cannelés ou arrondis, scabres du côté interne. Involucre très développé, composé de nombreuses bractées réfléchies, persistantes, lancéolées-linéaires, acuminées, parfois bi- trifides au sommet, ciliées ou glabrescentes, membraneuses au bord. Bractéoles presque entièrement membraneuses, ciliées.
• Sépales triangulaires-allongés, acuminés. Pétales atteignant 2 mm sur la périphérie de l'ombelle, cordiformes, à échancrure étroite. Anthères blanc-jaune. Stylopode en cône élevé. Ovaire glabre ou velu.
• Fruit ovoïde-allongé, émarginé aux deux extrémités, (4)6-10 mm, glabre, parcouru de côtes primaires filiformes, parfois velues-éparses, et pourvu de côtes secondaires développées en ailes planes, les marginales un peu plus larges que les dorsales. 1 vitta par vallécule, 2 commissurales. Carpophore velu. Styles à maturité écartés en V ou étalés à l'horizontale, 2 fois plus longs que le stylopode.
   Espèce assez facile à reconnaître par son port peu ramifié et ses feuilles très découpées en derniers segments à lobes courts.


   Seule le type est présent sur le continent. La sous-espèce cynapiifolium (Viv. ex DC.) P.Fourn. est endémique de Corse.

  • n° 748 du catalogue de L. Laurent (Laserpitium panax Gouan).
  • Indigène. Juillet-août. Hémicryptophyte. Endémique alpin.
  • Première observation connue : Jean-Joseph Lannes (Saint-Paul, 1879).
  • Étages subalpin et alpin (1800-2500 m). Héliophile, mésocryophile, mésophile, silicicole, acidiphile, saxicole. Pelouses, landes, coteaux et sous-bois herbeux.
  • Assez rare - 36 observations retenues/39 - 5/198 communes - 13/341 mailles. Il n’est connu avec certitude que de l’Ubaye. Les stations du Haut-Verdon et du Bassin de Seyne n’ont pas été confirmées. Ubaye. Haut-Verdon, Bassin de Seyne ?
Floraison :

JFMAMJJASOND

juillet-août
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (1 photo disponible)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022