Recherche rapide (aide ?)

Navigation (aide ?)

Les 15 premiers résultats... sur 27 !!!

Doradille
Asplenium L., 1753

Doradille noire
Asplenium adiantum-nigrum L., 1753

Doradille de Breyne
Asplenium x alternifolium Wulfen, 1781

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L., 1753

Cétérac officinal
Asplenium ceterach L. subsp. ceterach

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh., 1799

Doradille de Haller
Asplenium fontanum (L.) Bernh. subsp. fontanum

Asplénie de Heli
Asplenium x helii Lusina, 1943

Doradille du Verdon
Asplenium jahandiezii (Litard.) Rouy, 1913

Doradille des ânes
Asplenium onopteris L., 1753

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC., 1815

Doradille de Pétrarque
Asplenium petrarchae (Guérin) DC. subsp. petrarchae

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L., 1753

Doradille de la dolomie
Asplenium ruta-muraria subsp. dolomiticum Lovis & Reichst., 1964

Rue des murailles
Asplenium ruta-muraria L. subsp. ruta-muraria

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Scille d’Italie

Hyacinthoides italica (L.) Rothm., 1944

Scilla italica L., 1753

Asparagaceae
Description

   Flore de Coste
• Plante vivace de 15-40 cm, glabre, à bulbe petit, tuniqué, blanc ou noir.
• Tige grêle, ordinairement plus longue que les feuilles.
• Feuilles 3-6, linéaires-canaliculées, larges de 4-8 mm, lisses.
• Pédicelles ascendants, plus longs que la fleur, presque égaux, chacun muni de deux bractées en alène, inégales, l'une aussi longue que lui.
• Fleurs bleues, assez nombreuses, en grappe courte, conique, serrée. Périanthe long de 5-6 mm.
• Capsule subglobuleuse-trigone.

  • n° 1841 du catalogue de L. Laurent.
  • Indigène avec extension anthropique. Avril-juin. Géophyte. Méditerranéen (Ligure).
  • Première observation connue : 1900, Antoine-Honoré Roux (Sisteron).
  • De 400 m dans le collinéen type supraméditerranéen à 1700 m dans le montagnard. Taxon mésosciaphile à sciaphile, mésoxérophile à mésophile, calcicole à calcicline, basophile à neutrocline, quelquefois planté. Espèce qui apprécie les ambiances fraîches, de préférence en sous-bois : hêtraie, chênaie blanche, pinède de pin sylvestre, plus rarement en pelouse d’altitude à avoine vivace. Elle peut se contenter de sol peu profond voire caillouteux.
  • Assez rare - 29 observations - 15/198 communes - 15/341 mailles. Les données se répartissent en trois groupes. À l'ouest de la Durance deux ensembles (autour de Manosque et Sisteron) dont l'écologie semblerait indiquer une origine anthropique, et un groupe dans le moyen Verdon, de Castellane à Senez, qui correspond à l'écologie primaire de l'espèce. Moyen-Verdon. Bassin du Sasse, Pays de Manosque, Buëch-Val de Durance ?
  • Enjeu de préservation PACA : fort.
Floraison :

JFMAMJJASOND

avril-juin
Écologie :

Altitudes :

3000 m
2000 m
1000 m
0 m
Photos de la plante (5 photos disponibles)
1) Survolez une photo pour afficher les informations de prise de vue…
2) Cliquez sur les photos pour les agrandir…
 
Cartographie (Maillage INPN 5x5km)
Rédaction de la fiche : Sébastien DELLA CASA
Référentiel taxinomique : TaxRef v15
Mise en ligne de la fiche le : 01/02/2021
Modification ou ajout de photo(s) le : 10/05/2022