Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 2 résultats...

Corbeille d'or
Aurinia Desv., 1815

Corbeille-d'or
Aurinia saxatilis (L.) Desv., 1815

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Genévrier (commun)

Juniperus communis L. subsp. communis

Cupressaceae
Description

   Flore méditerranéenne
   La distinction des trois sous-espèces porte essentiellement sur le port général, la longueur et la largeur des aiguilles et leur implantation sur le rameau (perpendiculaires ou inclinées vers la base de celui-ci vs. plus ou moins dirigées vers la pointe du rameau). Une autre indication est donnée par l'altitude, les trois sous-espèces se succédant des collines à la haute montagne. Mais leurs répartitions altitudinales se chevauchent et le port ou les caractères des aiguilles ne sont pas toujours tranchés. Il existe alors des formes intermédiaires difficiles à nommer avec certitude.
• Large répartition altitudinale, de 200 à 2200 m.
• Port en arbuste (plus haut que large) dépassant 1 m de haut (mais il existe des formes plus petites et plus buissonnantes).
• Aiguilles insérées perpendiculairement au rameau ou un peu rabattues vers la base du rameau avec l'âge, longues de plus de 1 cm.


   Le type est la sous-espèce la plus commune, présente dans tout le département. En altitude, dans les sites les plus froids et les plus ventés, elle est remplacée par la sous-espèce nana (Hook.) Syme, tandis que des formes intermédiaires, sous-espèce intermedia (Schur) K.Richt., sont citées çà et là.
   Mais la distinction délicate entre ces sous-espèces, source d'erreurs d'identification, et l'évolution de la perception de l'espèce doivent rendre prudent quant à la pertinence de la carte qui résulte des mentions de la seule sous-espèce type.

  • Indigène. Mars-avril. Phanérophyte. Circumboréal.
  • Première observation connue : Gabriel Deleuil, Louis Laurent (1920-30, Saint-Paul).
  • Du mésoméditerranéen au sommet du montagnard, 300-1800 m. Héliophile à mésosciaphile, mésothermophile, mésoxérophile à mésophile. Fruticées, sous-bois.
  • Commun - 794 observations - 153/198 communes - 199/341 mailles. C'est la sous-espèce la plus commune, présente dans tout le département où elle ne se raréfie qu'en altitude.
Floraison :

JFMAMJJASOND

mars-avril
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Taxinomie (Liens entre une espèce et ses sous-espèces)
Photos de la plante (2 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Commun - 199/341 mailles.
65 Cité avant et après 1991
79 Cité après 1991 seulement
55 Cité avant 1992 seulement
  À confirmer/infirmer
  Erroné
Rédaction de la fiche : Christophe BONNET
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022